Le Président de la FIFA évoque le développement du football avec des dirigeants d’associations membres

  • Le Président Infantino a rencontré les présidents de la Fédération de football du Burundi et de la Fédération calédonienne de football

  • Les échanges ont eu lieu à Doha, à la veille de la finale de la Coupe arabe de la FIFA™

  • La Vision du Président Vision 2020-23 prévoit une meilleure compétitivité au niveau mondial et l’optimisation du développement global

Le Président de la FIFA a rencontré les présidents de deux associations membres pour discuter de la façon dont la FIFA peut continuer à apporter son soutien au développement du football dans leurs pays et leurs régions. Ces échanges ont eu lieu au Qatar, en marge de la finale de la Coupe arabe de la FIFA 2021™, qui verra l’Algérie et la Tunisie s’affronter le 18 décembre. Le Président Infantino en a profité pour dialoguer avec Révérien Ndikuriyo et Gilles Tavergeux, respectivement présidents de la Fédération de Football du Burundi et de la Fédération Calédonienne de Football.

Les débats ont notamment porté sur les défis et les solutions pour réaffirmer l’engagement, le financement et le soutien de l’ensemble de la communauté du football au développement du football dans ces deux pays mais aussi, plus largement, dans les territoires voisins de la CAF et de l’OFC. Plus que jamais, la FIFA entend mettre tous les moyens à la disposition de ses associations membres pour que chaque nation dispose des mêmes opportunités de développement. L’optimisation de son action au service du développement du football de base figure en outre dans la Vision du Président Vision 2020-23 et constitue l’un des 11 buts pour un football vraiment mondial. Le Programme de Développement Forward de la FIFA joue un rôle essentiel dans cette optique. Conçu pour fournir un soutien sur mesure à chacune des 211 Associations membres de la FIFA et des six confédérations, ce programme se base sur trois grands principes : plus d’investissements, plus d’impact, plus de contrôle.