Anniversaires à célébrer et souvenirs à partager

17 juil. 2020
  • Le volontaire le plus âgé de la Coupe du Monde fête son anniversaire

  • Des points communs avec Nelson Mandela

  • 2010, année en or

Nelson Mandela est sans nul doute le Sud-Africain le plus célèbre de tous les temps. Rien d'étonnant dès lors à ce que le pays à la croisée des océans Atlantique et Indien lui ait dédié une baie – la Nelson Mandela Bay – sur la côte sud. Amrit Daya en est d'autant plus fier qu'il est originaire de cette même ville et que son anniversaire tombe le même jour que celui de l'ancien chef d'État, bien qu'il soit né douze ans plus tard, en 1930. Aujourd'hui, le 18 juillet 2020, Daya fête ses 90 ans.

Il y a dix ans, ce sympathique retraité est devenu le plus âgé des bénévoles de la Coupe du Monde de football. Près de 68 000 personnes issues de plus de 170 pays avaient posé leur candidature pour participer comme volontaires à l'organisation de la Coupe du Monde de la FIFA Afrique du Sud 2010™ au Cap de Bonne Espérance. "Les volontaires sont une composante importante d'une Coupe du Monde" rappelle l'intéressé. "Ils sont souvent les premiers à être vus par les fans et les joueurs et ils donnent un coup de main à tous les niveaux. Que ce soit à l'aéroport, en ville ou au stade, il y a des volontaires partout. C'était un vrai plaisir de prendre part à quelque chose d'aussi immense"

79-year-old Amrit Daya is the oldest volunteer applicant for the 2010 FIFA World Cup

"Je suis en bonne forme physique et mentale", ajoute le jeune nonagénaire au cours de son entretien avec FIFA.com. "Je ne peux juste plus conduire. Mais ce n'est pas un problème, je marche davantage".

Il se souvient avec grande joie de l'été 2010, lorsque l'épreuve reine du football mondial s'est tenue dans son pays d'origine. "Le jour où Sepp Blatter a ouvert l'enveloppe et annoncé que l'Afrique du Sud accueillerait la Coupe du Monde de la FIFA 2010, nous avons tous sauté de joie. Cet instant précis a marqué le début d'un rajeunissement des mentalités au sein de la population sud-africaine. Il était clair pour moi que cela aiderait l'Afrique à retrouver un certain prestige et à donner aux peuples africains la reconnaissance qu'ils méritent", se rappelle Daya, qui s'était porté candidat pour aider à l'accueil et l'information du public.

Son souhait avait été exaucé. En tant que chef d'équipe à l'aéroport de Mandela Bay, il avait accueilli les visiteurs du monde entier dans sa ville natale. "J'y ai passé des moments merveilleux. De toute manière, 2010 a été une année en or pour moi. J'ai fêté mes 80 ans le jour de Madiba Day et mes 60 ans de mariage le 9 avril. Sans oublier que mon fils a eu 50 ans cette année-là. L'un de mes meilleurs souvenirs de la Coupe du Monde a été lorsqu'un des dignitaires a déclaré à l'aéroport que c'était la meilleure Coupe du monde à laquelle il avait assisté.

Des médias du monde entier avaient parlé de lui à l'époque, propulsant Daya au statut de petite célébrité.

Que prévoit-il pour son 90ème anniversaire ?

"Nous voulions organiser une grande fête, mais ce ne sera malheureusement pas possible à cause du Covid-19. Nous allons nous contenter d'un appel vidéo avec toute la famille. Une grande partie d'entre elle vit à Johannesbourg. J'ai deux enfants, quatre petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants. Je pense qu'ils sont plus excités que moi et qu'ils veulent m'ouvrir les cadeaux par vidéo. J'ai déjà pu comprendre que beaucoup de surprises étaient prévues. Je suis reconnaissant d'être en si bonne forme à cet âge".

o8qvv7hilbhuwymn2nuc.png

Depuis sa retraite en 1993, il a été très actif dans le travail social et a également représenté le comité confessionnel du Conseil de Nelson Mandela Bay pour la religion hindoue. "J'ai travaillé dans des villages, j'ai aidé des personnes vivant dans les conditions les plus démunies."

t27qtlrksjakbv0jss87.png

Il est resté fidèle au football et au sport jusqu'à ce jour. Qu'il s'agisse de tennis, de tennis de table ou de football, Daya essaie d'apporter son aide et son soutien dès qu'il le peut dans sa ville natale. "Vieillir, c'est seulement dans la tête".

Et quand il a le temps, il regarde les meilleurs championnats européens à la télévision. "La Premier League ou La Liga, où le football pratiqué est fantastique. Mon club favori est Manchester United et mon joueur préféré ne peut être que Lionel Messi. C'est un vrai magicien sur le terrain.

Ses souhaits pour l'avenir ?

"Avant tout la santé ! Et j'ai aussi commencé à écrire un livre sur les expériences que j'ai vécues. J'aimerais le terminer".