Le Sénégal et le pays hôte à la fête

  • Résultats des quarts de finale de Russie 2021

  • Le Sénégal et la RFU tombeurs respectivement du Brésil et de l'Espagne

  • La Suisse dispose de l'Uruguay et le Japon de Tahiti

Le Sénégal et la RFU ont été les équipes phares des quarts de finale de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Russie 2021™, dont la composition est désormais connue.

Le Sénégal a signé la plus grosse surprise du jour en faisant plier le Brésil en prolongation pour s'offrir une accession historique aux demi-finales. C'est en outre la première nation africaine à se qualifier pour cette étape de la compétition. Le pivot Raoul Mendy et le gardien Ndiaye Al Seyni se sont de nouveau montrés décisifs dans l'exploit des Lions de la Téranga.

De son côté, la Suisse a livré une prestation parfaite qui n'a laissé aucune chance à l'Uruguay, vaincu 1-10. La Nati renoue avec le dernier carré qu'elle n'avait plus atteint depuis Dubaï 2009. À cette occasion, elle avait fêté son baptême du feu mondialiste en terminant à la deuxième place du tournoi.

Dans un duel long à se décanter, le Japon s'est imposé 5-4 sur Tahiti en prolongation. Les Blue Samouraïs se sont ainsi ouvert les portes de leur troisième demi-finale, la deuxième consécutive. Ils le doivent notamment à Oba, qui a marqué le 3-3 à 20 secondes de la fin du temps réglementaire, et à Kawai, auteur d'une parade salvatrice dans la dernière action de jeu.

Enfin, la RFU a dominé l'Espagne 4-2 au terme d'une rencontre âprement disputée. Elle aborde sa cinquième demi-finale en cinq éditions. Les autres pays hôtes à avoir atteint ce stade de l'épreuve sont le Brésil (2006 et 2007), Tahiti (2013) et le Portugal (2015).

🥁 RESULTATS

Sénégal 5–4 (2-1 ap) Brésil Suisse 10–1 Uruguay Tahiti 4–5 (1-2 ap) Japon RFU 4–2 Espagne

🔑 MOMENTS CLÉS

Célébrations et fair-play Ndiaye Al Seyni a joué un rôle déterminant dans le succès du Sénégal face au Brésil. Après le coup de sifflet final, il a laissé éclater sa joie en grimpant sur la cage pour finir sur la transversale. Une fois revenu sur le sable, il a été félicité par son collègue brésilien Mao, qui, avec Catarino, a complimenté tous les membres de l'équipe victorieuse.

Les adieux de Mauricinho Champion du monde et Ballon d'Argent adidas à Bahamas 2017, le pivot de 31 ans a annoncé son retrait de la sélection à l'issue de la défaite devant le Sénégal. "Je crois que l'équipe a besoin de renouveau, a-t-il expliqué. Je remercie tous mes coéquipiers pour les moments vécus ensemble". Au total, il a joué 18 matches et inscrit 16 buts en quatre Coupes du Monde.

Les bénévoles à l'honneur Fatma Samoura, secrétaire générale de la FIFA, a pris une photo avec un groupe de bénévoles. "Vous êtes le cœur battant de la compétition", a-t-elle posté sur son compte Twitter. Un grand merci à eux tous !

36 bougies, 46 buts Deuxième meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du Monde avec 46 réalisations jusqu'ici, Dejan Stankovic a fêté son 36ème anniversaire en compagnie de ses coéquipiers. "Nous avons eu droit à un très bon dîner. Nous avons chanté, il y avait du gâteau et l'ambiance était géniale. Cela s'est vu sur le terrain aujourd'hui", s'est-il réjoui au micro de FIFA.com.

Des parades aussi précieuses que des buts Les grands acteurs de la victoire du Japon sont Oba, qui a inscrit le 3-3 sur le fil du temps réglementaire, et Kawai, auteur de trois arrêts cruciaux à la fin de la prolongation. Ses réflexes ont été salués par ses coéquipiers, qui l'ont serré dans leurs bras à l'issue du match.

Comme en 2018… Une phase finale en Russie et l'Espagne éliminée par l'équipe hôte… Comment ne pas penser à la Coupe du Monde de la FIFA 2018™ et à l'élimination de la Roja par les Russes au deuxième tour ? À l'époque, le sort de la rencontre s'était joué aux tirs au but, cette fois il s'est décidé en prolongation.

👂🏽 ENTENDU…

"Nous avons commencé à perdre le match quand ils nous ont imposé leur jeu physique et rapide. Ce résultat, comme ceux de la phase de groupes, montre que le beach soccer progresse dans le monde entier et qu'il n'est plus le pré carré des grandes puissances." - Catarino, défenseur du Brésil

🔜 À VENIR