Grant : "Le nouveau calendrier est une réponse aux attentes des sélectionneurs"

23 sept. 2021
  • Une révision du calendrier international des matches à compter de 2024 est en cours

  • Avram Grant souhaite la fin du système actuel

  • Pour l’ancien entraîneur israélien, les propositions doivent profiter aux clubs comme aux sélections

Favorable à une réorganisation, Avram Grant veut un nouveau calendrier international qui soit bénéfique non seulement pour les clubs, mais aussi pour les sélections et les joueurs. Pour l’ancien tacticien israélien, le maintien du système actuel serait la pire des choses. Avram Grant met avant tout l’accent sur le temps nécessaire aux sélectionneurs pour travailler correctement avec leurs joueurs et construire un véritable collectif. Par ailleurs, l’ancien sélectionneur d’Israël et du Ghana souhaite retirer du calendrier des rencontres sans intérêt pour les sportifs de haut niveau, ce qui pourrait profiter à toutes les parties prenantes du football. "Il n’est plus concevable d’avoir seulement trois ou quatre jours avec les joueurs pour préparer une rencontre, comme c’est le cas actuellement. Il arrive parfois que certains manquent même les premiers entraînements en raison des vols", assure Grant. "Un sélectionneur ne peut rien faire dans ces conditions." "Afin de construire son équipe et de la faire progresser, un sélectionneur a besoin d’une plus longue période de travail avec son groupe. Personnellement, à chaque rendez-vous international, je commençais par faire un point sur le dernier match, car je ne savais pas si les joueurs s’en rappelaient encore", confie-t-il.

DOHA, QATAR - SEPTEMBER 08: FIFA President Gianni Infantino, Avram Grant and Ryan Nelsen during the FIFA Technical Advisory Group on the future of men’s football sessions on September 8, 2021 in Doha, Qatar. (Photo by Harold Cunningham - FIFA)

Sous la houlette d’Arsène Wenger, directeur du Développement du football mondial de la FIFA, une consultation de grande envergure auprès des principales parties prenantes est actuellement menée concernant l’avenir du football. La FIFA recueille ainsi un large éventail d’opinions quant au calendrier international des matches à compter de 2024, en vue de soumettre des propositions qui soient bénéfiques pour tous.

Cet examen fait suite à la demande de modernisation du calendrier de la part d’une très large majorité des associations membres à l’occasion du 71ème Congrès de la FIFA. "Les matches amicaux de mon enfance étaient passionnants car il n’y avait pas d’autres compétitions. Maintenant, lors des qualifications, il faut admettre que certaines rencontres sont ennuyeuses et n’intéressent ni les joueurs, ni les entraîneurs, ni les supporters. Nous devons proposer un football plus attrayant", conclut Grant.