25 juin 2018
  • Groupe A : L’Uruguay en tête, un Égyptien devient doyen du tournoi

  • Groupe B : L’Espagne devant, le Portugal deuxième

  • URU 3-0 RUS | KSA 2-1 EGY | ESP 2-2 MAR | IRN 1-1 POR

LE FILM DE LA JOURNÉE - Après deux premières sorties reussies, la Russie, qui a évolué en infériorité numérique pendant près d'une heure, a montré ses limites face à l’Uruguay. La Celeste a largement remporté (3-0) le duel au sommet du Groupe A grâce à des buts de Luis Suarez (10’), Denis Cheryshev (23’ csc) et Edinson Cavani (90’). Les Uruguayens ont gagné tous leurs matches et bouclent ce premier tour avec une différence de buts largement positive (5-0). Les deux équipes étaient assurées d’accéder à la suite de la compétition, quel que soit le résultat du match.

Parallèlement, l’Arabie Saoudite a mis un terme à une longue série de 12 matches sans victoire en Coupe du Monde de la FIFA™, en dominant l’Égypte 2-1. De son côté, le gardien égyptien Essam El-Hadary est devenu le plus vieux joueur de l’histoire de la compétition. Mohamed Salah a donné l’avantage à son équipe (22’), mais les Saoudiens ont inversé la tendance grâce à Salman Alfaraj (45’+6) et Salem Aldawsari (90’+5).

Pour davantage de suspense, il fallait se tourner vers le Groupe B, dont le classement a évolué à plusieurs reprises en l’espace de 90 minutes. Cristiano Ronaldo a même raté un penalty (53’). Il s’agissait du 19ème penalty accordé depuis le début du tournoi, ce qui constituait un record en Coupe du Monde, battu en fin de match avec celui accoré à l'Iran. Au bout du compte, les champions d’Europe ont concédé un nul qui leur assure quand même la deuxième place (Ricardo Quaresma 45’ ; Karim Ansarifard 90’+3).

Face à un Maroc déjà éliminé, l’Espagne a connu des difficultés inattendues (2:2), ce qui ne l'a pas empêchée d'assurer l’essentiel en terminant devant le Portugal. Khalid Boutaib (14’) et Youssef En Nesyri (81’) ont donné par deux fois l’avantage aux Lions de l’Atlas, mais Isco (19’) et Iago Aspas (90’+1) ont à chaque fois rétabli l’équilibre. Les Africains n’ont plus qu’à faire leurs valises, tout comme la RI Iran.

En huitièmes de finale, l’Uruguay affrontera le Portugal le 30 juin à Sotchi, tandis que l’Espagne donnera la réplique à la Russie le lendemain, à Moscou.

Le saviez-vous ? Le gardien égyptien Essam El-Hadary est devenu le plus vieux joueur de l’histoire de la Coupe du Monde, à 45 ans et 161 jours. En repoussant un penalty à la 41ème minute, le portier des Pharaons a également prouvé qu’il n’avait rien perdu de son talent, malgré le poids des ans. Il détrône le Colombien Faryd Mondragon, âgé de 43 ans et trois jours au moment d’affronter le Japon au premier tour de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. International depuis 1996, El-Hadary a remporté quatre Coupes d’Afrique des Nations de la CAF. Contre l’Arabie Saoudite, il a honoré sa 159ème sélection.

Il n’était cependant pas le seul gardien à l’honneur : Fernando Muslera, le dernier rempart de l’Uruguay, a fêté sa 100ème sélection contre la Russie. Il détient le record d’apparitions en Coupe du Monde pour un joueur uruguayen, avec 14 matches.

Les matches de demain (26 juin)

Australie - Pérou, Groupe C, Sotchi Danemark - France, Groupe C, Moskou Nigeria - Argentine, Groupe D, Saint-Pétersbourg Islande - Croatie, Groupe D, Rostov-sur-le-Don

Participez !

Notre Fan Zone de Russie 2018 vous donne accès aux matches, concours et prix de la Coupe du Monde. Jouez au Fantasy, pronostiquez les matches, découvrez notre Fan Movement, collectionnez les stickers Panini et votez pour les récompenses de la Coupe du Monde.