Des miraculés, un éliminé et des hôtes comblés

25 juil. 2021
  • Tout reste à faire à l’issue d'une journée riche en rebondissements

  • Le Japon poursuit sur sa lancée, l’Arabie Saoudite éliminée

  • Retour sur les derniers résultats du Tournoi Olympique de Football Masculin

Placée sous le signe des retournements de situations et des sursauts, la deuxième journée du Tournoi Olympique de Football Masculin a offert son lot d’émotions fortes. Résultat, 15 des 16 équipes en lice joueront leur qualification pour les quarts de finale lors de la dernière journée de la phase de groupes. Le Japon est la seule équipe à avoir remporté ses deux premiers matches et l’Arabie Saoudite est la seule formation éliminée à ce stade. Cinq équipes ont renoué avec le succès après avoir mordu la poussière en ouverture, de sorte qu’à la veille de la troisième et dernière journée, aucun des quatre groupes n’a encore livré son verdict.

Résultats

Groupe A

France 4-3 Afrique du Sud Japon 2-1 Mexique La France sort vainqueur d’une confrontation haletante face à l’Afrique du Sud, même s’il lui a fallu attendre le temps additionnel pour prendre un avantage décisif, par Téji Savanier. André-Pierre Gignac a remis les Bleus à hauteur de leurs adversaires à trois reprises, la dernière à quatre minutes du terme. Alors que les deux équipes se dirigeaient vers un match nul, Savanier a offert la victoire aux siens et porté un coup fatal aux espoirs sud-africains dans ce tournoi. Le Japon a fait un pas supplémentaire vers les quarts de finale grâce à Takefusa Kubo et Ritsu Doan, buteurs dans les 11 premières minutes lors d'une première mi-temps réussie pour le pays hôte. Roberto Alvarado a sauvé l’honneur mexicain dans les derniers instants. Réduit à dix suite à l’exclusion de Johan Vasquez, El Tri n’a jamais pu renverser la situation, laissant le Japon se détacher en tête du groupe.

Groupe B

Nouvelle-Zélande 2-3 Honduras Roumanie 0-4 République de Corée Battus en ouverture du Groupe B, les Honduriens ont arraché un succès qui leur permet de conserver une chance d’accéder à la suite de la compétition. Les Kiwis avaient pourtant toutes les cartes en main pour décrocher une seconde victoire grâce au but précoce de Liberato Cacace. Mais le Honduras a recollé au score à deux reprises, avant de prendre l’avantage à trois minutes du terme par Rigoberto Rivas. Les Roumains ont connu un retour à la réalité brutal, après leurs débuts de rêve. Les Sud-Coréens, lancés par le but contre son camp de Marius Marin en première période, ont encore fait mouche à trois reprises après la pause. Les quatre équipes du groupe, qui comptent trois points chacune, joueront leur avenir le 28 juillet prochain.

Groupe C

Égypte 0-1 Argentine Australie 0-1 Espagne Après sa défaite face à l’Australie, l’Argentine s'est ressaisie mais elle a parfois dû s’en remettre à la chance pour battre une Égypte courageuse. Ramadan Sobhy est passé près d’ouvrir le score en début de match, mais la reprise victorieuse de Facundo Medina en seconde période suffit finalement au bonheur des Sud-Américains, qui restent en course pour la qualification. L’Espagne, qui compte parmi les favoris, a eu du mal à vaincre la résistance des Socceroos. La Roja a dû attendre les dix dernières minutes pour prendre le meilleur sur son adversaire, sur une reprise de la tête de Mikel Oyarzabal qui, en première mi-temps, avait trouvé la transversale.

Groupe D

Brésil 0-0 Côte d’Ivoire Arabie Saoudite 2-3 Allemagne Le Brésilien Douglas Luiz et l'Ivoirien Eboué Kouassi ont été exclus respectivement avant et après la pause, mais aucun but n'a été inscrit. Après avoir attaqué le match tambour battant, Brésiliens et Ivoiriens ont semblé s’économiser au retour des vestiaires. Ce résultat fait les affaires des deux équipes, qui aborderont la dernière journée en position de force. L’Arabie Saoudite et l’Allemagne se savaient dans l’obligation d’obtenir un résultat pour ne pas faire leurs adieux au tournoi. Les Saoudiens sont revenus deux fois au score, mais ils n’ont pu empêcher la Nationalmannschaft de porter l’estocade à un quart d’heure du coup de sifflet final.

Les moments-clés

Capitaine Gignac répond présent Auteur d'un triplé en 29 minutes, André-Pierre Gignac a tiré son équipe d'un bien mauvais pas face à une Afrique du Sud entreprenante, avec un triplé et une passe décisive. Déjà buteur contre le Mexique, Gignac occupe la première place du classement du Soulier d'Or, avec quatre réalisations. Au bout du suspense Le Honduras et la France ont réussi à renverser des situations compromises. Le premier a attendu la 87ème minute pour prendre l’avantage sur la Nouvelle-Zélande, tandis que la seconde a empoché les trois points grâce à un but inscrit dans le temps additionnel.

Un espoir qui tient ses promesses Takefusa Kubo est le fer de lance de la nouvelle génération au Japon. Face au Mexique, l’ailier du Real Madrid a lancé son équipe sur la voie du succès en signant un joli but dès les premières minutes. Il double ainsi sa moisson personnelle, lui qui avait déjà trouvé le chemin des filets contre l’Afrique du Sud. Les Saoudiens sont les premiers à partir L’Arabie Saoudite est la seule équipe éliminée à l’issue de cette deuxième journée, en dépit de performances encourageantes face à des adversaires de qualité. Malgré la défaite (2-1) contre la Côte d’Ivoire, les Saoudiens ont posé de sérieux problèmes à la défense allemande. Ils sont ainsi revenus deux fois au score, mais le troisième et dernier but, signé Felix Uduokhai, a eu raison de leurs espoirs.

Entendu...

"Les Égyptiens ne baissent jamais les bras. Cette génération ne perd jamais espoir. Nous allons voir ce qui n’a pas marché et nous nous en servirons pour gagner le dernier match." - Ramadan Sobhy, attaquant de l’Égypte

Le programme de la troisième journée

Mercredi 28 juillet (heure locale) Allemagne – Côte d'Ivoire Miyagi Stadium, 17h00 Arabie Saoudite – Brésil Saitama Stadium, 17h00 Roumanie – Nouvelle-Zélande Sapporo Dome, 17h30 République de Corée – Honduras Yokohama International Stadium, 17h30 Australie – Égypte Miyagi Stadium, 20h00 Espagne – Argentine Saitama Stadium, 20h00 Afrique du Sud – Mexique Sapporo Dome, 20h30 France – Japon International Stadium Yokohama, 20h30