La plus belle équipe de Lituanie 2021 : les volontaires

  • Plusieurs centaines de volontaires participent à la Coupe du Monde de Futsal

  • Vilnius, Kaunas et Klaipeda accueillent des bénévoles de 18 à 65 ans

  • On compte de nombreux ressortissants européens, mais aussi des visiteurs venus d’Argentine ou de RI Iran

Les équipes nationales de 23 pays s’étaient donné rendez-vous en Lituanie pour y disputer la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA 2021™. Dans leur majorité, ces sélections sont déjà rentrées à la maison. Mais, loin des projecteurs, un groupe de visiteurs poursuit ses efforts.

Il s’agit bien évidemment des volontaires, une équipe de plusieurs centaines de personnes venues d’horizons très divers. Si les téléspectateurs qui ont suivi le tournoi devant leurs écrans n’ont pas vraiment eu l'occasion de les remarquer, ils ont en revanche fait le bonheur des spectateurs venus assister aux rencontres en direct.

Volunteers in Kaunas during FIFA Futsal World Cup 2021

Ces bénévoles ont fourni de précieux services aux équipes participantes, aux spectateurs, au personnel de la FIFA et au comité organisateur local (COL) dans des domaines aussi variés que le transport ou l’accréditation des médias dans les arènes des trois villes hôtes, Klaipeda, Kaunas et Vilnius.

"C’est formidable de voir des gens qui sont prêts à s’investir sur une si longue période. La compétition dure pratiquement un mois. Ils ont tous un certain nombre de points communs : ils sont incroyablement motivés, ils ont envie d’apprendre et ils aiment aider les autres", explique Sigita Austinskaite, responsable des bénévoles du COL, au micro de FIFA.com.

KLAIPEDA, LITHUANIA - SEPTEMBER 17: A general view during the FIFA Futsal World Cup 2021 group E match between Spain and Japan at Klaipeda Arena on September 17, 2021 in Klaipeda, Lithuania. (Photo by Tullio Puglia - FIFA/FIFA via Getty Images)

Au sein de cette équipe pas comme les autres, on ne trouve pas uniquement des célibataires et des jeunes, mais aussi des familles et des retraités. "Nous avons reçu le soutien de paires de jumeaux des deux sexes", poursuit Austinskaite. "À Klaipeda, nous comptons plusieurs volontaires de plus de 65 ans. Ils se sont parfaitement intégrés à l’équipe sur site. Certains en ont même profité pour apprendre un peu d’anglais, avec l’aide du personnel de la FIFA."

Un groupe cosmopolite

Les volontaires forment souvent un groupe cosmopolite et l’équipe de Lituanie 2021 ne fait évidemment pas exception à la règle. Si l’Europe était présente en force (Espagne, Allemagne, Roumanie...), la RI Iran et l’Argentine figuraient également au nombre des pays représentés.

Caterina, une jeune Argentine de 24 ans d’origine lituanienne, fait partie des profils les plus atypiques. En effet, ses grands-parents ont quitté les rives de la mer Baltique pour s'installer en Amérique du Sud pendant l’entre-deux-guerres.

Caterina, qui a grandi à La Plata (province de Buenos Aires), n’a jamais renoncé à son héritage. Il y a trois ans, elle s’est installée à Vilnius pour y étudier et apprendre la langue de ses ancêtres. Actuellement étudiante en administration du sport, elle n’a pas voulu manquer l’occasion de découvrir les coulisses d’un grand événement sportif.

"C’est passionnant de contribuer à une compétition FIFA. On rencontre beaucoup de monde et on n’a pas le temps de s’ennuyer", raconte la jeune femme, qui a déjà tenu plusieurs rôles, de l’accréditation aux services VIP, en passant le poste d’assistante d’Ivartito, la mascotte officielle.

Volunteer Caterina

Cette expérience lui a également permis de découvrir une nouvelle discipline. "Je ne connaissais pas les règles du futsal, auparavant. C’est un sport très intéressant. Quand j’en ai l'occasion, j’essaye de suivre les matches. Le jeu et très dynamique... et ça me donne l’occasion d’encourager mon pays, l’Argentine", confie Caterina, qui est également supportrice du Racing Club de Avellaneda.

Mercredi, elle a eu la chance d’assister à la victoire de ses compatriotes dans le Superclasico face au Brésil, à Kaunas. "C’est génial de voir tous ces gens qui viennent soutenir les deux équipes. J’ai vu beaucoup de Lituaniens qui portaient des maillots du Brésil et de l’Argentine. Je pensais que le Brésil allait l’emporter, mais l’Albiceleste est passée. J’étais folle de joie", glisse notre interlocutrice, qui précise qu’une fête a même été organisée par des Argentins après la victoire.

Volunteer Caterina

Pour un certain nombre de Lituaniens, une compétition de cette ampleur est aussi une opportunité en or d’apprendre auprès des meilleurs professionnels du secteur et de rencontrer des personnes venues d’autres pays.

Audrius (24 ans) a étudié l’administration et le développement du sport à l’université de Portsmouth. L’an dernier, il entraînait une équipe de basket en Suède. Il ne s'imaginait pas rater une Coupe du Monde dans sa ville natale.

Volunteer in FIFA Futsal World Cup 2021

"J’aimerais faire carrière dans le sport et j’étais donc très intéressé par l’idée de me familiariser avec l’organisation d’une telle compétition. J’étais curieux de découvrir le fonctionnement de la FIFA et du COL. Je souhaitais aussi me faire des contacts dans ce milieu", déclare Audrius, qui a participé aux opérations de match et à la gestion des volontaires à Kaunas.

"C’était sympa de voir les matches," ajoute-il. "Je me dis que j’ai eu de la chance de participer à cet événement. J’ai vu des choses très impressionnantes. J’ai notamment travaillé avec les équipes nationales avant les matches. Les préparatifs les jours de match sont extraordinaires. J’ai également pu rencontrer des gens originaires des quatre coins du monde."

Sur le plan sportif, Audrius avait déjà pratiqué le futsal auparavant. Si les règles ne lui étaient pas inconnues, voir des équipes de haut niveau en action lui a ouvert de nouvelles perspectives. "J’ai pu rentrer dans le détail du règlement et m’initier aux aspects tactiques développés par les différentes équipes."

Les équipes engagées dans la compétition n’ont d’ailleurs pas été insensibles aux efforts déployés par les organisateurs et les volontaires. Un épisode en particulier a marqué Audrius. "Quand nous sommes entrés dans le vestiaire de la Thaïlande après son match à Kaunas, nous avons découvert que les joueurs nous avaient laissé un mot sur le tableau pour nous remercier."

Dans quelques jours, le rideau tombera définitivement sur Lituanie 2021. Une seule équipe rentrera chez elle avec le trophée, mais les volontaires ne repartiront pas les mains vides : ils emporteront avec eux de merveilleux souvenirs, des expériences inoubliables et de nouvelles amitiés.