Trophée en Australie, Coupe en France

Le premier titre de 2016 a été attribué la semaine dernière. En effet, l'Australie a couronné un nouveau champion. En Italie, quatre équipes sont toujours à la lutte en tête du classement. Pendant ce temps, la Coupe de France féminine s'est offert un week-end sur le devant de la scène.

FIFA.com revient pour vous sur la conclusion d'une saison palpitante en Australie et sur les derniers événements en Europe.

Australie : Le triomphe de Melbourne Au terme d'une finale à sens unique remportée 4:1 devant Sydney FC, Melbourne City s'est adjugé son premier titre en W-League australienne. Les protégées de Joe Montemurro concluent ainsi de la plus belle des manières une saison pratiquement parfaite, au cours de laquelle elles n'auront jamais connu la défaite. L'exploit est d'autant plus remarquable que le club avait attendu le mois de mai 2015 pour annoncer la création de son équipe féminine.

Devant 4 206 supporters en délire, les Écossaises Jennifer Beattie et Kim Little, Beattie Goad et la capitaine de la sélection australienne Lisa De Vanna ont mené leur équipe vers un sacre attendu. "Je suis très fier", confiait Montemurro à l'issue de la partie. "J'ai la chance d'avoir sous mes ordres des footballeuses exceptionnelles. Sur le plan personnel et professionnel, je suis extrêmement satisfait de ce que nous avons réalisé. Je pense aux résultats, aux buts marqués, à ceux encaissés… Nous nous entraînons tous les jours pour atteindre le sommet et maintenant, nous y sommes." France : Les favoris assurent La Division 1 reprendra ses droits le 5 février. En attendant, le championnat a laissé place aux seizièmes de finale de la Coupe de France féminine. En guise de lever de rideau, Juvisy a infligé un cinglant 5:0 à Hénin-Beaumont. Dominateurs au sein de l'élite, Lyon et le Paris Saint-Germain ont logiquement validé leur billet pour la suite de la compétition. Le premier a écrasé Châtenoy Royal AS 11:0, tandis que le second n'a laissé aucune chance à Lorient (6:0). En revanche, deux pensionnaires de l'élite ont fait leurs adieux à la compétition. La Roche-sur-Yon (10ème) a été écarté sans ménagement par Bordeaux (2:1), une équipe de deuxième division. Saint-Étienne (6ème) a connu le même sort (1:0) face à un autre représentant de l'échelon inférieur, Vendenheim.

Italie : Et le nouveau leader est...

Les quatre formations engagées dans la course au titre se livrent à un véritable jeu de chaises musicales. Lors de la onzième journée, Vérone a succombé à la Fiorentina (3:1), laissant ainsi son fauteuil de leader vacant. Vainqueur (3:1) devant Res Roma, Mozzanica ne s'est pas fait prier pour sauter sur l'occasion et reprendre les commandes du championnat. Soixante-dix-sept minutes après le coup d'envoi, la formation lombarde comptait trois buts d'avance grâce à Valentina Giacinti, Sandy Iannella et Marta Mason. Ce n'est qu'en fin de partie que Manuela Coluccini a sauvé l'honneur du club de la capitale. De son côté, Brescia monte sur la deuxième marche du podium, à la faveur de son succès… 3:1 sur Riviera di Romagna.

Le podium : Mozzanica, Brescia, Fiorentina (26 points)