Une Coupe du Monde 2026 sous le signe de l’espoir, de la joie et de l’inclusion

  • Le Président de la FIFA salue le franchissement d'une nouvelle étape sur la route de la plus grande Coupe du Monde de la FIFA de tous les temps

  • Il a félicité les 16 villes hôtes qui accueilleront la compétition au Canada, au Mexique et aux États-Unis

  • Gianni Infantino : "En 2026, nous allons vivre 80 Superbowls, 80 matches incroyables, 80 finales"

Le Président de la FIFA Gianni Infantino s’attend à vivre une gigantesque fête du football en 2026. Il a félicité les villes hôtes de la compétition, dont l'identité a été dévoilée à New York, et promis que leurs habitants seraient soufflés par la passion, l’émotion et l’inclusion de la Coupe du Monde de la FIFA™. "Je crois que les habitants de cette partie du monde n’a pas totalement conscience de ce qui va se produire en 2026", a confié le Président Infantino aux représentants des médias. "Ces trois pays vont se retrouver sens dessus dessous. C’est une véritable déferlante de joie et de bonheur qui va s’abattre sur le Canada, le Mexique et les États-Unis car ces émotions sont au cœur du football. Le football est le sport des immigrés, de l’inclusion et de l’unité."

"Cette édition réunira 48 pays. Dans un peu plus de quatre ans, le football en Amérique du Nord va complètement changer de dimension. Cette région du monde et ces trois pays en particulier occupent une place très importante dans de nombreux domaines : économie, sport, etc. Mais ce n’est pas encore le cas dans le sport numéro un à travers le monde, le football. Leur objectif doit être de vous imposer également comme des acteurs incontournables du sport le plus populaire de la planète." Le Président de la CONCACAF Victor Montagliani a également évoqué la rencontre entre sociétés très diverses et un tournoi multiculturel et international, sous l’égide du football. "Nous sommes tous deux fils d’immigrés : Gianni Infantino en Suisse et moi en Amérique du Nord. Le football est sans doute le lien le plus fort qui nous relie à nos pères", a déclaré M. Montagliani.

"Ce trophée a beaucoup de valeur aux yeux de nombreuses personnes. Il est associé à tant de souvenirs importants dans nos vies. Cette Coupe du Monde représente donc un événement majeur pour la région et pour ces trois pays."

Le passage du nombre de participants de 32 à 48 équipes pour cette 23ème Coupe du Monde de la FIFA™ se traduira naturellement par une augmentation du nombre de matches. Cette évolution permettra au football d’étendre sa portée et son retentissement à travers le monde. "Ces villes vont organiser une magnifique Coupe du Monde. Aujourd’hui, une Coupe du Monde, c’est 64 matches. En 2026, nous allons vivre 80 Superbowls, 80 matches incroyables, 80 finales et nous devons donc veiller à ce que ces rencontres se déroulent dans un cadre idéal."