"RocKy" remporte le combat

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 15.0px Helvetica} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 15.0px Helvetica; min-height: 18.0px}

  • La deuxième journée de l'Ultimate Team Championship de FIFA 17 s'est tenue ce samedi à Berlin

  • L'Anglais "xShellzz" s'est imposé sur Playstation 4, "Vitality RocKy" a remporté la division Xbox One

  • Le Français a empoché le titre en s'imposant dans la Grande Finale

Compte-rendu de la première journée

Après s'être qualifiés pour la Grande Finale de la FIWC 2017 vendredi 19 mai, les huit joueurs encore en course à Berlin avaient rendez-vous ce samedi pour la conquête du titre. C'est l'Anglais "xShellzz" qui a triomphé dans la division Playstation 4 en écartant "Maniika" en demi-finale puis "TIMOX" en finale. Côté Xbox One, le Français "Vitality RocKy"a remporté son tête à tête avec "Unilad Gorilla" en demi-finale avant de battre à nouveau l'Anglais en finale Xbox.

La Grande Finale Devant un public chauffé à blanc, "Vitality RocKy" a empoché la première manche (2:1) après avoir été mené à la pause, le tout sur la console de son adversaire alors qu'il confiait avant la rencontre n'avoir quasiment jamais joué sur PS4. Sur Xbox, "xShellzz" pensait tenir sa revanche en faisant une nouvelle fois la course devant, mais le Français s'est montré le plus costaud mentalement en remontant son retard pour décrocher le match nul (3:3).

Les moments-forts *Le conte de fées de "xShellzz" *: Shaun Springette a fait ses grands débuts sur la scène compétitive en début d'année lors de la finale régionale de Paris, ce qui ne l'a pas empêché de se qualifier pour Berlin. Tout le monde se demandait alors jusqu'où irait le jeune Londonien. Premier du groupe 7 et invaincu jusqu'à la Grande Finale, "xShellzz" a répondu à la question.

L'entraînement selon "RocKy" : Qualifié pour Berlin depuis la première finale régionale en février, le Français s'est peu entraîné avant de se rendre dans la capitale allemande. "J'ai déménagé donc je n'avais pas de connexion internet pendant un mois", explique-t-il à FIFA.com. "Ça me réussit pas mal de faire un break et de me changer les idées avant un grand tournoi. C'est comme ça que j'ai fait quand j'ai gagné le championnat de France l'an dernier".

Gare au gorille : Vainqueur de la division Xbox à Madrid, "Unilad Gorilla" fait partie des joueurs les plus redoutés du circuit. Mais "Vitality RocKy" ne lui réussit décidément pas puisque c'était lui qui anéanti ses espoirs à Paris en phase de groupes, et c'est encore le Français qui l'a écarté une première fois en demi-finale. L'Anglais s'est ensuite imposé dans le tableau des perdants pour retrouver sa bête noire en finale Xbox.