Bounou, des buts à arrêter et des objectifs à atteindre

  • Yassine Bounou évoque les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022.

  • Le gardien marocain explique ses objectifs avec les Lions de l’Atlas.

  • Dans son groupe, le Maroc côtoie le Soudan, la Guinée et la Guinée-Bissau.

Yassine Bounou a accepté la concurrence et en a fait la clé de sa réussite. Un temps cantonné au rôle de doublure, il a changé de statut par ses performances et prouvé qu'il méritait le poste de gardien de but titulaire au FC Séville comme en équipe nationale du Maroc. Aujourd’hui, "Bono" est prêt à réaliser de belles performances dans la compétition préliminaire pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, que le Maroc entame le 2 septembre face au Soudan. Dans un groupe composé du Soudan, de la Guinée et la Guinée-Bissau, les hommes de Vahid Halilhodzic font figures de favoris mais le portier appelle au respect et à la concentration lors de toutes les rencontres. "En Afrique, les matches sont généralement compliqués", assure Bounou au micro de FIFA.com. "Toutes les équipes se sont beaucoup améliorées ces dernières années, que ce soit tactiquement ou techniquement. On est conscients que ça ne sera pas facile, surtout à l’extérieur. On doit être prêts à relever le défi face à tous nos adversaires, sans exception." Mais Bounou ne fuit pas les responsabilités, et sait que son équipe a les armes pour assumer son statut. "Notre effectif possède encore une marge de progression mais on dispose de bons joueurs en attaque, en défense et au milieu de terrain", juge-t-il.

De Casablanca à Séville Après avoir brillé dans les sélections de jeunes, Yassine Bounou a été appelé avec les A en 2013. Il a accumulé les convocations, notamment à la Coupe d’Afrique des Nations et à la Coupe du Monde, sans pour autant être le premier choix, la place de numéro un revenant à Mounir Al Mohammadi. "Ce sont les choix du sélectionneur. On doit être performants en club pour pouvoir prétendre à jouer en équipe nationale. Je n’ai jamais refusé de jouer pour mon pays. Au contraire, je ressens de la fierté à chaque fois que je représente le Maroc", assure-t-il. Sa carrière a pris une nouvelle dimension depuis qu’il a été recruté par le FC Séville, en 2019. Avant de traverser la Méditerranée, "Bono" avait fait ses premiers pas dans le football professionnel au Wydad de Casablanca. Il est passé par plusieurs clubs espagnols - Atlético de Madrid B, Real Saragosse et Gérone - avant d’atteindre sa destination la plus prestigieuse à ce jour, le FC Séville. "J’ai toujours travaillé de la même manière, avec la même mentalité. Dans le football, il y a des moments qui peuvent se révéler décisifs et transformer la carrière d’un joueur", admet le joueur de 30 ans. "C’est ce qui s’est passé avec moi. J’ai toujours été prêt à donner le meilleur de moi-même et quand j’en ai eu la possibilité, j’ai démontré toutes mes qualités. Le secret de la réussite, c’est de travailler dur. Je me réjouis d’être dans un club qui me permet d’affronter de grands noms et d’obtenir tous ces résultats."

En quête de nouveaux titres "Bono" a été un pion essentiel de l'UEFA Europa League conquise par l’équipe de Julen Lopetegui la saison dernière. "Ça a été un grand moment de ma carrière mais je ne compte pas m’arrêter à ce trophée. Je continue à progresser techniquement et tactiquement, et je suis déterminé à donner le meilleur de moi-même cette saison", ajoute-t-il.

"Bono", qui va retrouver la sélection à la fin du mois, compte s’appuyer sur sa participation à Russie 2018 pour contribuer à la qualification du Maroc à une sixième Coupe du Monde. "On a fait une belle Coupe du Monde en Russie mais on a manqué de vécu pour obtenir de bons résultats. On va tenter de s’inspirer de ça pour les prochaines éditions", annonce-t-il. "Aujourd’hui, mon objectif est de participer à la Coupe du Monde au Qatar. Nous voumons aussi rendre une belle copie à la Coupe d’Afrique du Cameroun car cette compétition nous tient à cœur", conclut le dernier rempart des Lions de l’Atlas.

VALLADOLID, SPAIN - MARCH 20: Yassine Bounou of Sevilla FC celebrates with teammates after scoring their team's first goal during the La Liga Santander match between Real Valladolid CF and Sevilla FC at Estadio Municipal Jose Zorrilla on March 20, 2021 in Valladolid, Spain. Sporting stadiums around Spain remain under strict restrictions due to the Coronavirus Pandemic as Government social distancing laws prohibit fans inside venues resulting in games being played behind closed doors.  (Photo by Angel Martinez/Getty Images)