Media Release

Federation Internationale de Football Association

FIFA Strasse 20, P.O Box 8044 Zurich, Switzerland, +41 (0) 43 222 7777

COP26 : la FIFA s’engage à atteindre zéro émission nette d’ici à 2040 et lance sa stratégie pour le climat

3 nov. 2021
  • Le Président Infantino confirme son engagement en faveur de la CCNUCC sur le sport au service de l’action climatique

  • Isha Johansen, membre du Conseil de la FIFA, prononce un discours liminaire lors du sommet sur le climat organisé en Écosse

  • La FIFA en profite pour annoncer sa Stratégie pour le climat

Répondant à l’appel des dirigeants du monde réunis en Écosse pour la Conférence de l’ONU sur le Changement climatique COP26, la FIFA s’impose en pionnière de la communauté du sport en confirmant son engagement en faveur de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) – Le sport au service de l’action climatique. Cet engagement vise principalement à réduire de moitié les émissions de la FIFA d’ici à 2030 et atteindre zéro émission nette d’ici 2040. Il s’inscrit en outre dans la Stratégie de la FIFA pour le climat, laquelle établit les initiatives que l’instance entend mettre en œuvre afin de protéger la planète et le football.

"Nous nous trouvons à un tournant de l’histoire. Le changement climatique a des répercussions sur l’environnement, la biodiversité, la sécurité alimentaire et l’accès à l’eau potable, et donc aussi sur la santé et le bien-être des individus", a indiqué le Président de la FIFA, Gianni Infantino, lors d’une allocution vidéo diffusée auprès des délégués présents à Glasgow.

"Après mon élection à la présidence de la FIFA en 2016, l’instance est devenue la première organisation sportive internationale à rejoindre la campagne de la CCNUCC « Neutralité climatique maintenant", s’engageant par là même à quantifier, réduire et compenser les émissions de gaz à effet de serre générées par ses Coupes du Monde. Aujourd’hui, je suis fier d’annoncer que la FIFA dispose désormais d’une Stratégie pour le climat. Elle s’appuie sur la grande expérience de notre instance en matière d’action climatique dans le football et inclut la mise à disposition de ressources importantes pour que notre organisation – et le football en général – atteignent les objectifs à la fois ambitieux et nécessaires fixés par la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) – Le sport au service de l’action climatique."

La Stratégie de la FIFA pour le climat s’articule autour de quatre piliers et trois grands objectifs qui permettront, d’ici à 2040, à la FIFA de réduire ses émissions de carbone, de protéger ses compétitions contre les effets négatifs du changement climatique, et de continuer à développer le football au travers d’opérations et d’événements adaptés.

Pour atteindre ces objectifs, plusieurs initiatives concrètes sont prévues :

  • sensibiliser la communauté du football au changement climatique et l’encourager à trouver des solutions qui ne soient pas néfastes pour l’environnement ;

  • adapter la réglementation et les activités footballistiques afin que le football soit plus résilient vis-à-vis des répercussions actuelles et futures du changement climatique ;

  • réduire les émissions de carbone de la FIFA et du football afin de contribuer aux engagements pris dans le cadre des accords de Paris et de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques ;

  • investir dans l’environnement et soutenir les parties prenantes du football en leur donnant accès aux connaissances qui leur permettront de réduire leur empreinte carbone.

"En tant qu’habitants de cette planète, nous sommes tous concernés par ce sujet", a indiqué Isha Johansen, membre du Conseil de la FIFA, lors d’une allocution devant les délégués de la COP26 participant à la session « Le sport au service de l’action climatique – Objectif zéro ». "Le football a le pouvoir de changer les mentalités sur le changement et l’action climatiques. Les amateurs de football sont nombreux et à l’écoute, et nous avons le devoir de véhiculer ces messages essentiels auprès du plus grand nombre. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les sensibiliser à l’environnement et les encourager à apporter leur pierre à l’édifice afin de protéger la planète et le football. Il nous faut de toute urgence accélérer notre action. Notre détermination à protéger le climat reste intacte."