Les experts de la FIFA travaillent sur les stratégies d'avenir du football féminin

  • La FIFA a accueilli un atelier consacré au développement du football féminin

  • L'atelier d'une semaine a réuni à Dubaï 25 experts issus des six confédérations

  • La FIFA a travaillé avec 84 associations membres sur 212 projets depuis le lancement du Programme de Développement du Football Féminin

La Division du Football Féminin de la FIFA a accueilli des experts du monde entier à Dubaï la semaine dernière, à l'occasion d'un atelier consacré au développement de la pratique féminine. Si la pandémie de COVID-19 a empêché les rencontres en face-à-face, les plateformes virtuelles ont permis au Programme de Développement du Football Féminin d'atteindre les quatre coins de la planète. L'atelier de Dubaï a été le premier à réunir en personne les nombreux experts qui ont analysé les initiatives conduites au cours des 18 derniers mois, tout en travaillant sur les moyens de promouvoir plus avant le football féminin à l'avenir.

FIFA Women's Football Experts Workshop - Arijana Demirovic

"25 experts travaillent actuellement dans 84 associations membres sur plus de 200 projets", explique Arijana Demirovic, Responsable de la Division Développement du Football Féminin de la FIFA. "Il était crucial de nous réunir pour discuter du travail déjà réalisé et nous tourner vers l'avenir. L'atelier nous a permis de débattre de la manière dont nous allons aborder les nouveaux programmes, d'autant que la situation sanitaire évolue et que nos experts et instructeurs peuvent à présent se rendre sur le terrain auprès de nos associations membres. L'objectif est de donner à ces dernières les moyens de continuer à accélérer la croissance du football féminin." Les participants à l'atelier ont été rejoints par des membres du personnel du bureau de Dubaï de la FIFA, ainsi que par des représentants des Émirats Arabes Unis, dont le secrétaire général de la Fédération de football Mohammed Al Dhaheri et la sélectionneuse de l'équipe nationale féminine Houriya Altaheri, qui ont mené les discussions sur le football féminin dans la région.

Thuba Sibanda, spécialiste du football féminin de la FIFA, a qualifié l'atelier de célébration. "Le COVID-19 nous a durement touchés, mais ce que nous avons réussi à accomplir en équipe mérite d'être célébré. Nous avons partagé nos expériences et les enseignements tirés de notre collaboration avec les associations membres." "Nous devons personnaliser les actions suivant les pays et faire preuve de souplesse afin de nous adapter aux différentes situations. Entendre les autres évoquer leurs expériences et expliquer comment ils ont surmonté les obstacles pousse à aller de l'avant pour en faire autant." "Il nous faut vaincre les difficultés et accomplir ce qui doit l'être pour aider les filles dans le monde entier. Je sors de cette semaine encore plus motivée à faire tout mon possible pour développer le football féminin."

Le Programme de Développement du Football Féminin s'inscrit dans l'objectif n°8 de la Vision 2020-2023 de la FIFA, qui est d'accélérer la croissance de cette discipline. Il vise à fournir aux 211 associations membres la possibilité d'accéder à des ressources supplémentaires et à l'expertise de spécialistes à cette fin. La FIFA a travaillé avec 84 associations membres sur 212 projets depuis le lancement de ce Programme en collaboration avec les experts régionaux en la matière. Les huit programmes de développement de la Stratégie pour le Football Féminin de la FIFA offrent un "menu" aux associations membres. Ces derniers mois, de nouvelles initiatives et projets pilotes s'y sont ajoutés, dont un programme d'hygiène menstruelle au Soudan du Sud, un projet de recherche avec des infirmières au Malawi et la poursuite du travail entamé dans le sillage du rapport sur le football féminin d'élite.

La semaine prochaine, après la conclusion récente du Programme de Leadership Féminin UEFA-FIFA, la composition des binômes de la nouvelle édition du Programme de Mentorat des Entraîneurs de la FIFA sera dévoilée. Vingt mentorées bénéficieront du soutien de 20 mentors masculins et féminins actuellement en activité dans le football féminin international. FIFA.com vous en dira plus à ce sujet dans les jours, semaines et mois à venir.

Stratégie pour le football féminin
Le lancement de la Stratégie pour le football féminin de la FIFA définit les contours de l’action de la FIFA auprès des acteurs du secteur en faveur de mesures concrètes pour les jeunes filles et les femmes, afin de faire du football un sport universel et promouvoir l’égalité des sexes.
GRENOBLE, FRANCE - JUNE 15: Christine Sinclair of Canada celebrates following her sides victory in the 2019 FIFA Women's World Cup France group E match between Canada and New Zealand at Stade des Alpes on June 15, 2019 in Grenoble, France. (Photo by Naomi Baker - FIFA/FIFA via Getty Images)
Améliorer la valeur commerciale
Explorer de nouvelles sources de revenus et optimiser celles déjà existantes autour des compétitions féminines doit permettre de mettre l’accent sur le développement.
AMMAN, JORDAN - JANUARY 25: Children play football during a FIFA Grassroots schools program on January 25, 2019 in Amman, Jordan. (Photo by Maja Hitij - FIFA/FIFA via Getty Images)
Bâtir des fondations solides
La mise en place d’un environnement plus sophistiqué et la présence accrue de femmes à des postes de responsabilité contribueront à moderniser la direction du football.
AMMAN, JORDAN - JANUARY 24: Children pose for a selfie with a coach during a FIFA Grassroots schools program on January 24, 2019 in Amman, Jordan. (Photo by Maja Hitij - FIFA/FIFA via Getty Images)
Améliorer la participation
L’augmentation du nombre de femmes impliquées dans le football partout dans le monde constitue l’un des piliers de FIFA 2.0. L’objectif avoué est d’atteindre 60 millions de joueuses d’ici 2026.