Seidler, une belle prise avant un gros morceau

14 sept. 2021
  • Michal Seidler a signé un triplé lors de la victoire 5-1 de la République tchèque face au Panama.

  • Il ne tarit pas d’éloges sur le Brésil mais juge son équipe capable de le battre.

  • Le gardien Ondrej Vahala évoque sa passe décisive.

Cela fait des heures que ce pêcheur est posté sur les rives de l’Elbe, les mains agrippées à sa canne et l’esprit tourné vers ce trophée qui lui échappe depuis si longtemps. Soudain, il est tiré de ses rêves par une touche. Une grosse touche. Michal Seidler n’en croit pas ses yeux : il vient de ferrer une carpe de 80 centimètres. Il s’agit de sa plus grosse prise. Il prendra une photo, la fera encadrer et pourra vivre sur sa prouesse pendant des années au sein de la communauté des pêcheurs. Mais ce n’est pas le trophée dont il rêvait quelques instants auparavant. Michal Seidler a passé beaucoup de temps à rêver d’un autre trophée : celui de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA™. Certes, il peut sembler utopique de rêver au titre, mais la République tchèque est bien entrée dans la compétition en s’imposant avec autorité (5-1) face au Panama. Seidler a mis le feu à la Klaipeda Arena en marquant à trois reprises lors d’une première période parfaite. .

Sans peur et avec ambition "La victoire m’apporte davantage de satisfaction que mon triplé", assure-t-il au micro de FIFA.com. "C’est sûr que c’est énorme de réussir un triplé en Coupe du Monde, je m’en souviendrai longtemps, mais la victoire est beaucoup plus importante à mes yeux. Notre objectif était simplement de gagner ce match alors ce score ne peut que nous satisfaire encore plus." Le 16 septembre prochain à la Klaipeda Arena, les Tchèques se satisferaient une nouvelle fois d'une simple victoire, sans penser à son éventuelle ampleur. Ils affrontent en effet le Brésil, quintuple vainqueur de la Coupe du Monde de Futsal, et victorieux 9-1 du Viêt-Nam lors de son entrée en lice. "Bien sûr qu’on est capables de battre le Brésil", assure Seidler. "On n’a pas peur et on va tout faire pour les battre. On ne va pas jouer comme certaines équipes le font, en acceptant la défaite et en essayant de prendre le moins de buts possible", annonce-t-il, même s'il reste conscient du statut d'outsider de son équipe. "Le Brésil est la meilleure équipe de la compétition. C’est le favori. Pito est au-dessus du lot. Pito et Ferrao sont des joueurs exceptionnels. Je suis bien content de ne pas jouer défenseur (rires)."

KLAIPEDA, LITHUANIA - SEPTEMBER 13: Michal Seidler of Czech Republic celebrates after scoring his goal during the FIFA Futsal World Cup 2021 group D match between Panama and Czech Republic at Klaipeda Arena on September 13, 2021 in Klaipeda, Lithuania.  (Photo by Tullio Puglia - FIFA/FIFA via Getty Images)

Lors de la dernière participation de la République tchèque à la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, en 2012, le but en fin de match de Seidler contre la Serbie avait permis à son équipe d’accéder aux huitièmes de finale, où elle s’était inclinée 3-0 contre la Russie.

"On a une meilleure équipe qu’il y a neuf ans en Thaïlande", estime le joueur de 31 ans. "Et on a davantage d’expérience. D’abord, on veut se qualifier pour la phase à élimination directe. On a fait la première partie du chemin mais il nous faut davantage de points. Puis on aura l’intention de créer des surprises. Quand on est bien sur le plan collectif, on peut rivaliser avec n’importe qui."

Sérieux et réalistes Le travail d’équipe a en effet joué un rôle fondamental dans les débuts victorieux de la République tchèque, qui a proposé des combinaisons parfaitement exécutées. L’un des buts de Seidler a même été provoqué par son gardien, Ondrej Vahala. "On a eu un peu de réussite, mais avec Seidler, on joue ensemble dans le championnat tchèque", confie le dernier rempart. "On sait que le Panama aime mettre la pression, ce qui l’oblige à se découvrir. Donc quand j’ai reçu le ballon, je l’ai juste envoyé devant et il s’est débrouillé pour marquer." "Notre entraîneur a adopté la bonne stratégie. On s’attendait à un match difficile mais on savait aussi que le Panama n’était pas aussi fort que les équipes européennes sur le plan tactique. Donc l’idée était de rester solides à l’arrière et de frapper en contre, de saisir nos occasions. On a été très efficaces", apprécie-t-il, avant de se tourner vers un adversaire qui semble autrement plus coriace. "Maintenant, on va devoir affronter la meilleure équipe du monde, la favorite de la compétition. Ça va être très difficile, mais on est capables de battre tout le monde, y compris le Brésil. Il va falloir être très sérieux en défense et saisir les occasions qui se présentent", conclut-il.

KLAIPEDA, LITHUANIA - SEPTEMBER 13: Ondrej Vahala of The Czech Republic shoots under pressure from Nagdiel Del Rosario of Panama during the FIFA Futsal World Cup 2021 group D match between Panama and Czech Republic at Klaipeda Arena on September 13, 2021 in Klaipeda, Lithuania. (Photo by Chris Ricco - FIFA/FIFA via Getty Images)