Reprises haletantes et finale alléchante

19 avr. 2016

Le week-end a été chargé dans le monde du football féminin, avec notamment le coup d'envoi spectaculaire d'une nouvelle saison aux États-Unis. FIFA.com revient comme toutes les semaines sur l'actualité du moment, qui concerne également la Suède, l'Angleterre et l'Allemagne.

États-Unis : La reprise attire les foules Tous les éléments semblent réunis pour une mémorable saison de NWSL, après une première journée marquée par d'excellentes affluences et de nombreux duels indécis. À Portland, 16 073 spectateurs sont venus assister aux débuts officiels de la nouvelle franchise, Orlando Pride. Les visiteuses ont voulu gâcher la fête en trouvant le chemin des filets dès la 12ème minute grâce à l'internationale australienne Steph Catley. Les Thorns n'ont toutefois pas tardé à égaliser, puis Lindsey Horan leur a offert la victoire à huit minutes du terme. La surprise de la journée est survenue un peu plus au nord de la côte Pacifique où le Sky Blue FC est allé s'imposer 2:1 sur la pelouse du Seattle Reign, intouchable leader de la saison régulière l'an passé. Malgré ses stars, celui-ci n'a pu empêcher Kelly Conheeney d'inscrire le but vainqueur en milieu de deuxième période.

Comme d'habitude, la performance de Carli Lloyd était très attendue alors que son équipe de Houston Dash recevait les Chicago Red Stars. Et comme d'habitude, la Joueuse Mondiale de la FIFA 2015 a répondu présent en permettant aux siennes de l'emporter 3:1 après avoir été menées au score. Kansas City, champion en titre, n'a pas fait honneur à son statut en s'inclinant 1:0 à domicile contre Western New York Flash. Enfin, Washington Spirit a disposé des Boston Breakers grâce à un somptueux retourné acrobatique de Johanna Lohman.

Angleterre : Rendez-vous à Wembley En finale de la FA Cup, un Chelsea ambitieux défiera dans l'enceinte de Wembley le club le plus titré du pays, Arsenal. Les deux formations se sont qualifiées à l'issue de demi-finales complètement différentes. Grâce à un but de Jane Ross, Manchester City semblait sur la voie de sa première finale aux dépens des Blues, tenantes du titre. Un coup franc de la Sud-Coréenne Ji Soyun a toutefois permis à ces dernières d'arracher la prolongation, avant que Fran Kirby ne les délivre alors que l'on semblait se diriger vers la séance des tirs au but.

De l'autre côté de Londres, Arsenal, bien que réduit à 10 dès le milieu du premier acte, a infligé un sévère 7:0 à Sunderland. Danielle van de Donk s'est fendue d'un triplé, tandis que Danielle Carter s'est contentée d'un doublé. "Habituellement, quand vous prenez un carton rouge, vous paniquez. Ça n'a pas été notre cas, nous savions que nous étions assez fortes et que nous étions capables de bien faire circuler le ballon", a analysé Casey Stoney, la capitaine des Gunners. "Tout a parfaitement fonctionné. Nous cherchions un match référence depuis longtemps déjà."

Allemagne : Nouveau revers pour le Bayern Les joueuses du Bayern Munich ont définitivement remis les pieds sur terre après avoir subi une seconde défaite d'affilée. Alors que leur série d'invincibilité, qui durait depuis 15 mois, avait été brisée par le modeste SC Sand en Coupe d'Allemagne, les Bavaroises ont cette fois-ci enregistré leur premier revers en Bundesliga depuis près de deux ans. Le 1.FFC Francfort, sous des trombes d'eau, s'en est remis à un unique but de Saskia Bartusiak en première mi-temps pour décrocher un succès mérité.

Malgré la défaite, le Bayern conserve neuf points d'avance à quatre journées du terme du championnat, qui devraient lui permettre de remporter un deuxième titre cons��cutif. Le VfL Wolfsbourg a, quant à lui, conservé sa deuxième place à la faveur d'une victoire 2:0 contre le Bayer Leverkusen.

Le podium : Bayern Munich (47 points), VfL Wolfsbourg (38), 1.FFC Francfort (37)

Suède : Les favorites déjà en jambes En Suède, la nouvelle saison semble s'inscrire dans la lignée des précédentes, avec plusieurs noms familiers déjà sur le devant de la scène. Le tout premier but de cette Damallsvenskan 2016 est ainsi l'œuvre de la Brésilienne Marta, qui a ouvert le score après trois minutes pour Rosengard. Le champion en titre a connu quelques difficultés devant Kristianstad, mais a finalement empoché les trois points (2:1).

Linköpings, détenteur de la coupe nationale, s'est emparé du fauteuil de leader à la différence de buts suite à son succès contre Mallbacken, notamment acquis grâce au doublé de la jeune attaquante Stina Blackstenius. Eskilstuna, sensation de la saison dernière, a également connu une belle entrée en matière en disposant (2:1) de Djurgarden.