Quand les anciennes étoiles parlent des nouvelles

Le monde du football retient son souffle. Discussions enflammées et arguments massues sont monnaie courante aux quatre coins du globe en cette période de l'année. Pourquoi ? Ce lundi 11 janvier se tiendra le Gala FIFA Ballon d'Or 2015 au Palais des Congrès de Zurich.

Les trois finalistes pour le titre de joueur de l'année écoulée sont Cristiano Ronaldo, déjà sacré l'an passé, ainsi que Lionel Messi et Neymar. Comme souvent, difficile d'aimer le foot sans avoir son avis sur l'identité du vainqueur de la plus prestigieuse des récompenses individuelles.

Il en va de même chez tous les grands noms du football, qui n'hésitent pas à indiquer leur préférence. Au cours des dernières semaines, FIFA.com a rencontré d'anciens lauréats, de stars du passé et de personnalités issues d'autres disciplines afin de recueillir leurs commentaires exclusifs au sujet du FIFA Ballon d'Or.

Selon Kaká, Joueur Mondial de la FIFA 2007, le duel que se livrent traditionnellement Ronaldo et Messi, respectivement triple et quadruple détenteurs du trophée, pourrait bientôt prendre fin : "Neymar a énormément progressé depuis qu'il joue en Europe", considère le meneur de jeu Brésilien. "Il a gagné en maturité. Ce n'est qu'une question de temps avant qu'il atteigne la première place."

Pour Lothar Matthäus, l'issue ne fait en revanche aucun doute. "Sa moyenne de buts, ses performances exceptionnelles et ses succès avec le FC Barcelone plaident en sa faveur. À chacune de ses sorties, il a fait honneur à sa réputation. Je serais extrêmement surpris de voir quelqu'un devancer Messi", a confié le vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA 1990™ avec l'Allemagne, également couronné lors du Gala du Joueur Mondial de la FIFA en 1991.

"Pour moi, il n'y a pas photo. Messi domine dans tous les compartiments du jeu. Il est le meilleur à tous points de vue et le démontre à chaque match. Il mérite ce Ballon d'Or", surenchérit Xavi, champion du monde 2010 avec l'Espagne. Mais malgré ces éloges, nombreux sont également les partisans du tenant du titre. "Je pense que ce sera encore Ronaldo, qui aime à répéter qu'il est le meilleur. Dans ces conditions, sa victoire serait logique", a ainsi lancé l'ancien gardien de l'Allemagne Oliver Kahn, monté en 2002 sur la deuxième marche du FIFA Ballon d'Or dans la foulée d'une excellente Coupe du Monde.

Et du côté du ballon ovale, l'intuition est la même. "Je pense que ce sera Messi. Je sais que pour Ronaldo, ça ne doit pas du tout être dans son état d’esprit ni être suffisant, mais déjà être dans les nominés dans les trois, c’est quelque chose de formidable", détaille l'international français de rugby Wesley Fofana, lui aussi tombé sur le charme de l'Argentin. "Mais cette année, Messi a été un extraterrestre sur certaines actions et certains matches. Il fait des différences incroyables. Si c’est lui, il le méritera."

Kevin Keegan, légende du football anglais, a pour sa part lancé une idée originale au micro de FIFA.com : "Tout le monde me demande qui est le meilleur. Mais je réponds toujours que nous avons de la chance d'avoir deux joueurs de ce calibre", a-t-il commencé. "Ça n'arrive pas souvent et sincèrement, ils auraient dû se partager le Ballon d'Or ces quatre dernières années. Ronaldo et Messi pourraient être colauréats, parce qu'ils ont vraiment été au-dessus de tous les autres."

Retrouvez ICI toutes les interviews et les informations concernant le FIFA Ballon d'Or 2015. Bonne lecture !