JURIDIQUE | ANTIDOPAGE

Contrôles de Dopage

COMMENT ÇA MARCHE

Les contrôles de dopage aléatoires effectués dans le football permettent de s’assurer qu’il reste propre.

Pour cela, des échantillons de sang et d’urine sont testés afin de détecter toute substance ou méthode interdite.

Chargée de gérer le programme antidopage pour toutes les compétitions de l’organisation, l’Unité antidopage de la FIFA peut demander à tout moment aux joueurs de se soumettre à un contrôle de dopage.

Cette démarche est axée sur les joueurs figurant dans le groupe cible international de joueurs soumis aux contrôles et prenant part à une compétition ou s’y préparant.


NOTIFICATION

Lorsqu’un joueur est sélectionné pour un contrôle de dopage en compétition, il doit se soumettre à la procédure suivante :

  1. Après le coup de sifflet final, une escorte se présente au moment où il quitte le terrain pour l’informer qu’il a été sélectionné pour un contrôle de dopage.

  2. L’escorte l’accompagne ensuite vers la salle de contrôle de dopage avec un représentant de son équipe. Le joueur reste constamment sous surveillance à compter du moment de la notification et jusqu’à son départ de la salle de contrôle de dopage.

  3. Sauf raison valable justifiant un retard, le joueur doit se présenter immédiatement à la salle de contrôle de dopage. Les raisons valables sont les suivantes:

    • cérémonies de remise des médailles et récompenses;

    • interviews flash d’après-match; ou

    • approbation du responsable du contrôle de dopage.

    Même si le joueur dispose d’une raison valable, il doit rester sous la surveillance de son escorte ou du responsable du contrôle de dopage jusqu’à la fin dudit contrôle.

  4. En arrivant dans la salle de contrôle de dopage, il doit présenter son accréditation ou sa carte d’identité.

  5. Le responsable du contrôle de dopage l’informe de l’ensemble de la procédure et répond aux questions éventuelles.

  6. Le responsable du contrôle de dopage l’informe de ses droits et obligations, après quoi il doit signer la partie du formulaire de contrôle intitulée « Notification du joueur sélectionné » afin d’indiquer qu’il a compris toutes les informations reçues.

  7. À l’issue de cette procédure de notification, le joueur peut se reposer et se préparer à la collecte de l’échantillon.

  8. Le responsable du contrôle de dopage prélève ensuite les échantillons d’urine et/ou de sang nécessaires.

À savoir également

Si le joueur a moins de 18 ans, il doit être notifié en présence d’un adulte et il a le droit d’être accompagné d’un représentant de son club tout au long de la procédure de prélèvement des échantillons.

S’il ne soumet pas d’échantillon, refuse le contrôle de dopage, s’y soustrait ou en manipule quelque partie que ce soit, cela équivaut à une violation de la réglementation antidopage qui peut entraîner sa suspension pour une durée pouvant aller jusqu’à quatre ans.

PRÉLÈVEMENT D'ÉCHANTILLONS D'URINE
  1. Le responsable du contrôle de dopage détaille la procédure à suivre et s’assure que le joueur est prêt à soumettre un échantillon. Étant donné que cela peut prendre un peu de temps, il est conseillé au joueur de se détendre, prendre son temps et s’hydrater.

  2. Une fois que le joueur est prêt, le responsable du contrôle de dopage doit s’assurer que l’équipement nécessaire pour le prélèvement est scellé et intact. Le joueur est alors invité à choisir un gobelet pour l’échantillon d’urine parmi les trois qui lui sont proposés.

  3. Dans les toilettes, le responsable du contrôle de dopage montre au joueur exactement comment ouvrir et fermer le gobelet afin d’éviter toute contamination.

  4. Avant le prélèvement d’échantillon, il est demandé au joueur de se laver les mains. Il peut également choisir de porter des gants.

  5. Le responsable du contrôle de dopage doit voir clairement le joueur fournir l’échantillon d’urine. Cela signifie que le joueur doit retirer ou déplacer tout vêtement susceptible d’obstruer la vue. Il est donc recommandé de baisser son pantalon ou short au niveau des genoux et de relever son maillot au niveau de la poitrine.

  6. Le joueur doit fournir un échantillon d’urine d’au minimum 90 ml.

  7. Une fois le gobelet rempli, le joueur doit choisir un kit de prélèvement et verser l’échantillon uniformément dans les flacons A et B, puis les sceller une fois la procédure terminée. Le responsable du contrôle de dopage lui donne plus de détails à ce sujet.

  8. Enfin, le responsable du contrôle de dopage vérifie et signe le formulaire de contrôle de dopage et lui en donne une copie pour ses archives personnelles.

Et ensuite ?

Après le contrôle de dopage, l’échantillon du joueur est envoyé à un laboratoire accrédité par l’AMA pour y être analysé.

PRÉLÈVEMENT D'ÉCHANTILLONS SANGUIN
  1. À l’issue du match ou de la séance d’entraînement, pendant que le joueur récupère en vue du prélèvement des échantillons, un responsable du contrôle sanguin lui explique la procédure et s’assure qu’il la comprend, avant de lui poser quelques questions au sujet de sa santé.

  2. Une fois que le joueur a sélectionné un kit de prélèvement d’échantillon sanguin, le responsable du contrôle sanguin désinfecte l’endroit du bras du joueur (non dominant) où l’aiguille sera placée.

  3. Le responsable du contrôle sanguin prélève la quantité de sang nécessaire pour le contrôle.

  4. S’il rencontre des difficultés pour obtenir assez de sang, le responsable du contrôle sanguin répète la procédure un maximum de deux fois. S’il n’a toujours pas pu prélever suffisamment de sang, il met un terme au contrôle et rédige un rapport en conséquence. Le joueur ne doit pas s’en inquiéter : aucune conséquence n’est à craindre.

  5. Le joueur peut décider de sceller lui-même les récipients de l’échantillon de sang ou de laisser au responsable du contrôle sanguin le soin de le faire. Dans les deux cas, le responsable s’assure que les récipients sont bien scellés.

  6. Enfin, le responsable du contrôle de dopage vérifie et signe le formulaire de contrôle de dopage et donne au joueur une copie pour ses archives personnelles.

Et ensuite ?

Le joueur s’abstient de faire de l’exercice pendant 30 minutes au minimum afin de réduire les risques d’hématome.

Son échantillon de sang sera placé dans un dispositif de refroidissement et envoyé à un laboratoire accrédité par l’AMA pour y être analysé.

Tout sur l'Anti-Dopage

Qu’est-ce que le dopage ?

Se doper signifie prendre des substances interdites ou utiliser des méthodes interdites pour améliorer ses performances.

Autorisation d’Usage à des Fins Thérapeutiques (AUT)

Si les joueurs doivent recourir, pour des raisons médicales légitimes, à une substance ou méthode interdite figurant sur la liste, ils peuvent y être autorisés s’ils remplissent les critères énoncés dans le SIAUT.

Contrôles de Dopage

Les contrôles de dopage aléatoires effectués dans le football permettent de s’assurer qu’il reste propre.

Responsabilités de Joueur

En tant que joueur, vous avez un certain nombre de responsabilités dans la lutte contre le dopage.

Règlement antidopage de la FIFA 2021

Le nouveau Règlement antidopage de la FIFA est entré en vigueur le 1er janvier 2021. Celui-ci, tout en conservant ses principes fondamentaux et ses procédures éprouvées, inclut les changements provenant du nouveau Code mondial antidopage ainsi que d’...

Questions fréquemment posées

Si vous êtes sélectionné pour un contrôle de dopage, vous aurez peut-être des questions.