El Tri se console avec le bronze

Plus d'informations sur
  • Le Mexique menait 2-0 après 22 minutes

  • Le Japon n’a que rarement eu l’occasion de se montrer dangereux

  • Deux passes décisives et un but pour Cordova

Le Mexique remporte la médaille de bronze du Tournoi Olympique de Football Masculin, Tokyo 2020 en s’imposant 3-1 face au Japon. Huit ans après Londres 2012, El Tri monte pour la deuxième fois sur le podium.

Résultat

Mexique 3-1 Japon Saitama

D’entrée de jeu, le Mexique prend les choses en main. Alexis Vega accélère, laisse son garde du corps dans son sillage et s’infiltre dans la surface de réparation, où il est bousculé par Ao Tanaka. Francisco Cordova exécute la sentence avec sang-froid pour tromper Kosei Tani.

Quelques minutes plus tard, le même Cordova tire un coup franc en direction des buts et Johan Vasquez, profitant d’un placement approximatif de la défense japonaise, double la mise. Par la suite, le pays hôte entame un siège à proximité de la surface mexicaine, sans toutefois parvenir à réduire l’écart.

Au retour des vestiaires, les Samouraïs Bleus se montrent un peu plus menaçants, notamment grâce à Ritsu Doan de la tête. Mais Cordova n’a pas dit son dernier mot. Son corner atterrit sur la tête d'Ernesto Vega, qui porte la marque à 3-0. Dans la foulée, Uriel Antuna et Henry Martin passent tout près de creuser encore l’écart. Dans le dernier quart d’heure, Kaoru Mitoma sauve l’honneur côté nippon..

Le moment-clé

Les deux buts de la tête mexicains étaient aussi limpides que magnifiques : les reprises étaient puissantes et précises, ce qui n’a laissé aucune chance au gardien japonais. Vega a particulièrement brillé en s'élevant plus haut que tout le monde pour placer une tête foudroyante, à 12 mètres du but adverse.

Le joueur

Cordova s’est déjà fait un nom dans le championnat d’ouverture et de clôture mexicain, grâce à ses talents de buteur et de passeur. À Saitama, il a livré une performance remarquable dans l'exercice des coups de pied arrêtés avec un penalty, un coup franc et un corner décisifs.

La stat

Si les Japonais ont beaucoup tourné autour du but adverse en première mi-temps, ils ont changé de stratégie au retour des vestiaires. En seconde période, ils ont tenté leur chance à la moindre occasion. Malheureusement, la précision n’était pas au rendez-vous : seules cinq de leurs 19 tentatives étaient cadrées.