Sauveur anglais, vétéran néerlandais et penalty manqué

Un jeune Anglais, un vétéran néerlandais et un départ canon pour Las Palmas. Voici une partie du menu de la revue statistique de la semaine par FIFA.com, qui se penche également sur l’efficacité d’un Turinois depuis le point de penalty et sur le gaspillage des attaquants d’Eindhoven.

38

ans après avoir occupé pour la dernière fois la pole position de la Liga, Las Palmas est de retour dans le fauteuil de leader. Après une surprenante victoire 4:2 face à Valence lors de la première journée, les Canariens ont dominé Grenade 5:1. Les îliens ont donc inscrit neuf buts lors des deux premières journées du championnat espagnol, chose qui ne leur était jamais arrivée. C’est grâce à sa différence de buts que Las Palmas devance le FC Barcelone et le Real Madrid, qui ont eux aussi fait le plein de points. La dernière fois qu’elle s’était retrouvée en tête du championnat, lors de la troisième journée de l’édition 1978, l’équipe où figuraient les Argentins Miguel Angel Brindisi et Carlos Morete avait terminé à la sixième place.

37

frappes au but pour le PSV Eindhoven à domicile contre Groningen, mais zéro but marqué. Le résultat nul final (0:0) a stoppé à dix la série de victoires du club, toutes compétitions confondues. Il a également permis à Feyenoord de prendre la tête du championnat néerlandais avec deux longues d’avance. Même si l’ailier d’Excelsior Stanley Elbers est devenu le premier joueur à leur marquer un but en huit heures et demie de jeu, les Rotterdamois sont revenus au score pour s’imposer aisément 4:1. À 36 ans, Dirk Kuyt, qui fêtait sa 600ème apparition en championnat, a signé deux des buts du vainqueur, devenant le cinquième joueur le plus âgé à avoir fait trembler les filets pour le Feyenoord derrière Johan Cruyff, Michael Mols, Wim van Hanegem et Pierre van Hooijdonk.

13

ans après avoir encaissé six buts dans un match de MLS,Chicago Fire a subi le même sort. La franchise de Windy City a été battue 6:2 par DC United, qui est devenu le premier club à inscrire au moins six réalisations sur un match à plus de trois reprises.Patrick Mullins a été le grand artisan de la victoire, lui qui est devenu le premier pensionnaire de MLS à réussir un triplé depuis deux ans.

7

penalties marqués en Serie A pour Andrea Belotti en 2016. Aucun joueur des cinq grands championnats européens n’a fait aussi bien. Face à Bologne, le joueur de 22 ans a toutefois vu sa tentative repoussée, comme lors de la journée inaugurale. Cela n’a pas empêché Belotti de fêter sa première convocation en équipe d’Italie en signant le premier triplé de sa carrière. Vainqueur 5:1, le Torinone s’est pas incliné à domicile lors d’un premier match de la saison depuis que Brescia s’était imposé à Turin en 2001 grâce à des buts d’Igli Tare et de Roberto Baggio.

0

comme le nombre de fois où un entraîneur a remporté ses quatre premiers matches officiels à la tête de Manchester United avant que Jose Mourinho ne réussisse cette performance, au bout du suspense. A la 92ème minute, Marcus Rashford, qui était entré en cours de jeu, a inscrit le seul but des Red Devils à Hull City. Rashford est également devenu le premier joueur de moins de 19 ans à marquer en Premier League sous les ordres de Mourinho depuis le début du premier mandat du Portugais en Angleterre, en 2004. Éternel rival de MU, Manchester City s’est également imposé, si bien que les deux clubs de Manchester ont remporté leurs trois premiers matches de championnat de la saison, chose qui n’était arrivée qu’une seule fois auparavant.

En bref 952 jours après son dernier but en Serie A, le joueur de l’AS Rome Kevin Strootman** a retrouvé le chemin des filets.

42 matches de Premier League ont vu James Milner inscrire un but. Jamais, lors de ces rencontres, son équipe ne s’est inclinée (34 victoires, huit nuls). En inscrivant un penalty, Milner a permis à Liverpool**de décrocher un nul 1:1 sur le terrain de Tottenham.

équipes se sont imposées sur une marge de six buts en Copa Sudamericana après le 6:0 infligé par Cerro Porteño**au Real Potosi en seizièmes de finale aller.