Menzies en mission pour le ballon rond

  • Laura Menzies, administratrice du football néo-zélandais, est une ardente défenseuse du ballon rond

  • Elle a récemment participé au Programme de Leadership Féminin

  • Menzies contribue à bâtir le football en vue de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023

On peut dire que le football fait partie intégrante de la vie de Laura Menzies depuis qu'elle a appris à marcher. Fervente supportrice de Chester City dans son Angleterre natale, Laura Menzies n'a cessé de regarder, de pratiquer, de transmettre en tant que coach ou d'administrer le football depuis ses années de formation.

Son parcours footballistique a connu un crescendo ces derniers temps avec sa nomination à la tête de Northern Football – la plus grande entité footballistique de Nouvelle-Zélande – et sa participation au récent programme conjoint FIFA/UEFA Programme de Leadership Féminin.

L'année à venir lui apportera encore plus d'expériences marquantes, avec notamment l'imminente Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. Le tournoi se déroulera en Australie et en Nouvelle-Zélande, pays de résidence de Menzies depuis 16 ans. Ardente défenseuse du football féminin, elle savoure l'opportunité d'aider à bâtir le football local et de laisser un héritage durable à son pays d'adoption.

Récemment, Menzies a eu l'occasion de jouer un rôle dans la mise en place de l'un des principaux piliers de l'héritage, grâce à l'organisation par Northern Football d'un programme pilote de base visant à impliquer la communauté maorie de Nouvelle-Zélande. La région est le berceau d'une importante communauté indigène, qui traditionnellement est plus encline à pratiquer le rugby ou le netball.

"L'idée d'honorer les cultures de la Nouvelle-Zélande et de la population maorie – nous sommes une population biculturelle – est cruciale, tout comme le fait de comprendre que le football est un moyen de connecter, de servir et de soutenir toute une mosaïque de communautés qui choisissent de vivre à Auckland, dans le Northland ou en Nouvelle-Zélande", explique Menzies à FIFA.com.

"Le football est un moyen de se sentir lié à un nouveau lieu, de se sentir connecté aussi à l'endroit du monde d'où l'on vient, mais que l'on a quitté. Le football peut être ce genre de langage et d'expression, un langage pour reprendre racine. Je pense que c'est ça, le vrai pouvoir du football."

Menzies était récemment en Suisse pour le Programme de Leadership Féminin – une expérience qui s'est avérée à la fois inspirante et instructive. "Je ne m'étais jamais retrouvée dans une salle remplie de femmes travaillant toutes dans le football. Souvent, nous ne sommes que deux, trois ou quatre, pas une trentaine", poursuit Menzies. "C'était une expérience incroyable et vraiment fascinante de rencontrer des gens du monde entier avec comme point commun d'être des femmes impliquées dans le football."

"Le (prochain) EURO en Angleterre va être fantastique – une énorme vitrine. Il est évident que la Coupe du Monde en Australie et en Nouvelle-Zélande sera incroyable, mais nous sommes toutes sur un nouveau chemin. C'est probablement la raison pour laquelle nous disons parfois 'ça peut représenter un défi et c'est nouveau, et nous essayons de faire les choses différemment'. Avoir cette connexion avec des femmes du monde entier partageant les mêmes idées et cet espace pour réfléchir à qui vous êtes en tant que leader, à ce que vous essayez d'accomplir, tout cela a été une grande opportunité pour toutes les personnes réunies pendant cette semaine."

C'était une expérience incroyable et vraiment fascinante de rencontrer des gens du monde entier avec comme point commun d'être des femmes impliquées dans le football."

Laura Menzies, à propos du Programme de Leadership Féminin

Sorte de missionnaire du ballon rond, Menzies apprécie l'occasion de contribuer à la croissance du football féminin grâce à l'opportunité unique offerte par l'organisation du plus grand événement sportif exclusivement féminin du monde.

"Je pense que la plupart des gens n'ont pas nécessairement conscience de l'ampleur de ce tournoi. La récente Coupe du Monde Féminine de Cricket [en Nouvelle-Zélande] a été un événement incroyable, avec des chiffres d'audience énormes et des matches à guichets fermés dès que les billets ont été mis en vente. Mais la FIFA, c'est encore un niveau au-dessus, si bien que le buzz et le type d'opportunités qui peuvent être créés autour de ce tournoi sont gigantesques."

"Et il ne s'agit pas seulement de 12 mois – car nous ne pourrons pas tout faire au cours des 12 prochains mois – le fait est que l'héritage se poursuivra pendant des années," souligne-t-elle. "Ce genre d'événements ne se produira pas souvent. La Coupe du Monde de Football Féminin va se développer encore et encore. Il se peut que ce soit la seule occasion avant longtemps d'accueillir un événement de cette envergure. D'où l'importance de bien veiller à ce que l'héritage soit au rendez-vous." Et de conclure : "Nous devons penser à l'héritage pour les années à venir. Oui, nous allons faire notre maximum au cours des 12 prochains mois, mais nous devons absolument continuer à aller de l'avant et en faire une priorité pour le football dans son intégralité, pour le pays dans toutes ses dimensions."

Lausanne, SWITZERLAND - MARCH 29: “UEFA Women in Football Leadership Programme, on March 31, 2022, at the IMD in Lausanne, Switzerland. (Photo by Kristian Skeie - UEFA)