La Celeste rejoint les Bleus (2-1)

30 juin 2018
  • L'Uruguay bat le Portugal en huitième de finale ​

  • La Celeste a rendez-vous avec la France en quart

  • Revivez : en temps réel, stats, vidéos, déclarations d'après-match

Meilleure défense de la phase de groupes avec zéro but encaissé, la Celeste a tenu bon contre le Portugal, ce samedi à Sotchi, et a rendez-vous avec la France en quart de finale.

L'ouverture du score précoce d'Edinson Cavani sur un service de Luis Suárez a grandement facilité la tâche de la Celeste, qui pouvait se permettre de laisser venir les Portugais. Ces derniers rôdaient en vain devant le mur uruguayen, en espérant une fulgurance de Cristiano Ronaldo, qui n'arrivait pas, même sur un coup franc idéalement placé.

Mais c'est sur coup de pied arrêté que les champions d'Europe trouvaient la faille avec l'égalisation de Pepe, sur un corner après la pause. Les efforts du défenseur portugais étaient cependant anéantis par un superbe tir du droit enroulé de Cavani dans le petit filet opposé. En quart de finale, les Uruguayens devront se montrer aussi solides contre l'attaque des Bleus, vainqueurs un peu plus tôt de l'Argentine. Le rendez-vous est pris, le 6 juillet à Nijni-Novgorod.

Analyse du reporter d’équipe

Florencia Simoes, Uruguay [suivre : Twitter | Facebook]​ Ce n'était pas le meilleur match de l'Uruguay sur le plan du jeu, mais seul le résultat compte pour la Celeste. Oscar Tabarez a demandé de la tranquillité et de la sérénité à ses joueurs, et c'est ce qui a fait la différence au milieu de terrain et en défense, en plus des attaquants qui ont été inarrêtables.

Raquel Branco, Portugal [suivre : Twitter | Facebook] Le Portugal a clairement eu l'initiative sur ce match, essayant tout mais ne trouvant pas de solution pour briser le mur adverse. Les champions d'Europe disent au revoir à la Coupe du Monde avec un gout d'inachevé en tombant face à des adversaires qui ont eu plus de réussite.

Homme du Match Budweiser

Auteur d'un doublé, Edinson Cavani a rendu une copie parfaite contre le Portugal sur le plan de l'efficacité, en plus de sa générosité habituelle dans les courses et le pressing. Le joueur du Paris Saint-Germain totalise désormais trois buts dans la compétition.

La stat

35 - À 35 ans et 124 jours, Pepe est devenu le buteur le plus âgé de l'histoire du Portugal en Coupe du Monde. Après Ronaldo et Ricardo Quaresma, c'est la troisième fois que ce record est battu en Russie.

Suivez la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™

sur Twitter | sur Facebook | sur Instagram