Des cadres de l'AFC et de l'OFC à Dubaï pour le Programme Exécutif de la FIFA

  • La FIFA a réuni des cadres dirigeants d'Asie et d'Océanie

  • Le programme est conduit par la FIFA et l'International Centre for Sport Studies

  • Son objectif est le partage des connaissances et un apport d'expertise aux associations membres

Des cadres dirigeants issus d'associations membres (MA) d'Asie et d'Océanie se sont réunis à Dubaï la semaine dernière pour participer au Programme Exécutif de la FIFA, échanger des idées et s'informer des meilleures pratiques en matière de gestion et de gouvernance sportives. Conduit par la FIFA en partenariat avec l'International Centre for Sport Studies (CIES), le programme propose une formation polyvalente et complète aux secrétaires généraux et au personnel administratif concerné des MA.

L'un des objectifs premiers du programme est de permettre aux participants de partager leurs idées et leurs expériences en vue d'améliorer la qualité de la gestion du football au niveau mondial. "Chaque association membre a sa propre culture et sa propre organisation de la pratique du football, mais nous faisons face à de nombreux défis communs", souligne le Secrétaire Général de la Fédération Néo-zélandaise, Andrew Pragnell. "Au-delà de nos différences, il existe toujours des possibilités à explorer et à maximiser, des enseignements à tirer tant des erreurs des autres, que de leurs réussites."

DUBAI, UNITED ARAB EMIRATES - MAY 12: UAE FA Head of Commercial Affairs and Marketing Kristofer Harris during FIFA Executive Programme at the UAE Football Association on May, 12, 2022 in Dubai, United Arab Emirates. (Photo by Martin Dokoupil - FIFA/FIFA via Getty Images)

Compte tenu de la co-organisation de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™ par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, une première pour les deux confédérations, il s'agit là d'un important moment de coopération. "Le partenariat mis en œuvre pour la candidature et l'organisation de la Coupe du Monde n'est qu'un début. Il illustre la façon dont les deux confédérations pourraient collaborer à l'avenir", ajoute Pragnell. Des cadres ont fait le voyage depuis le Japon, les Fidji et l'Arabie Saoudite pour prendre part au programme. "L'échange d'informations permet de discerner les points positifs et/ou négatifs concernant sa propre organisation. C'est donc une excellente source d'inspiration et de motivation", commente le Responsable de Groupe des Compétitions Internationales au sein de la Fédération Japonaise, Shun Kitamura.

L'accent a été mis sur les bénéfices résultant du nombre croissant de femmes exerçant des fonctions de direction dans les MA de la FIFA. "L'une des principales améliorations tient à l'augmentation de femmes dirigeantes. C'est un domaine clé sur lequel travailler", estime la Directrice de la Division Football Féminin de la Fédération Fidjienne, Nazia Ali. "Le football était un milieu traditionnellement masculin par le passé. L'accession des femmes à des postes à responsabilité aide à équilibrer la prise de décision. Cela se répercute sur les femmes dans le football et les footballeuses, ce qui contribue à un processus de prise de décision plus global."

DUBAI, UNITED ARAB EMIRATES - MAY 11: Korea FA Head of Strategic Planning Ilki Park (L) and Fiji FA Women's Development Manager Naziah Ali during the FIFA Executive Programme on May, 11, 2022 in Dubai, United Arab Emirates. (Photo by Martin Dokoupil - FIFA/FIFA via Getty Images)

Les participants ont aussi pu visiter le siège de Dubaï de la Fédération Émiratie de Football, qui était l'hôte de la réunion. "L'objectif du programme est le partage de connaissances, et les questions soulevées pourraient ouvrir des portes et des opportunités aux fédérations asiatiques", observe le Secrétaire Général de la Fédération Émiratie, Mohammed Hazzam Al Dhaheri. Les cadres sont aujourd'hui de retour dans leur MA, où ils transmettront et approfondiront les connaissances acquises à Dubaï.