La République dominicaine rêve en grand

  • Jacques Passy dirige le projet de développement du football en République dominicaine

  • Objectif : devenir la première puissance des Caraïbes

  • 2026 dans la mire

Forte de 11 millions d'habitants, la République dominicaine est l'une des îles les plus peuplées du monde. Le football y a fait son apparition avec l'arrivée des immigrants espagnols au cours de la première moitié du 20ème siècle, et la Fédération dominicaine de football a vu le jour en 1953.

Le ballon rond a cependant toujours été éclipsé par le baseball, sport dans lequel le pays caribéen s'est taillé une réputation de puissance mondiale et de réservoir de talents. Mais au 21ème siècle, le football a connu une croissance exponentielle de bon augure pour ses fans.

"Nous avons un championnat de qualité, qui ne cesse de progresser. Il entre dans sa sixième année et il est encore jeune, mais il a déjà produit d'excellents résultats. Les clubs de Cibao et Pantoja ont notamment montré de belles choses dans les Caraïbes. Le football s'impose peu à peu. C'est vrai que nous sommes une nation de baseball, mais le beau jeu gagne du terrain dans tout le pays", affirme Jacques Passy, le sélectionneur de la République dominicaine, dans un entretien exclusif avec FIFA.com.

Le Mexicain chapeaute la mise en place par la fédération d'un projet visant à propulser la République dominicaine au premier rang du football dans la zone Amérique du Nord, centrale et Caraïbes.

"C'est un pays qui regorge de joueurs talentueux, poursuit-il. Plus de 100 Dominicains sont expatriés en Europe dans différents championnats et divisions. Il n'a pourtant pas été possible d'en tirer profit pour former une sélection considérée par tous comme une référence et une priorité ces dernières années. Ma principale mission est d'exploiter tous ces talents pour en faire une équipe dans tous les sens du terme."

La République dominicaine en bref

  • Capitale : Saint-Domingue

  • Langue officielle : espagnol

  • Elle est située sur une île divisée en deux et jouxte Haïti

  • Ses paysages naturels exercent une forte attraction touristique

  • Elle jouit d'un climat tropical aux pluies abondantes

A boy plays soccer during sunset in the El Valle Beach, in Samana, Dominican Republic, on Nov. 23, 2014. ) (da) DOMINICAN REPUBLIC-SAMANA-DAILY LIFE FRANxAFONSO PUBLICATIONxNOTxINxCHN....a Boy PLAYS Soccer during Sunset in The El Valle Beach in Samana Dominican Republic ON Nov 23 2014 there Dominican Republic Samana Daily Life PUBLICATIONxNOTxINxCHN

Entre rêves et obstacles

L'un des piliers du projet de la fédération repose sur la jeune relève. "Nous comptons sur la prochaine génération pour nous conduire très loin, avec 2026 dans la mire. Je vois la République dominicaine devenir la première puissance des Caraïbes dans dix ans, confie-t-il.

Les entraîneurs des U-17 et U-20 font partie de mon encadrement technique. Nous entretenons donc des relations étroites et très organisées, ce qui m'aide à découvrir les jeunes talents."

Malgré le coup d'arrêt porté au programme par la pandémie de Covid-19, Passy ne s'est pas laissé décourager.

"Nous avons dû annuler des matches et des stages d'entraînement. Nous verrons ce qu'il se passera l'an prochain. J'ai pour philosophie de ne jamais trouver d'excuses ou de prétextes. Nous avons tous souffert et nous partons tous du même point, alors nous irons chercher la qualification pour Qatar 2022", assure-t-il.

Coson beach is one of the most beautiful beaches of Las Terrenas, where you can find a wide variety of restaurants, bars and hotels where you can spend a few days of relaxation and fun. This beach has enviable conditions, as its fine sand and crystal clear waters make a perfect pack to spend a perfect day at the beach. PUBLICATIONxINxGERxSUIxAUTxHUNxONLY JimmyxVillaltax/xVWPics 102013jvi-01687

Une année 2021 chargée

Le calendrier suit son cours et le projet d'amélioration du football quisqueyano reste sur sa lancée. 2021 sera une année décisive pour la concrétisation des rêves dominicains.

"Je suis en charge de la sélection senior et de la formation olympique. L'an prochain, les qualifications pour Tokyo auront lieu en mars, en même temps que les préliminaires mondialistes. Notre équipe nationale est très jeune, et nous serons donc confrontés à un défi logistique majeur, commente-t-il.

Le temps est venu pour nous de construire ensemble une nouvelle ère. Nous avons tous souffert en cette année compliquée, où nous avons été privés de terrain. Nous sommes optimistes, parce que nous allons nous battre de toutes nos forces en 2021. La sélection sera une véritable machine mentale et tactique dans chaque match", promet-il pour conclure.