Principaux cas

Ces dernières années, la FIFA a été très active pour ce qui est de l’instruction des affaires de manipulation de matches concernant ses compétitions.

Les documents ci-dessous contiennent des exemples récents de dossiers instruits et dont les décisions s’insèrent dans la lutte que mène la FIFA contre la manipulation de matches.

Cas

  • 7 juillet 2020 - Boniface Mwamelo (Zambie) : suspension de 15 ans et amende de CHF 10,000

  • 27 mars 2020 - Sidio Jose Mugadza (Mozambique) : suspension de 7 ans

  • 18 septembre 2019 - Ibrahim Chaibou (Niger) : suspension à vie et amende de CHF 200 000

  • 6 septembre 2019 - Salim Salim Israfeel Kohistani (Afghanistan) : suspension à vie

  • 24 avril 2019 - Karlon Murray (Trinité-et-Tobago) : suspension à vie

  • 24 avril 2019 - Keyeno Thomas (Trinité-et-Tobago) : suspension à vie

  • 24 avril 2019 - Hellings Mwakasungula (Malawi) : suspension à vie

  • 24 avril 2019 - George Owino Audi (Kenya) : suspension de 10 ans et amende de CHF 15 000

  • 24 avril 2019 - Ibrahim Kargbo (Sierra Leone) : suspension à vie

  • 11 avril 2019 - Mooketsi Kgotlele (Botswana) : suspension à vie et amende de CHF 50 000

  • 28 mars 2019 - Ramón Enrique Maradiaga Chávez (Honduras) : suspension de 2 ans et amende de CHF 20 000

  • 27 mars 2019 - Abu Bakhar Kabba (Sierra Leone) : suspension de 5 ans et amende de CHF 50 000

  • 25 janvier 2019 - Oden Charles Mbaga (Tanzanie): suspension à vie et amende de CHF 200 000

  • 24 janvier 2019 - Kokou Hougnimon Fagla (Togo) : suspension à vie et amende de CHF 3 000

  • 4 décembre 2017 - Joseph Ortadei Lamptey (Ghana) : suspension à vie