La bataille des médailles

1 août 2021
  • Affiches alléchantes en demi-finales de Tokyo 2020

  • Les Japonais espèrent la première finale de leur histoire

  • Trois anciens vainqueurs en lice, dont le tenant du titre brésilien

Les choses sérieuses s'intensifient avec les demi-finales du Tournoi Olympique de Football Masculin, qui se tiendront ce mardi 8 août. Le Mexique et le le Brésil ouvriront la journée avec un remake de la finale de Londres 2012, remportée par les Mexicains. Ce duel entre le tenant du titre brésilien et El Tri, meilleure attaque du tournoi avec 14 buts, s'annonce spectaculaire. 

La deuxième demi-finale opposera les Japonais, sur qui pèsent les espoirs du pays hôte depuis l'élimination des Nadeshiko en quart de finale du tournoi féminin. Les Nippons, qui atteignent les demi-finales pour la deuxième fois de leur histoire, espèrent cette fois aller au bout après avoir échoué au pied du podium en 2012. Ils devront pour cela sortir les Espagnols, médaillés d'or chez eux en 1992, et leur armada de joueurs de classe mondiale. A noter que les deux équipes sont passées par la prolongation en quart, avec tirs au but en prime pour les locaux. 

Programme des demi-finales

Mardi 3 août (heures locales)

Mexique - Brésil Kashima Stadium, 17h00

Japon - Espagne  Saitama Stadium, 20h00

À savoir

Retrouvailles pour Kubo

S'il est resté muet contre la Nouvelle-Zélande en quart, Takefusa Kubo a joué un rôle majeur dans le parcours du Japon en faisant trembler les filets à chaque sortie dans le Groupe A. Le match contre l'Espagne sera spécial pour la pépite du Real Madrid, qui croisera de nombreux visages familiers, à commencer par Marc Cucurella, son coéquipier à Getafe où le Japonais de 20 ans est en prêt cette année. Il retrouvera aussi Pau Torres, son coéquipier de la première partie de saison à Villarreal. 

Joue-là comme Blanco

Auteur d'un but en phase de groupes, Sebastian Cordova a inscrit un doublé et délivré une passe décisive en quart de finale contre la République de Corée. Fraîchement intronisé numéro 10 de son club, l'attaquant mexicain a marqué le coup en célébrant son but en s'allongeant sur le sol à la manière de Cuauhtémoc Blanco, mythique numéro 10 d'América où Cordova espère imiter son illustre ainé. En conférence de presse il n'a toutefois pas précisé s'il allait reproduire ce geste en cas de nouveau but contre le Brésil, match qu'il abordera en pleine confiance. 

Souviens-toi en juillet dernier…

Le Japon et l'Espagne se sont affrontés en match amical de préparation le 17 juillet dernier et s'étaient séparés sur un score de parité 1-1. Malgré une domination espagnole, ce sont les Japonais qui avaient ouvert le score d'une splendide frappe en lucarne de Ritsu Doan en première période avant que les Espagnols ne trouvent la faille sur une action initiée par Pedri et conclue par Carlos Soler. La demi-finale de mardi sera-t-elle aussi serrée ? 

Dangereux Brésil

Si Richarlison, meilleur buteur de Tokyo 2020 avec cinq réalisations, a pris toute la lumière en attaque pour le Brésil, il a mis en avant son coéquipier Matheus Cunha en quart contre l'Egypte en lui offrant la balle de match (1-0). C'était le deuxième but du tournoi pour Cunha qui compte désormais 20 buts avec les U-23. Et si les Mexicains se demandent ce dont l'attaquant du Hertha Berlin est capable, ils n'ont qu'à revoir cette merveille nommée au Prix Puskas 2019, aux côtés de Zlatan Ibrahimovic et de Lionel Messi…

Entendu…

"C'est une affiche excitante. Le Brésil faisait partie des équipes que l'on voyait arriver en finale, et c'est génial de pouvoir les jouer avant. Si vous voulez être champion, vous devez affronter les meilleurs et je pense que le Brésil est l'un d'eux" - Henry Martin, attaquant du Mexique