Un carré d’as sur la route du Qatar

7 oct. 2021
  • Ils se sont révélés en Coupe du Monde U-17 ou U-20

  • Ils risquent de briller sur la route de la Coupe du Monde 2022

  • Coup de projecteur sur quatre jeunes talents du continent africain

Kelechi Iheanacho John Obi Mikel et Seydou Keita en sont les meilleurs exemples. Qu’il s’agisse de Coupes du Monde U-17 ou U-20 de la FIFA, qu’ils aient été désignés Ballon d’Or ou d’Argent adidas de ces compétitions, ces trois stars issues du Continent Mère ont en commun d’avoir su parfaitement utiliser ces tournois FIFA comme des tremplins vers les sommets.

Alors que le deuxième tour des qualifications africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 est lancé, FIFA.com s’intéresse à un carré d’as. Celui composé par quatre jeunes talents, qui ont récemment participé à l’une ou l’autre de ces compétitions , et qui sont bien partis pour imiter leurs aînés.

Patson Daka - Zambie 🇿🇲

  • 22 ans ; 27 sélections - 7 buts

  • Poste : Attaquant

  • Club : Leicester City

Daka s’est révélé lors de la la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Corée du Sud 2017. Au sortir d’une Coupe d’Afrique des Nations de la CAF U-20 qu’il a gagnée et où il a brillé (4 buts), le natif de Kafue a enchaîné avec d’intéressantes prestations en Coupe du Monde U-20. Ses deux buts et deux passes décisives ont contribué au joli parcours de la Zambie jusqu’aux quarts de finale de la compétition. Une première pour une équipe zambienne dans un tournoi FIFA. Quatre ans après, l’attaquant a troqué son costume d’espoir pour celui de star. Il est aujourd’hui l’atout numéro un de Chipolopolos toujours en quête d’une première participation à l’épreuve reine. Récompensé d’un titre de Meilleur joueur du championnat autrichien 2020/21 suite à ses 27 buts en 28 matches sous le maillot du Red Bull Salzburg, Daka a pris la direction de la Premier League anglaise et de Leicester cet été, où il devrait gagner encore un peu d’expérience, et donc encore progresser.

wspawo8bao8vssxyohpt.jpg

Cheick Doucouré - Mali 🇲🇱

  • 21 ans ; 7 sélections

  • Poste : Milieu de terrain

  • Club : RC Lens

Si la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017 a fait la part belle aux Anglais emmenés par Phil Foden et Jadon Sancho, vainqueurs de la compétition, d’autres sont tout de même parvenus à briller dans leur ombre, à l’image du milieu de terrain défensif malien Cheick Doucouré. Impeccable à chacune de ses sept sorties, et auteur notamment de deux passes décisives, celui-ci n’avait pas été étranger à l’excellent parcours des Aiglons, demi-finalistes. D’ailleurs, il joue un rôle tout aussi important dans l’excellent début de saison de son club, le RC Lens, actuel dauphin du Paris Saint-Germain en Ligue 1. Malgré son jeune âge, il s’est imposé comme le patron dans l’entrejeu des Sang et Or. Avec le Mali, c’est la même chose ! Il est devenu une pierre angulaire du système mis en place par Mohamed Magassouba. Son absence suite à une blessure à la cheville risque d’être d’ailleurs préjudiciable pour le leader du Groupe E qui affronte le Kenya.

pjc4txnjr9tpazav53bg.jpg

Victor Osimhen - Nigeria 🇳🇬

  • 22 ans ; 12 sélections, 7 buts

  • Poste : Attaquant

  • Club : Naples

Vainqueur de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Chili 2015 dont il a fini meilleur buteur avec 10 buts, record à battre, Victor Osimhen a illuminé la compétition de son talent. "Didier Drogba est mon modèle. Il représente le type de joueur et de personne que j'aimerais être," avait-il confié à l’époque au micro de FIFA.com. "J'espère acquérir cette habileté à manier le ballon et à inscrire des buts importants. C'est une icône, une légende. J'aimerais jouer comme lui… ou mieux !" Certes, six ans après, Osimhen est encore loin d’avoir le palmarès de l’Ivoirien mais le Super Eagle n’a pas à rougir de la comparaison s’agissant de son efficacité devant le but. Arrivé à Naples la saison dernière, il a mis quelques mois à s’adapter mais il enchaîne les buts depuis le début de l’année civile (4 buts en 6 matches en 2020/21). Cela vaut également pour la sélection, où il compose avec Kelechi Iheanacho un duo de choc.

Pape Matar Sarr - Sénégal 🇸🇳

  • 19 ans ; 2 sélections

  • Poste : Milieu de terrain

  • Club : FC Metz

Auteur de trois buts, dont un doublé face aux Pays-Bas, le milieu de terrain sénégalais Pape Matar Sarr avait laissé entrevoir un fort potentiel en début de Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019. Malheureusement pour les Lionceaux de la Téranga, l’Espagne de Pedri avait mis prématurément fin à leur parcours, en huitième de finale de l’épreuve. Mais les belles promesses du joueur tiennent toujours deux ans après.

Cité parmi les révélations de la saison de Ligue 1 2020/21, le polyvalent milieu de terrain a signé à Tottenham cet été avant qu’il ne soit prêté à l’équipe qui l’a révélé, le FC Metz. Pape Matar Sarr est l’énième pépite née de la collaboration entre le FC Metz et Generation Foot, club formateur sénégalais, tout comme Papiss Cissé, Diafra Sakho, Ismaïla Sarr, et autres Sadio Mané avant lui, qui ont fait ou font toujours le bonheur de la sélection sénégalaise.