Reprise des hostilités et billets à valider

Plus d'informations sur
  • Suite des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™

  • 14 matches au programme, dans trois confédérations

  • L’Argentine privée de Messi, l’Australie sans son sélectionneur Graham Arnold

Les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ sont de retour. Trois confédérations sont concernées par cette nouvelle échéance, programmée les 27 et 28 janvier prochains, avec 15 matches à l’affiche. Qui sortira vainqueur en Asie, en Amérique du Sud et en Amérique du Nord, centrale et Caraïbes ? Qui, au contraire, verra ses rêves de qualification s’éloigner ?


AFC : une deuxième place très convoitée

La RI Iran, la République de Corée et l’Arabie Saoudite ne sont certes pas encore officiellement qualifiées, mais on voit mal à ce stade comment leur participation à la phase finale pourrait être remise en question. La situation du Japon et de l’Australie est nettement moins confortable. Les deux équipes se livrent un duel à distance pour tenter d’arracher la deuxième place du Groupe 2, synonyme d’accession directe à Qatar 2022. Tout pourrait se jouer le 24 mars, à l’occasion d’une confrontation directe entre les Samouraïs Bleus et les Socceroos.

L’affiche : Australie - Viêt-Nam

Les Australiens n’ont manqué aucune des quatre dernières éditions du rendez-vous mondial, mais leur présence au Qatar est loin d’être assurée. Compte tenu de la montée en puissance des Saoudiens dans le Groupe 2, les Australiens doivent engranger un maximum de points. Après une année 2021 en demi-teinte, les Socceroos devront en outre se rendre au Viêt-Nam sans leur sélectionneur Graham Arnold, testé positif au Covid-19. Ce contexte difficile pourrait faire les affaires du Japon, toujours à l’affût d'un faux pas australien.

Je suis sûr qu’il va trouver un moyen de transmettre des ondes positives à toute l’équipe. Je ne suis pas inquiet ; il sera bientôt de retour parmi nous. Les deux prochains matches sont importants. Il faut absolument l’emporter.

Martin Boyle

Les autres rencontres :

27 janvier 2022 Japon - RP Chine Liban - République de Corée RI Iran - Irak Émirats Arabes Unis - Syrie Arabie Saoudite - Oman 


CONMEBOL : les choses sérieuses commencent

Les sélections sud-américaines s’apprêtent à disputer leur quinzième match dans cette compétition préliminaire. Si le Brésil et l’Argentine ont fêté leur qualification dès le mois de novembre 2021 et si l’Équateur (23 points) semble également en position de force, la Colombie, le Pérou, le Chili, l’Uruguay et la Bolivie sont toujours à la lutte pour tenter d’arracher la dernière place directement qualificative pour l’épreuve mondiale.

Argentina v Chile BUENOS AIRES, AR - 03.06.2021: ARGENTINA V CHILE - Argentina v Chile during a qualifying soccer match for the FIFA World Cup, WM, Weltmeisterschaft, Fussball Qatar 2022 on June 3, in Santiago del Estero, Argentina. Photo: Gabriel Sotelo/Fotoarena x2074942x PUBLICATIONxNOTxINxBRA GabrielxSotelo

L’affiche : Chili - Argentine

Le match s’annonce éprouvant pour le Chili alors que l’Argentine n’a plus rien à craindre de ce match qui se tiendra le 28 janvier à 1h15 (CET), à Calama. L’Albiceleste jouera pour l’honneur, mais la situation est bien différente côté chilien. Avec 16 points, la Roja pointe à une longueur du Pérou et de la Colombie. Or ces deux autres prétendants à la qualification croiseront le fer le même jour. En fonction du résultat, le Chili pourrait donc dépasser un, voire deux adversaires, à condition de battre l’Argentine. Les Argentins étant privés de Lionel Messi, les Chiliens espèrent profiter de cette opportunité.  

16
Comme le nombre de matches entre le Chili et l’Argentine dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Les chiffres plaident clairement en faveur des visiteurs avec 11 victoires et une défaite pour l’Albiceleste

Les autres rencontres : 

27 janvier 2022 Équateur - Brésil

28 janvier 2022 Paraguay - Uruguay Colombie - Pérou Venezuela - Bolivie


CONCACAF : dernière ligne droite

Les équipes de la zone Amérique du Nord, centrale et Caraïbes abordent l’avant-dernière journée d’une compétition préliminaire à l’issue de laquelle la région désignera trois représentants. En théorie, chacune des huit équipes en lice peut encore prétendre à la qualification. Néanmoins, le Canada (16 points), les États-Unis (15), le Mexique et le Panama (14) bénéficient d’un net avantage. En outre, la quatrième place suscite elle aussi un vif intérêt : l’équipe qui échouera au pied du podium gagnera le droit d’affronter le vainqueur des préliminaires de l’OFC en barrage intercontinental avec, à la clé, une place en phase finale. 

 

L’affiche : Costa Rica - Panama

Le cinquième du classement reçoit l’équipe qui le devance, ce vendredi 28 janvier à 3h05 CET, à San José. Leur dernière confrontation, en septembre 2021, s’était conclue sur un score de parité. Les deux équipes espèrent éviter un résultat similaire, qui ne ferait pas leurs affaires dans la course à la troisième place. Les Ticos comptent cinq participations à la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA™ mais, avec neuf unités au compteur, ils n’ont plus le droit à l’erreur. À l’inverse, les Canaleros ont fêté leur première apparition sur la scène mondiale en Russie en 2018. Forts de leur succès en octobre contre les États-Unis, ils semblent sur une trajectoire ascendante. Les deux équipes se mesurent pour la 18ème fois dans les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Le Panama peut-il profiter de cette dynamique pour signer son 4ème succès face au Costa Rica ?

46
Comme le nombre de buts inscrits lors des 17 matches entre le Costa Rica et le Panama dans les préliminaires de la Coupe du Monde, soit une moyenne de près de trois buts par match.

Les autres rencontres : 

27 janvier 2022 États-Unis - Salvador

28 janvier 2022 Jamaïque - Mexique  Honduras - Canada 


À venir

Les qualifications se poursuivront à compter du 30 janvier dans les trois confédérations, avec 19 rencontres au programme. Le match au sommet entre le Canada et les États-Unis sera l'affiche dans la CONCACAF. Deux jours plus tard, le Japon donnera la réplique au leader saoudien en Asie.