Media Release

Federation Internationale de Football Association

FIFA Strasse 20, P.O Box 8044 Zurich, Switzerland, +41 (0) 43 222 7777

Le Congrès vote au sujet de l’avenir de la Coupe du Monde Féminine et étudie de nouvelles compétitions

21 mai 2021
  • Tous les futurs pays hôtes de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ seront désignés par le Congrès de la FIFA

  • La FIFA se voit donner pour mandat d’étudier de nouvelles opportunités pour la Coupe du Monde de la FIFA™, la Coupe du Monde Féminine ainsi que les compétitions féminines et de jeunes

  • Le Président Infantino présente 11 domaines d’action pour le football

Le 71e Congrès de la FIFA a voté à l’unanimité en faveur d’un alignement de la procédure de candidature pour l’organisation de la Coupe du Monde Féminine sur celle de la Coupe du Monde. Ainsi, la désignation de tous les futurs pays hôtes fera l’objet d’un vote par le Congrès de la FIFA, comme pour la Coupe du Monde, et non plus par le Conseil de la FIFA (comme ce fut le cas pour la dernière fois en juin 2020, lorsque l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont été nommées hôtes de l’édition 2023 au terme d’un vote dont les résultats ont été rendus publics).

Onze domaines d’action

Dans son allocution aux 211 association membre de la FIFA, le Président Gianni Infantino a présenté 11 domaines d’action pour le football au cours de l’année à venir, dans lesquels la FIFA entend montrer la voie. De l’aménagement des calendriers internationaux des matches dans le football masculin et féminin pour le bien des joueurs et joueuses aux recours aux technologies modernes pour interconnecter encore davantage la communauté internationale du football, le Président Infantino a listé les priorités de l’instance dirigeante du football mondial.

En ce qui concerne le football féminin, le Président de la FIFA a souligné la croissance continue de la discipline, notamment matérialisée par le fait que les qualifications pour l’édition 2023 de la Coupe du Monde Féminine concerneront plus de 180 équipes, contre 140 pour l’édition 2019. Selon lui, la FIFA doit désormais accélérer cette dynamique ainsi que professionnaliser et commercialiser davantage le football féminin, notamment via des accords indépendants sur les droits médias et de nouvelles compétitions.

Évoquant le marché international des transferts, le Président Infantino a souligné qu’il existe encore un profond déséquilibre dans le football mondial et que les dépenses globales en transferts de joueurs (USD 7 milliards en 2019) ne profitent pas aux clubs formateurs, qui ne bénéficient le plus souvent d’aucune indemnité, avec uniquement USD 70 millions versés en 2019. Pour remédier à cela, la Chambre de compensation de la FIFA canalisera le versement des indemnités de formation et des paiements de solidarité, ce qui pourrait permettre de faire passer cette somme à USD 300 millions par an.

Dans le domaine du football de jeunes et du développement technique, le Président Infantino a salué l’initiative « Donner sa chance à chaque talent », par le biais de laquelle la FIFA travaille avec ses associations membres à l’élaboration de plans sur mesure pour les aider à accompagner les jeunes footballeurs et footballeuses. La FIFA se penchera également sur la situation des arbitres à l’échelle internationale et s’attachera à professionnaliser leurs conditions de travail.

En coopération avec l’IFAB, la FIFA œuvre également à l’amélioration des Lois du Jeu afin de protéger les intérêts des joueurs (avec la mise en place de remplacements pour commotion cérébrale) et d’encourager le jeu offensif (avec une proposition visant à modifier l’interprétation de la loi sur le hors-jeu et prenant en compte l’apport de l’assistance vidéo à l’arbitrage).

Étudier de nouvelles opportunités

Réuni en visioconférence pour la deuxième fois de l’histoire, le Congrès a également voté à l’unanimité la création d’un Tribunal du Football, organe de la FIFA récupérant les prérogatives de résolutions des litiges de la Commission du Statut du Joueur de la FIFA qui, elle, a été dissoute.

Le Congrès a par ailleurs approuvé plusieurs propositions soumises par les associations membres, demandant ainsi :

·       qu’une vaste consultation soit menée pour explorer les opportunités d’élaboration d’un concept de compétitions internationales féminines, dont une ligue mondiale (proposition de la Fédération Jamaïcaine de Football) ;

·       qu’une étude de faisabilité soit effectuée sur les conséquences de l’organisation de la Coupe du Monde et de la Coupe du Monde Féminine tous les deux ans au lieu de quatre actuellement (proposition de la Fédération Saoudienne de Football) ; et

·       qu’une proposition soit formulée par l’administration de la FIFA concernant l’avenir de ses compétitions de jeunes (proposition de la Fédération Libérienne de Football).

Le Congrès a également voté pour l’élection et/ou réélection des président(e)s et vice-président(e)s des commissions indépendantes :

Commission de Discipline : président – Jorge Palacio (Colombie) ; vice-président – Anin Yeboah (Ghana)

Chambre d’instruction de la Commission d’Éthique : président – Martin Ngoga (Rwanda) ; vice-présidents – Bruno De Vita (Canada) et Parusuraman Subramanian (Malaisie)

Chambre de jugement de la Commission d’Éthique : président– Vassilios Skouris (Grèce) ; vice-président(e)s – María Claudia Rojas (Colombie) et Fiti Sunia (Samoa américaines)

Commission de Recours : président – Neil Eggleston (États-Unis) ; vice-président – Thomas Bodström (Suède)

Commission de Gouvernance, Audit et Conformité : président – Mukul Mudgal (Inde) ; vice-président – Chris Mihm (États-Unis)

Le Congrès a en outre approuvé les états financiers 2020 ainsi que le budget détaillé 2022 de la FIFA, qui peuvent être consultés dans le Rapport annuel de la FIFA 2020.

Revivez le 71e Congrès de la FIFA

Visionnez les vidéos présentées pendant le Congrès :

Retour sur l’année écoulée

Discours de Guy Parmelin, président de la Confédération helvétique

Discours de Thomas Bach, président du CIO

Discours de Dominique Blanc, président de l’Association Suisse de Football

In memoriam

Alejandro Domínguez, président de la Commission des Finances de la FIFA

États financiers consolidés et états financiers statutaires 2020 de la FIFA

Budget 2022 détaillé

Tomaž Vesel, président de la Commission d’Audit et de Conformité de la FIFA

Amendements aux Statuts de la FIFA

Proposition de la Fédération Jamaïcaine de Football

Proposition de la Fédération Saoudienne de Football

Proposition de la Fédération Libérienne de Football