La Nouvelle-Zélande et les Salomon en demi-finale

La troisième et dernière journée du Groupe B s'est conclue par la qualification de la Nouvelle-Zélande et des Îles Salomon pour la demi-finale de la Coupe des Nations de l'OFC, et l'accession des Fidji, troisièmes du groupe, au tour suivant des préliminaires de la Coupe du Monde de la FIFA™. Malgré sa victoire sur les Fidjiens 3:2, le Vanuatu termine à la dernière place, victime de la différence de buts. Défaits 0:1 par les All Whites, les Salomonais n'en atteignent pas moins le dernier carré.

Le premier choc du jour a vu le Vanuatu se porter à l'attaque d'emblée et ouvrir la marque la 19ème minute. À la réception d'une passe de Fenedy Masauvakalo, Dominique Fred s'est faufilé jusqu'à la cage de Beniaminio Mateinaqara pour loger le ballon dans le petit filet. L'équipe de Moise Poida a doublé la mise quatre minutes avant la pause, lorsqu'un caviar de Bong Kalo a trouvé Masauvakalo devant les filets.

Piqués au vif, les Bula Boys ont mis le pied au plancher au retour des vestiaires. Ils ont fait parler la poudre six minutes après la mi-temps par Samuela Kautoga, d'un missile sous la transversale. Après une tentative manquée de peu du remplaçant Iosefo Verovou, l'attaquant de Wellington Phoenix, Roy Krishna, a signé le 2:2 d'une tête plongeante à la 69ème minute, portant son compteur à trois réalisations dans ce tournoi.

Les Fidji semblaient filer vers la victoire, mais une faute de Mateinaqara sur Fred dans la surface a valu un penalty au Vanuatu, que Brian Kaltak a transformé sous une pluie battante. Malgré leur victoire 3:2, les Royals se sont classés derniers de la poule à la différence de buts. Troisièmes du groupe, les Fidjiens se sont ouvert les portes du tour suivant des qualifications de la Coupe du Monde de la FIFA™.

De son côté, la Nouvelle-Zélande affiche un carton plein et finit en leader du Groupe B. Les Kiwis ont pourtant vaincu les Salomon sur le fil. Dominateurs de bout en bout, ils ont eu du mal à débloquer la situation face à l'équipe fougueuse de Moses Toata. Les Bilikiki Boys se sont battus bec et ongles, emmenés par Henry Faarodo et Gibson Daudau qui ont donné quelques sueurs froides à leurs adversaires.

Les Néo-zélandais ont finalement trouvé la faille à la 80ème minute par Luke Adams, buteur sur une passe de Matthew Ridenton. Ils se sont ainsi adjugé la tête du groupe sur un sans-faute. Le vainqueur de la Coupe des Nations de l'OFC représentera le continent lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017.

Résultats Fidji 2:3 Vanuatu Nouvelle-Zélande 1:0 Îles Salomon

À venir Tenant du titre, Tahiti s'emparera de la tête du Groupe A s'il s'impose sur la Nouvelle-Calédonie, finaliste en 2012. Après le nul 2:2 concédé à Tahiti lors de la deuxième journée, la Papouasie-Nouvelle-Guinée affronte les Samoa, qui ferment la poule avec zéro point à leur compteur.