Johansen évoque le changement climatique et le football à la COP26

3 nov. 2021

Membre du Conseil de la FIFA, Isha Johansen a pris la parole lors de la COP26 pour rappeler la nécessité d’agir contre le changement climatique et souligner le rôle que peut jouer le football dans ce combat. La COP26 de Glasgow, qui réunit de nombreux leaders mondiaux, est considérée comme un rendez-vous crucial suite aux récentes déclarations des Nations unies, qui estiment que le changement climatique est entré "dans la zone rouge". "Nous sommes dans une période décisive. Nous devons accélérer et intensifier nos actions en faveur du climat", estime la présidente de longue date de la Fédération sierra-léonaise de football. "Comme le Président de la FIFA l’a mentionné, la FIFA a mis au point une stratégie climatique complète, qui doit nous permettre de traduire nos intentions dans les faits." "La FIFA est bien décidée à investir des ressources importantes pour aider le football à atteindre les objectifs, ambitieux mais absolument nécessaires, fixés par l’Accord-cadre pour le sport au service de l’action climatique de l’UNFCCC. À titre de rappel, il s’agit de réduire nos émissions de 50 pour cent d’ici 2030 et d’atteindre la neutralité d’ici 2040", précise Isha Johansen, l'une des rares femmes à avoir dirigé une association membre de la FIFA.

"Mesdames et Messieurs, nous devons en faire encore davantage. Ce n’est pas la première fois que nous relevons ce défi. En 2016, la FIFA est devenue l’une des premières institutions sportives à s’associer à l’UNFCCC." "Le football a le pouvoir de faire évoluer radicalement les mentalités sur la question du changement climatique, ainsi que sur l’activisme dans ce domaine. C’est la raison pour laquelle nous encourageons tous les acteurs du football, et notamment les supporters, à nous rejoindre pour faire évoluer les idées reçus et constater qu’ensemble, nous pouvons réaliser de grandes choses." "Plus de 3,5 milliards de personnes ont suivi la Coupe du Monde de la FIFA 2018 en Russie ; 1,1 milliard de personnes ont suivi la Coupe du Monde Féminine 2019 en France. Nous avons donc la chance de disposer d'une audience gigantesque, attentive et réceptive. Avec un tel public et de telles plates-formes, nous pouvons envoyer et amplifier des messages importants pour informer nos supporters sur la question du changement climatique et les inviter à prendre une part active à la protection de la planète et de leur sport." "Tout a été dit par le Président Infantino ; il n’y a pas grand-chose à ajouter, mais j’aimerais vous rappeler que nous sommes tous acteurs sur cette scène à l’échelle mondiale. Shakespeare, l’un de mes auteurs préférés, a dit : ‘Le monde entier est une scène, hommes et femmes, tous, n’y sont que des acteurs’."