Un fauteuil de dauphin et une troisième place en jeu 

  • Dernière journée des Groupes A et B

  • Groupe A : la Nouvelle-Zélande et le Canada à la lutte pour une place de meilleur troisième

  • Groupe B : deuxième place et qualification à confirmer pour l'Équateur

Aperçu de la journée

Le premier tour de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019™ entre dans une phase cruciale ce 1er novembre, avec la dernière journée des Groupes A et B. Trois équipes sont d'ores et déjà qualifiées, tandis que les cinq restantes ont encore une chance d'atteindre les huitièmes de finale.

Le Brésil et l'Angola, l'une des surprises du tournoi, se disputeront la tête du Groupe A dans l'Estadio Olímpico de Goiânia. C'est la première sortie de l'équipe hôte hors de Brasilia. Un nul suffirait aux Auriverdes en raison de la différence de buts. La Nouvelle-Zélande et le Canada n'ont encore aucun point à leur compteur. Un nul serait quasiment synonyme d'élimination. Le duo est donc dépendant d'une victoire pour espérer faire partie des quatre meilleurs troisièmes qualifiés pour les huitièmes.

Dans le Groupe B, le Nigeria, déjà qualifié, affronte l'Australie, qui a besoin des trois points. Les Joeys se présenteront regonflés par leur nul face à la Hongrie, après leur défaite 0-2 lors de leur entrée en lice. Avec un seul point en poche eux aussi, les Hongrois testeront la capacité de réaction de l'Équateur, qui a laissé échapper sa deuxième victoire et la qualification dans les dernières minutes de son duel face aux Super Eaglets.

📅 Les matches

1er novembre

Groupe A

[[flag-ang-xs]] Angola - Brésil [[flag-bra-xs]] (Goiânia Olímpico, 20h00, heure locale) [[flag-can-xs]] Canada - Nouvelle-Zélande [[flag-nzl-xs]] (Brasilia/Gama, 20h00, heure locale)

Groupe B

[[flag-aus-xs]] Australie - Nigeria [[flag-nga-xs]] (Brasilia/Gama, 17h00, heure locale) [[flag-hun-xs]] Hongrie - Équateur [[flag-ecu-xs]] (Goiânia Olímpico, 17h00, heure locale)

📌 À savoir

"Un faux pas n'est pas une chute. Ces garçons ont su relever la tête dans des moments plus difficiles. Nous espérons livrer un grand match contre la Hongrie. Je suis confiant." - Jorge Célico, sélectionneur de l'Équateur

Les quatre rencontres de vendredi sont inédites en Coupe du Monde U-17.

lalpisv29emhb5rmbdwr.jpg

🔎 Joueurs à suivre

Tristan Hammond (attaquant de l'Australie) L'ailier des Joeys est une pépite du Sporting Portugal, réputé pour former des talents exceptionnels à ce poste. Titulaire dans les matches précédents, il a réalisé deux belles performances.

Zini (milieu de l'Angola) Le milieu angolais a fait parler la poudre à deux reprises jusqu'ici et il est devenu le cauchemar des équipes adverses. Il peut jouer au centre ou sur les côtés, de préférence à gauche. Il sait aussi surgir par surprise dans la surface, comme il l'a prouvé lors de son but contre le Canada. Le Brésil lui offrira un banc d'essai intéressant.