Les sélections arabes récoltent les fruits du développement du football féminin

7 sept. 2021
  • Troisième édition de la Coupe arabe féminine.

  • Le sacre de la Jordanie récompense sa progression au cours des dernières années.

  • Répétition générale en vue des qualifications pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™.

Le football féminin dans le monde arabe a vu récemment émerger des joueuses de qualité. Elles sont nombreuses à avoir brillé à la troisième édition de la Coupe arabe féminine, qui a pris fin le 6 septembre 2021 avec la première victoire de l’histoire de la Jordanie. L’épilogue de cette épreuve coïncide avec le premier anniversaire du lancement par la FIFA de son programme apportant des ressources et des connaissances supplémentaires aux fédérations nationales afin qu’elles développent le football féminin dans leurs pays. Membre de la Fédération jordanienne de football et présidente du comité d’organisation de la compétition, Samar Nassar évoque l’importance que revêt la participation des équipes à cette compétition pour la progression de la discipline. "Grâce à l’organisation de la Coupe arabe féminine, beaucoup de femmes arabes espèrent que les fédérations vont manifester de l’intérêt pour leur sport", confie-t-elle. "Nous espérons que cette compétition va donner un nouvel élan au développement du football féminin afin de construire des fondations solides au service des équipes nationales. Nous mesurons pleinement les répercussions positives de cette compétition. Nous avons pu ressentir l’enthousiasme des joueuses, qui y ont trouvé un tremplin idéal pour concrétiser leurs espoirs et leur aspiration à une plus grande évolution du football féminin", ajoute-t-elle.

Progrès récompensés pour la Jordanie Depuis qu’elle a accueilli la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016, la Jordanie a enregistré des progrès notables. À tel point qu’elle a remporté cette Coupe arabe féminine 2021 en s’imposant en finale contre la Tunisie, laquelle compte dans ses rangs plusieurs professionnelles évoluant en Europe. La nomination de David Nascimento au poste de sélectionneur en début d’année a grandement contribué aux bons résultats. Le Portugais a réussi l’amalgame entre plusieurs joueuses qui avaient disputé la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA il y a cinq ans et d’autres internationales aguerries comme Maysa Jbarah, professionnelle en France et buteuse décisive en finale. Les Jordaniennes se verront proposer un autre défi de taille dans deux semaines en se lançant dans la compétition préliminaire de la Coupe d’Asie féminine de l’AFC. Elles ont versées dans le Groupe G, où elles affronteront la RI Iran et le Bangladesh. Leur objectif sera de participer pour la troisième fois consécutive à la Coupe d’Asie féminine et de réaliser leur rêve d'une première qualification pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™.

Présence africaine Les sélections africaines ont fait bonne figure dans cette Coupe arabe féminine. Elles sont trois à avoir atteint la phase à élimination directe : l’Égypte et la Tunisie se sont qualifiées dans le Groupe A, et l’Algérie a remporté le Groupe B devant la Jordanie et la Palestine. Quant au Soudan, il a disputé sa première rencontre internationale lors du match d’ouverture de la compétition, face à l’Égypte. Malgré trois revers dans leur groupe, les Soudanaises ont acquis des enseignements qui leur permettront de construire l’avenir. "Après deux saisons de championnat national qui ont permis de révéler de bonnes joueuses, il a été décidé de constituer une sélection. L’objectif était d’être présent à tous les niveaux régionaux et internationaux en participant aux compétitions africaines, arabes et mondiales", explique Mervat Hussein, membre du comité directeur de la Fédération soudanaise de football et directrice de la commission des femmes.

Continuer à progresser Cette épreuve a donné l’occasion aux sélections participantes de se préparer pour la compétition préliminaire de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™. L’Égypte et la Tunisie se sont affrontées lors d’une affiche que l’on verra au premier tour des qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations 2022, lors de laquelle quatre billets seront distribués pour Australie/Nouvelle-Zélande 2023. De même, l’Algérie et le Soudan vont se retrouver face à face dans ce tour de qualification. Pour le Liban, c’est une belle opportunité de se préparer dans les meilleures conditions pour les qualifications asiatiques. Les joueuses de Wael Gharzeddine ont été versées dans le Groupe D, dans lequel elles affronteront le Myanmar, les Émirats Arabes Unis et Guam. Elles aspirent à décrocher une première qualification pour la Coupe d’Asie. La Palestine s’est également servie de ce banc d’essai en vue de sa participation aux éliminatoires de la Coupe d’Asie 2022. Dans le Groupe H, elle sera opposée à la Thaïlande et à la Malaisie. Les résultats Groupe A Égypte 10-0 Soudan Tunisie 0-0 Liban Soudan 1-12 Tunisie Liban 0-4 Égypte Égypte 2-2 Tunisie Liban 5-1 Soudan Groupe B Jordanie 1-3 Algérie Algérie 4-1 Palestine Palestine 1-4 Jordanie Demi-finales Égypte 2-5 Jordanie Algérie 2-2 Tunisie (3-4 t.a.b.) Finale Jordanie 1-0 Tunisie