Hommage émouvant à Paolo Rossi au Musée de la FIFA

À l'occasion du premier anniversaire de sa mort, des joueurs, des amis et la famille de Paolo Rossi se sont réunis au Musée de la FIFA de Zurich pour lui rendre hommage. Le directeur du musée, Marco Fazzone, a annoncé l’ouverture en 2023 d’une exposition consacrée au champion du monde.

Un an après le décès du champion du monde italien Paolo Rossi, sa famille et huit de ses coéquipiers de l'équipe titrée en 1982, ainsi que le président de la Fédération italienne de football Gabriele Gravina, se sont rendus jeudi à Zurich pour rendre hommage au Ragazzo d'oro ("garçon en or").

Lors de l'événement particulièrement émouvant qui s'est tenu au Musée de la FIFA, les personnes présentes se sont remémorées Paolo Rossi le footballeur, mais surtout Paolo Rossi l'homme. Dans son discours d'ouverture, le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a partagé ses souvenirs de la Coupe du Monde 1982, lors de laquelle Rossi avait largement contribué, avec six buts, au troisième titre mondial de l'Italie après 1934 et 1938.

La veuve de Rossi, Federica Cappelletti-Rossi, avait également fait le déplacement à Zurich avec ses deux filles et le fils d'un premier mariage de Rossi. En plus du souvenir de son mari, "qui parvenait toujours à donner aux gens un sentiment positif en sa présence", elle avait apporté le maillot porté par Rossi en 1982 lors de la demi-finale de la Coupe du Monde contre la Pologne. Elle a remis celui-ci à Marco Fazzone, le directeur du Musée de la FIFA. Le maillot est désormais exposé pour tous les visiteurs dans la vitrine du musée dédiée à la Coupe du Monde 1982

Bientôt une exposition

Marco Fazzone avait déjà souligné le grand honneur qui était le sien de dédier le musée à Paolo Rossi ce soir-là. Il a ensuite profité de la remise du maillot pour annoncer, en compagnie de la veuve de Rossi, que le Musée de la FIFA proposerait bientôt une exposition intitulée "Paolo Rossi, un ragazzo d'oro".

L'exposition, qui exhibe notamment le Ballon d'or de Rossi et son Soulier d'or de meilleur buteur de la Coupe du Monde 1982, a été présentée pour la première fois en octobre de cette année dans le cadre du "Festival dello Sport" de Trente. Au printemps 2023, elle ouvrira ses portes au public dans le Musée de la FIFA.

Avant cette annonce, les invités présents ont assisté à l'un des moments forts en émotion de la soirée, lorsque le Président de la FIFA Infantino a réuni les champions du monde de 1982 et le trophée. Près de 40 ans après leur triomphe à Madrid, on a pu se rendre compte que les coéquipiers de l'époque étaient encore très liés par l'amitié. Il existe même un groupe Whatsapp spécifique réunissant tous les joueurs de la Coupe du Monde 1982.

Les champions du monde ont ri et plaisanté en posant à tour de rôle avec le trophée. Mais on a également pu voir que leur ami et coéquipier Paolo Rossi leur manquait et qu'ils auraient aimé partager ce moment avec lui. Après la longue séance photos avec le trophée de la Coupe du Monde, Marco Tardelli, Bruno Conti, Allessandro Altobelli et consorts se sont également immortalisés sur le Wall of Champions du musée. La femme de Rossi, Federica Cappelletti-Rossi, s’est substituée à son défunt mari et a planté le pin's doré dans le mur en son nom.

Adversaires sur le terrain, amis en dehors

Après leurs retrouvailles avec le trophée de la Coupe du Monde et une visite de la World Cup Gallery, les champions du monde et les autres invités sont retournés dans le hall d'entrée du musée, où certains des compagnons de route de Rossi ont partagé leurs souvenirs de lui par message vidéo. Ils ont surtout mis en avant sa personnalité exceptionnelle en tant qu'être humain.

Sa capacité à faire de ses adversaires sur le terrain des amis en dehors, grâce à son sourire incomparable, est légendaire. Le meilleur exemple est sûrement celui des deux anciens internationaux brésiliens, Paulo Roberto Falcao et Léo Junior, qui, bien que battus avec le Brésil par l'Italie de Rossi lors de la Coupe du Monde 1982, n’avaient pas hésité à faire le déplacement du Brésil en Suisse spécialement pour cette soirée. On retrouvait également parmi les invités l’arbitre de cette rencontre, Abraham Klein, ainsi que Gianluca Zambrotta, champion du monde avec l'Italie en 2006. Lors de la table ronde finale, il a également été question du footballeur Paolo Rossi. Son coéquipier Giovanni Galli s’est souvenu qu'il était particulièrement difficile pour les adversaires de s'adapter à Rossi parce qu'il avait quelque chose de magique : "Paolo ne cherchait pas le ballon, c'est le ballon qui le cherchait. Peu importe où il se trouvait sur le terrain, le ballon finissait toujours par arriver jusqu'à lui."