L'Allemagne étanche sa soif de succès

  • En 2007, l’Allemagne devient la première équipe à conserver son titre mondial

  • Les Allemandes gardent leurs cages inviolées tout au long du tournoi

  • Les joueuses décident d’arroser ce triomphe historique à la bière

"On va faire la fête jusqu’à ce qu’il ne reste plus une seule joueuse debout !" Dès la fin de la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2007™, Nadine Angerer annonce la couleur. Comme le prouve l’image ci-dessus, la gardienne allemande et ses coéquipières ont tenu parole.

Il faut dire que les championnes du monde ne manquaient pas de prétextes pour arroser leur triomphe. En s'imposant en finale, la Mannschaft féminine est devenue la première -et, à ce jour, la seule- équipe à conserver sa couronne mondiale. Plus incroyable encore, les Allemandes ont marqué 21 buts durant leur séjour en RP Chine... sans en encaisser un seul !

"Je crois que ce record n’est pas près d’être battu", déclarait Angerer à l’issue de la partie. Effectivement, aucune autre équipe ne s’en est même jamais approchée. Pourtant, si le dernier rempart de la Mannschaft ne s’était pas interposé sur le penalty de Marta à la 64ème minute, l’issue aurait pu être bien différente. Mais la Brésilienne, qui restera comme la grande animatrice de cette édition 2007, n’a pas pu emmener son équipe au bout du rêve pour sa première apparition en finale.

"En tant que gardienne, il faut toujours montrer l’exemple", confiait Angerer. "Sur cette action, j’ai fait comprendre à mes partenaires qu’il fallait qu’elles se secouent un peu. Aujourd’hui, j’ai eu la chance de vivre le plus grand moment de ma carrière sportive à ce jour."

Cette intervention décisive a certainement marqué un tournant dans une rencontre remportée 2-0 par l’Allemagne. Le trophée et les records en poche, les doubles tenantes du titre ont pu laisser libre cours à leur euphorie. Elles ont ainsi fêté cette victoire historique sous des flots de bière.

Le saviez-vous ?

La sélectionneuse de l'Allemagne Silvia Neid a conservé un porte-bonheur tout au long du parcours de son équipe en RP Chine : il s’agit d’une peluche aujourd’hui exposée au Musée du Football mondial de la FIFA.