Accord inédit en matière d’arbitrage entre la FIFA et les fédérations mexicaine et équatorienne

25 mai 2021
  • Les fédérations mexicaine et équatorienne de football échangeront de bonnes pratiques en matière de développement de l’arbitrage

  • La FIFA apportera son aide technique et organisationnelle via la mise à disposition d’experts

  • Cette collaboration aura pour objectif de définir une stratégie en matière d’arbitrage et de renforcer le potentiel et la qualité de l’arbitrage en Équateur

Cette semaine, la FIFA, la Fédération Mexicaine de Football (FMF) et la Fédération Équatorienne de Football (FEF) ont annoncé la signature d’un contrat de collaboration en matière d’arbitrage. Cette initiative vise à favoriser l’échange de connaissances techniques entre les deux fédérations et la prise de décisions stratégiques bénéfiques à l’arbitrage en Équateur.

Pour Gianni Infantino, le Président de la FIFA, "ce genre de programmes résultant d’un effort collectif sont essentiels au développement du football mondial. Ce projet symbolise parfaitement la vision de la FIFA, qui aspire à rendre le football véritablement mondial via des valeurs telles que l’entraide et la solidarité."

Yon de Luisa, président de la FMF, a salué la conclusion de l’accord et abondé dans le même sens, soulignant que "la Fédération Mexicaine de Football se réjouit de participer à toute démarche susceptible de contribuer au développement de notre football via un échange des meilleures pratiques bénéfique à l’ensemble des parties".

Francisco Egas, président de la FEF, estime que "ce type de synergies entre fédérations a un énorme potentiel dans le domaine de l’arbitrage et ailleurs. L’implication de la FIFA et les échanges entre les équipes de travail contribueront à la réussite de cette collaboration".

L’accord se traduira par un échange d’expériences et un transfert de connaissances dans le cadre duquel la FEF pourra observer les activités d’arbitrage menées à bien par la FMF et s’approprier certains outils et initiatives.

RENNES, FRANCE - JUNE 11: Referee Lucila Venegas looks on during the 2019 FIFA Women's World Cup France group F match between Chile and Sweden at Roazhon Park on June 11, 2019 in Rennes, France. (Photo by Catherine Ivill - FIFA/FIFA via Getty Images)

Il inclut également un volet pédagogique comportant des formations et des journées thématiques assurées par la FIFA à destination des formateurs d’arbitres et des responsables des divisions de l’arbitrage des deux fédérations. Les participants pourront y glaner des informations de première main qui faciliteront la mise en place de bonnes pratiques tout au long de la collaboration.

Avec l’aide de la FMF et de la FIFA, la FEF pourra élaborer un plan stratégique de développement durable de l’arbitrage qui inclura notamment la mise en œuvre de l’assistance vidéo à l’arbitrage en Équateur.

L’implication de la FIFA prendra la forme d’un soutien organisationnel et technique permettant de garantir la gestion, le déploiement et la coordination des différentes activités.

Forte de ses connaissances spécifiques et de sa vision globale, l’instance dirigeante du football mondial conduira une analyse approfondie du paysage de l’arbitrage dans les deux fédérations et examinera

les objectifs stratégiques fixés dans ce domaine. En outre, ses experts interviendront dans les sessions et activités qui seront organisées.

En vigueur jusqu’en juin 2022, cet accord de coopération est le troisième signé par des associations membres du continent américain portant sur des thématiques essentielles au développement du football après ceux conclus respectivement par la Fédération Hondurienne de Football et la Fédération Espagnole de Football, et par la Fédération Cubaine de Football et la Fédération Brésilienne de Football.

SUWON, SOUTH KOREA - MAY 24: Referee Roddy Zambrano gestures during the FIFA U-20 World Cup Korea Republic 2017 group D match between South Africa and Italy at Suwon World Cup Stadium on May 24, 2017 in Suwon, South Korea. (Photo by Lars Baron - FIFA/FIFA via Getty Images)