Schelin : "La Suède a les moyens d'aller au bout"

  • Lotta Schelin est la meilleure buteuse historique de la Suède

  • L'ex-attaquante estime que les Blagult peuvent aller jusqu'au bout lors de la prochaine Coupe du Monde

  • Elle ne tarit pas d'éloges sur Alexia Putellas, The Best – Joueuse de la FIFA

Lotta Schelin a remporté huit championnats nationaux consécutifs et trois Ligues des champions féminines de l'UEFA avec Lyon. Mais malgré ses 13 ans de carrière, 185 capes et un record de 88 buts en sélection, les titres internationaux lui ont toujours échappé avec la Suède. Bien qu'habituées des dernières phases des compétitions, Schelin et ses coéquipières n'ont frôlé l'or qu'à l'occasion du Tournoi Olympique de Football Féminin de 2016, où elles se sont inclinées en finale devant l'Allemagne. Partie à la retraite en 2017, à 37 ans, elle espérait fêter enfin un sacre suédois l'an dernier, au vu de la campagne olympique menée par les Blagult dans le sillage de leur entrée en lice victorieuse sur les championnes du monde.

Lotta Schelin celebrates winning the UEFA Women's Champions League with her Lyon team-mates.

"C'était fantastique", commente Schelin, "élue meilleure joueuse suédoise de l'année à cinq reprises, un record. "Les entames de tournoi sont parfois poussives, mais elles ont démarré sur les chapeaux de roue en s'imposant 3-0 sur les États-Unis, et elles ont continué sur leur lancée. Elles ont brillé tout au long de l'épreuve." Leurs prestations ont impressionné au point que leur défaite aux mains du Canada dans le match pour l'or a surpris.

"Pour moi, et pour l'équipe elle-même, elles étaient favorites, aussi perdre de cette manière a été très dur", poursuit-elle. "Quoi qu'il en soit, nous proposons actuellement un football de très grande qualité et les joueuses vont continuer à pousser." "L'entraîneur met en ce moment en place le fonctionnement collectif caractéristique des équipes suédoises. Mais il a aussi opté pour un style de jeu très intéressant. Nous déployons un football de construction, tout en exploitant nos atouts, tels que la vitesse et le physique. Nous ne pouvons que nous améliorer."

Reste à savoir si cette amélioration permettra à la Suède de s'emparer des trophées après lesquels elle court depuis près de 40 ans. Schelin fonde de grands espoirs sur l'UEFA EURO Féminin 2022 et la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie/Nouvelle-Zélande 2023™. "L'EURO suscite des attentes élevées dans notre pays. C'est un poids qui peut être lourd à porter, mais je crois que l'équipe en est capable", estime-t-elle. "Quant à la Coupe du Monde, après 2019, tout peut arriver du fait de l'investissement, ainsi que du talent des joueuses et des sélections. De plus en plus de formations jouent à un haut niveau, ce qui rend les choses intéressantes. Les Blagult sont dans une bonne dynamique. Si elles continuent à travailler et qu'elles ne perdent pas des joueuses-clés sur blessure, elles ont les moyens d'aller jusqu'au bout."

ZURICH, SWITZERLAND - JANUARY 17: FIFA Secretary General Fatma Samoura, FIFA Legend Lotta Schelin with presenters Reshmin Chowdhury and Jermaine Jenas during the Best FIFA Football Awards 2021 on January 17, 2022 in Zurich, Switzerland. (Photo by Harold Cunningham/FIFA)

Si la Suède est une sérieuse candidate au titre européen et mondial, l'Espagne l'est tout autant. Bien que la Roja ne possède pas la même expérience des phases à élimination directe, elle s'appuie sur une génération dorée qui comprend Alexia Putellas, récemment élue The Best - Joueuse de la FIFA. "Alexia s'est épanouie ces deux dernières années avec Barcelone", constate Schelin, qui a pris part à la cérémonie des The Best FIFA Football Awards™. "Une équipe de ce niveau comptant une joueuse du calibre d'Alexia dans ses rangs peut tout gagner. Elle est exceptionnelle. Je suis heureuse de voir que le football espagnol produit des talents comme elle et Jennifer Hermoso, également finaliste The Best. Alexia excelle dans tous les domaines. Elle est technique, douée d'une bonne vision du jeu et prolifique. C'est une joueuse hors du commun", conclut-elle.