Neuer : "Nous voulons remporter un sixième titre"

27 janv. 2021
  • Le Bayern vise un deuxième titre en Coupe du Monde des Clubs

  • Demi-finale le 8 février 2020 contre Al Ahly ou Al Duhail SC

  • Entretien avec le capitaine du Bayern, Manuel Neuer

Le 21 décembre 2013, le Bayern Munich remporte pour la première fois de son histoire la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Opposés en finale au Raja de Casablanca, les Allemands s’imposent 2-0 grâce à deux réalisations de Dante et Thiago, deux joueurs qui ont depuis quitté la Bavière.

Sept ans plus tard, le club le plus titré de Bundesliga espère monter à nouveau sur le trône. Quatre vétérans de l’édition 2013 figurent encore dans l’effectif du Bayern : Manuel Neuer, David Alaba, Jérôme Boateng et Thomas Müller.

À quelques jours du coup d’envoi de la compétition, FIFA.com a rencontré le portier international pour évoquer ses ambitions dans le tournoi, organisé par le pays hôte de la Coupe du Monde de la FIFA 2022™.

Manuel Neuer, êtes-vous impatient de disputer la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA ?

Effectivement, c’est une perspective qui me réjouit, d’autant plus que j’ai déjà eu la chance de participer à cette compétition, et de la remporter. La finale avait eu lieu juste avant Noël. C’était une belle façon de terminer l’année. Aujourd’hui, nous avons la possibilité de jouer deux matches au Qatar. Nous sommes tous très motivés à l’idée de remporter un sixième titre.

Quels souvenirs gardez-vous de l’édition 2013 ?

Nous avons gagné, c’était donc une expérience positive. En revanche, nous n’avons pas eu la partie facile. Les matches étaient serrés et nous avons dû batailler dur pour l’emporter, surtout en finale. Je me souviens que nous étions soulagés après la partie. Nous avons passé de très bons moments ensemble.

En 2020 comme en 2013, vous avez remporté la Ligue des champions de l’UEFA. Que représente un succès dans cette compétition ?

Franchement, nous avons vécu un rêve éveillé. Nous avons connu des choses extraordinaires à Lisbonne, tant au sein du groupe qu’au niveau du club. À cause de la pandémie, le format de la compétition a été largement modifié, ce qui rend notre victoire encore plus spéciale. Ça nous a rapprochés. Nous avons ressenti des émotions très fortes, même ceux d’entre nous qui avaient déjà battu Dortmund à Wembley. Nous n’osions pas espérer revivre un jour de tels moments.

En décembre, vous avez été élu The Best - Gardien de but de la FIFA. Que représente cette récompense ?

Pour moi, c’est une chose assez exceptionnelle, surtout à 34 ans. Ça n’arrive pas tous les jours. Un gardien de but dépend toujours de ses coéquipiers et de ses entraîneurs pour atteindre le plus haut niveau. Je tiens donc à exprimer ma gratitude à tous mes partenaires, qui m’ont permis de remporter ce titre.

En demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs, vous affronterez Al Duhail SC (Qatar) ou Al Ahly (Égypte). Que savez-vous de ces équipes ?

Pour le moment, nous restons concentrés sur la Bundesliga. Nous préparerons ce match en temps voulu. Al Ahly est un adversaire familier. Cette équipe a remporté la Ligue des champions et je m’attends donc à une rencontre difficile. Al Ahly était déjà présent en 2013. Ce n’est jamais évident de se retrouver face à une équipe qu'on connaît mal.

Les matches auront lieu dans les stades de la Coupe du Monde 2022. Est-ce un attrait supplémentaire ?

En tout cas, c’est un premier contact avec la Coupe du Monde. Nous allons découvrir les stades et nous pourrons partager cette expérience avec nos équipes nationales respectives. J’espère que nous pourrons en dresser un portrait positif.

Plus généralement, que savez-vous du Qatar, sachant que le Bayern a déjà eu l’occasion d’organiser des stages dans ce pays par le passé ?

Les sites et les équipements sont de qualité. Et les déplacements entre les hôtels et les terrains d’entraînement sont très courts. Ça permet de se concentrer sur le football.