Le football féminin de retour en Asie centrale après la pandémie

27 juin 2021
  • La Fédération de football d'Asie centrale utilise des fonds FIFA Forward pour aider le football féminin à redémarrer

  • Des protocoles stricts ont permis de n'avoir aucun cas de COVID-19 avant, pendant et après un tournoi

  • L'Ouzbékistan et la RI Iran n'ont pu être départagés qu'à la différence de buts

Grâce à des fonds FIFA Forward, la Fédération de football d'Asie centrale (CAFA) a mis fin à deux années sans tournoi à cause du COVID-19 en organisant un championnat féminin U-20 qui s'est terminé le 18 juin.

Les équipes nationales féminines U-20 d'Afghanistan, de RI Iran, de la République Kirghize et d'Ouzbékistan avaient rendez-vous à Douchanbé, capitale du Tadjikistan, pour un tournoi réunissant cinq nations. Le Turkménistan, sixième membre de la CAFA, n'a pas pu participer à cause de restrictions sur les déplacements.

"Le football a manqué à tout le monde et nous sommes très heureux que cet événement ait pu avoir lieu", a déclaré le président de la CAFA, Rustam Emomali. "Nous essayons vraiment de développer le football féminin dans notre région, car il y a un grand potentiel."

Ulugbek Karimov, Secrétaire général de la CAFA, a ajouté : "Le soutien financier du programme FIFA Forward est crucial. Je pense que nous devons organiser des événements internationaux de ce type plus souvent, et nous espérons que la vie reviendra lentement à la normale pour les habitants de notre région. D'habitude nos compétitions se déroulent presque toujours dans des stades pleins."

Tous les matches ont été disputés au Republican Central Stadium de Douchanbé, utilisé par l'équipe nationale masculine du Tadjikistan pour ses matches à domicile. Les rencontres se sont jouées à huit clos, en raison des mesures prises pour lutter contre le COVID-19. La compétition s'est déroulée dans le strict respect des protocoles médicaux locaux et du Protocole des opérations de match de la CAFA. Toutes les installations ont été soigneusement désinfectées avant et après les matches, et la température et l'état de santé des participants et des membres du COL ont été régulièrement contrôlés.

"Ce tournoi a donné l'occasion aux filles de jouer", a déclaré l'entraîneur de la République Kirghize, Valerii Berezovskii. Par rapport au football masculin, les filles ont moins de matches au niveau des équipes nationales. De nombreuses joueuses participaient pour la première fois à un tournoi international. C'est l'occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de revoir de vieux amis."

Pour Ilkham Khanjariyev, entraîneur de l'Ouzbékistan, le tournoi a donné à son équipe et à son staff technique l'occasion de passer en revue de nouvelles joueuses et d'expérimenter sur le plan tactique : "Notre meilleure formation est maintenant prête à 70-80 %, et j'espère que nous aurons une équipe bien préparée pour les qualifications à la Coupe d'Asie. Nous voulons remercier les organisateurs pour l'excellente organisation et l'accueil chaleureux que nous avons reçu".

Le tournoi a été riche en émotions et en action. Le choc entre les deux principaux prétendants au titre, la RI Iran et l'Ouzbékistan, a tenu toutes ses promesses. Les Iraniennes ont été les premières à ouvrir le score, par Zohreh Erfani. Un doublé de Zarina Mamatkarimova a permis aux Ouzbèkes de renverser la vapeur avant que Negin Zandi Dareh Gharibi, élue par la suite meilleure joueuse de l'épreuve, n'égalise.

L'Ouzbékistan et la RI Iran ayant terminé le tournoi à égalité avec dix points chacun, c'est la différence de buts qui a décidé du vainqueur du tournoi. L'Ouzbékistan a pris la première place, la RI Iran la deuxième, suivie respectivement par la République Kirghize, l'Afghanistan et le Tadjikistan. La meilleure buteuse du tournoi est l'attaquante ouzbèke Jasmina Abduganieva.

"Après cette longue période sans compétition, notre équipe est très heureuse d'avoir pu participer à un tournoi international de la CAFA", a déclaré la capitaine Tojinisokhon Rashidova. "Toutes nos adversaires se sont montrées dignes de notre respect, et indépendamment des résultats, nous avons appris quelque chose à chaque match. Pour des joueuses de notre âge, une telle expérience est inestimable."

La CAFA prévoit de continuer à utiliser le financement FIFA Forward, notamment pour organiser quatre autres tournois – deux pour les filles (U-17 et U-23) en juillet – et deux pour les garçons (U-15 et U-18) prévus plus tard en 2021.

Au Tadjikistan même, la Division du Football Féminin de la FIFA a approuvé deux projets de développement, avec un financement réservé au football féminin via le Plan d'aide de la FIFA contre le COVID-19.

Un soutien financier allant jusqu'à 50 000 USD permettra de soutenir un plan de développement de la ligue, avec l'appui d'un expert technique pendant potentiellement deux ans. Un financement supplémentaire de 10 000 USD sera consacré à une campagne en faveur du football féminin. Les deux projets ont été sélectionnés par l'association membre dans le menu des huit programmes de développement lancés par la FIFA en septembre 2020.

La République Kirghize soutient elle aussi une campagne en faveur du football féminin et des plans sont en cours de finalisation pour l'introduction d'une ligue U-13 dans le pays.