Un championnat de football scolaire pour "un avenir meilleur" au Bénin

27 juil. 2021
  • 12 équipes U-16 masculines et féminines engagées dans cette compétition organisée sur une semaine.

  • Des formations pour des jeunes arbitres et reporters prévues en marge de la compétition.

  • Grand-Popo accueille un événement qui met en lumière le lien entre football, éducation et société.

Portant les couleurs de son école, Mouyibath Aweba s’apprête à prendre part à un événement majeur dans l’histoire du football béninois. Après avoir passé des qualifications départementales, les 12 meilleures équipes du pays sont rassemblées à Grand-Popo pour disputer la première édition d’un championnat national scolaire. Le jeune joueur mesure parfaitement la portée de l’événement.

Championnat de football scolaire au Bénin

National Schools Tournament with FIFA and Beninese Football Association (FEBEFOOT)

GRAND-POPO. BENIN - JULY 24: National Schools Tournament on July 24, 2021 in Grand-Popo, Benin. (Photo by Yanick Folly/FIFA).

National Schools Tournament with FIFA and Beninese Football Association (FEBEFOOT)

GRAND-POPO. BENIN - JULY 23: Young Referee class during the National Schools Tournament on July 23, 2021 in Grand-Popo, Benin. (Photo by Yanick Folly/FIFA)

"Cette compétition va apporter plein de bonnes choses, des choses qui pourraient aider ma région dans son développement", se réjouit-il. "Elle va m’offrir un avenir meilleur. Elle pourrait m’aider à trouver ma voie." Les joueurs ne sont pas les seuls à avoir la possibilité de progresser au cours de cette compétition de sept jours conjointement organisée par la Fédération béninoise de football (FEBEFOOT) et le ministère des Sports du Bénin dans le sud-ouest du pays. De jeunes arbitres et reporters ont également bénéficié de formations avant de mettre leurs compétences en pratique sur le terrain.

Une occasion de briller pour les arbitres Après avoir passé des épreuves écrites, pratiques et physiques au niveau de son district au Bénin, Secondine Dassoukpo a été choisie pour représenter le département du Zou dans la compétition en qualité d’arbitre. À l’instar des joueurs, les arbitres ont été recrutés à travers les différents départements du pays. En amont de la compétition, elle a fait partie des nombreux officiels à avoir bénéficié de l’expérience et de la formation de l’arbitre béninois Coffi Codjia, qui a exercé lors des éditions 2002 et 2006 de la Coupe du Monde de la FIFA™. "Les formateurs m’ont enseigné à améliorer mon placement sur le terrain et à optimiser mes déplacements. Ça a été super", se félicite la jeune arbitre au micro de FIFA.com. "Je suis très contente. Il a fallu passer par un processus de sélection et ça n’a pas été facile. Mon ambition, c’est de devenir arbitre internationale. Tout le monde a ses passions. Pour moi, c’est le football et l’arbitrage, et ça passe avant tout." Des reporters au cœur de l’action De jeunes reporters ont quant à eux reçu les conseils avisés de l’attachée de presse de la Fédération française de football (FFF), Laura Goutry, en matière de comptes rendus et de création de contenu. "Nous avons préparé plusieurs modules. L’idée consistait à expliquer la mission des attachés de presse et à effectuer des formations médias à partir de situations réelles", explique Laura Goutry à FIFA.com. "Tout le monde a bien participé. Ils avaient envie d’apprendre des choses. Et maintenant, ils vont mettre tout cela en pratique avec les entraîneurs et les joueurs dans cette compétition scolaire."

Entendu...

Kenny Jean-Marie, Directeur de la division Associations membres de la FIFA "La vision de la FIFA consiste à rendre le football véritablement mondial et pour ce faire, nous devons être partout. C’est pour cela qu’une opération de ce type, qui bénéficie du soutien du gouvernement béninois et du Président Patrice Talon est importante car elle nous permet de nous adresser aux jeunes pendant leur scolarité. Elle va promouvoir l’éducation, la culture et les échanges dans cet environnement mixte." Véron Mosengo-Omba, Secrétaire général de la CAF "Il est important pour la Confédération africaine de football d’appuyer cette initiative : elle est organisée en Afrique et elle présente un intérêt pour l’ensemble du continent. Le Président Patrice Motsepe souhaite déployer cette compétition à l’échelle du continent. Les jeunes qui vont à l’école doivent trouver un endroit où jouer." Oswald Homeky, Ministre des Sports du Bénin "Je tiens à exprimer notre grande joie, au moment où nous lançons ce grand événement qui sera important non seulement pour le Bénin, notre pays, mais aussi pour l’Afrique et le monde du football. Cela marque le départ d’une grande aventure, qui verra, j’en suis convaincu, de nouveaux talents éclore dans notre pays."