Martinez : "La santé mentale est un problème qui nous concerne tous"

29 sept. 2021
  • Roberto Martinez est sélectionneur de la Belgique, n° 1 mondiale

  • Il sait que les maladies mentales peuvent toucher tout le monde, même les plus grands footballeurs

  • Dans le cadre de la campagne #ReachOut, l’Espagnol espère créer un environnement de soutien

Roberto Martinez entraîne des joueurs qui semblent tout avoir pour eux. Du moins, c’est ce que l’on croit de l’extérieur. Ils ont fait du football leur métier, ils représentent l’équipe nationale la mieux classée au monde, ils gagnent beaucoup d’argent, sont connus et sont adulés pour disputer les compétitions les plus prestigieuses du football. Si, auparavant, on croyait que ce genre de personnes ne pouvaient jamais être atteintes par des problèmes de santé mentale, on sait aujourd’hui que c’est loin d’être vrai, au contraire. Lorsque Teresa Enke décrit la dépression comme une maladie qui "peut toucher tout le monde", elle sait de quoi elle parle puisque son mari Robert, un international allemand admiré de tous, a longtemps lutté contre cette maladie avant de se suicider. Martinez, qui vient prêter main forte à la campagne de la FIFA #ReachOut sur la santé mentale, a été joueur à une époque où "s’exprimer et montrer ses 'faiblesses' était mal vu". Il ajoute : "On avait l’impression que tout le monde devait être un superhéros."

Heureusement, les perceptions changent peu à peu, à l’image de Martinez qui promeut la sensibilisation et l’empathie concernant les maladies mentales dans le football et au-delà. "C’est le bon moment de comprendre que derrière le footballeur, derrière l’homme d’affaires, derrière l’ouvrier, il y a un être humain", dit-il. "Et cet être humain a les mêmes problèmes que tout autre être humain." "Qui que vous soyez, c’est de plus en plus dur de vivre lorsque vous cachez que vous n’allez pas bien. C’est l’effet boule de neige et le problème ne cesse de grossir. Cela finit par affecter vos prestations, et c’est sans doute la première chose que l’on voit, mais surtout votre bonheur et celui de vos proches." "La santé mentale est un problème qui nous concerne tous. Nous devons être conscients et suffisamment courageux pour nous exprimer et demander de l’aide pour pouvoir travailler sous pression tout en continuant à aimer ce que l’on fait."

IMAGO / Belga

Belgium s Kevin De Bruyne and Belgium s head coach Roberto Martinez pictured at the start of a training session of Belgian national soccer team the Red Devils in Sochi, Russia, Saturday 16 June 2018. The team is preparing for their first game at the FIFA World Cup WM Weltmeisterschaft Fussball 2018 next Monday.

À ce sujet, Martinez sait que l’équilibre est difficile à trouver. Après tout, il espère mener son équipe jusqu’à la Coupe du Monde de la FIFA™ l’an prochain où la Belgique est une candidate sérieuse à un titre qui changerait la vie de ses joueurs, même celle de footballeurs déjà bien connus, comme Kevin de Bruyne, Eden Hazard ou encore Romelu Lukaku.

Avec des enjeux aussi élevés, et alors que les joueurs et le staff sont sans cesse passés au microscope, Martinez sait qu’il doit se concentrer sur la gestion de la charge émotionnelle et psychologique de ses joueurs. "Il faut être capable de performer sous la pression, de prendre du plaisir parce que c’est ce que nous faisons depuis toujours, mais aussi de bien comprendre que certaines personnes se mettent dans des états qui ne sont pas naturels et malsains, et ce n’est pas facile de prendre tout cela en compte", ajoute l’Espagnol de 48 ans. "Cela veut dire qu’ils ne peuvent pas être au meilleur de leur forme, mais surtout qu’ils souffrent vraiment à l’intérieur."

"En tant qu’institutions sportives, nous avons la responsabilité de mettre en place des environnements permettant à tous les joueurs, à tous les membres du staff, à toutes les personnes impliquées dans notre sport de se sentir à l’aise et soutenus s’ils souhaitent s’exprimer lorsqu’ils ne se sentent pas bien. Quand on a une jambe cassée, on va voir le médecin. C’est la même idée : quand on ne se sent pas bien, on doit demander de l’aide." "Vous ne pouvez pas prendre de plaisir dans vos activités quotidiennes lorsque vous n’êtes pas bien mentalement. Vous avez besoin de l’aide d’un professionnel. Et en tant qu’institutions, nous voulons créer un endroit sûr où tout le monde peut partager ses expériences et prendre du plaisir dans ses activités."

Mais les joueurs sous pression ne sont pas les seuls touchés par ce problème. Martinez le sait parfaitement : il a pris les rêves d’Everton peu après le suicide de Gary Speed, le sélectionneur du Pays de Galles, un de ses homologues et une légende du club. À l’époque, il n’avait pas hésité à parler de sa grande tristesse. Cet exemple, comme beaucoup d’autres, nous rappelle que les entraîneurs, bien qu’ils se préoccupent beaucoup de leurs joueurs, doivent aussi se préoccuper de leur santé. "Le métier d’entraîneur est un poste individuel, qui peut parfois être solitaire", reconnaît-il. "Il est donc encore plus important d’être entouré de personnes à qui vous pouvez parler et avec qui partager vos sentiments. Une chose est claire : vous devez être en mesure de faire une coupure avec votre métier et le meilleur moyen de faire une coupure dans toute carrière, c’est de passer du temps avec les personnes que vous aimez." "Et cela est vrai pour tout le monde, quelle que soit votre profession. Il est essentiel de trouver un bon équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie de famille, et d’être capable d’être heureux dans ce que vous faites."

Befrienders Worldwide Befrienders Worldwide fournit aide et soutien aux personnes en détresse ou suicidaires, partout dans le monde. Visitez https://www.befrienders.org/ et https://www.befrienders.org/other-helpline-organisations pour trouver de l'aide dans votre pays. Veuillez noter que bien que tous les efforts soient faits pour garantir l'exactitude des informations, la FIFA n'est pas responsable du contenu des sites Web externes. Si vous êtes en danger immédiat, veuillez appeler les services d'urgence locaux.

Eden Hazard of Belgium and Roberto Martinez, Head Coach of Belgium interact during the UEFA Euro 2020 Championship Group B match between Belgium and Russia on June 12, 2021 in Saint Petersburg, Russia. (Photo by Joosep Martinson - UEFA/UEFA via Getty Images)