Potsdam s'impose, Manchester City triomphe

27 sept. 2016

En NWSL, le suspense des play-offs a pris fin. À l'issue de la dernière journée, les Portland Thorns, Western New York Flash, Washington Spirit et les Chicago Red Stars ont validé leur billet pour la suite de la compétition. Pendant ce temps, la compétition reste plus incertaine que jamais en Suède. Enfin, Potsdam fait la course en tête en Allemagne. FIFA.com revient pour vous sur l'actualité des clubs féminins.

Allemagne : Potsdam seul en tête Pour le Turbine Potsdam, la saison n'aurait pas pu mieux commencer. Septièmes l'an passé, les Torbienen se retrouvent confortablement installées dans le fauteuil de leader. Les protégées de Matthias Rudolph ont enregistré leur troisième succès consécutif sur la pelouse de la lanterne rouge, le Borussia Mönchengladbach (3:1). De son côté, le tenant du titre a vécu une semaine agitée. Opposé au vainqueur de la Coupe d'Allemagne, le VfL Wolfsbourg, le Bayern Munich a mordu la poussière (2:1), Lara Dickenmann et Alexandra Popp étant les buteuses côté Wölfinnen. Avec quatre points au compteur, les Bavaroises réalisent pour leur part un début de saison poussif. La situation n'est guère plus reluisante du côté du 1. FFC Francfort. Face au SGS Essen, les Hessoises ont dû se contenter du point du nul (2:2). Dans ce contexte, le SC Fribourg s'impose comme le premier poursuivant de Potsdam. Fort de son succès 2:1 devant Hoffenheim, le club de Bade-Wurtemberg pointe en deuxième position, à la différence de buts.   *

Le podium : Turbine Potsdam (9 points), SC Freiburg, SGS Essen (7)*

États-Unis : Place aux demi-finales Les Portland Thorns ont bouclé la saison régulière de NWSL sur une victoire 3:1 face au Sky Blue FC. L'équipe basée dans l'Oregon a réalisé cette année son meilleur parcours en saison régulière. Avec 12 victoires, cinq nuls et trois défaites, Portland totalise 41 points et remporte le NWSL Shield, traditionnellement attribué à l'équipe qui termine en tête du classement avant les play-offs. En demi-finale, le 2 octobre, les Thorns retrouveront le Western New York Flash, qui s'est adjugé la quatrième place à la faveur de son triomphe (4:0) devant les Boston Breakers.

L'autre affiche au programme opposera le 30 septembre Washington Spirit aux Chicago Red Stars. Les deux équipes ont justement eu l'occasion d'en découdre ce 23 septembre. À cette occasion, le club de l'Illinois a pris un ascendant psychologique sur son adversaire en s'imposant 3:1. Christen Press, Cara Walls et Sofia Huerta ont tour à tour trouvé le chemin des filets pour Chicago, tandis que Crystal Dunn a sauvé l'honneur des visiteuses. Pour Washington, ce revers est lourd de conséquences puisqu'il permet à Portland de s'adjuger le NWSL Shield sur le fil.

Les quatre premiers : Portlands Thorns (41), Washington Spirit (39), Chicago Red Stars (33), Western New York Flash (32)

Angleterre : Manchester City indétrônable Manchester City a écrit l'histoire. En s'imposant 2:0 devant Chelsea, les Citizens ont remporté le premier titre de FA Women’s Super League de leur histoire. Jill Scott et Toni Duggan ont offert la victoire à l'équipe entraînée par Nick Cushing. Avec dix longueurs d'avance, Manchester City ne peut désormais plus être rejoint.

"C'est un sentiment extraordinaire. Certaines d'entre nous ont déjà été deuxièmes mais cette fois, nous sommes au sommet. C'est merveilleux d'aller au bout de son rêve", confiait la buteuse Duggan sur le site Internet de la FAWSL. "Quand on voit tout ce bonheur et toute cette joie, on se dit que ça en valait la peine. Le soutien des supporters a été déterminant. J'espère qu'ils seront encore avec nous la semaine prochaine, pour notre prochain grand rendez-vous." Le 2 octobre, Manchester City donnera la réplique à Birmingham City en finale de la WSL Cup, pour un éventuel doublé.

*Le podium : Manchester City Women (41), Chelsea Ladies (31), Arsenal Ladies (23)

  • Suède : Course poursuite La phase finale de la Damallsvenskan* *nous offre un suspense haletant. Tenu en échec (0:0) sur le terrain de Vittsjö GIK lors de la 16ème journée, Rosengård a dû céder son fauteuil de leader à Linköpings, vainqueur 2:0 de Kristianstads DFF. La 17ème journée n'a rien changé, les deux candidats au titre ayant remporté leurs duels respectifs. Linköpings a disposé de Djurgården 3:1, tandis que Rosengård l'a emporté 2:0 sur le terrain de Kristianstads. Le choc très attendu entre les deux premiers du classement aura lieu le 9 octobre.

    *Le podium : Linköpings FC (46), FC Rosengård (45), Eskilstuna United DFF (30)

  • Les autres championnats En France, la nouvelle saison n'a pas franchement changé la donne. Après deux journées, Lyon occupe déjà la première place avec 15 buts inscrits. Après avoir écrasé Soyaux 9:0, l'OL a corrigé l'ASPTT Albi 6:0. En Elitedivisionen danoise, Brøndby IF et le Fortuna Hjørring sont les seules équipes encore invaincues. Leur duel est sommet s'est soldé par un résultat nul (2:2). En Espagne, le FC Barcelone (vainqueur 2:0 de la Real Sociedad) et Valence CFF (qui a dominé la Fundacion Albacete 4:0) caracolent en tête avec neuf points chacun.