L’Australie s'engage pour un héritage indigène

  • La population indigène australienne est particulièrement active dans le football lors de la Semaine de la Réconciliation Nationale

  • Le plan d’héritage prévoit de mieux valoriser le potentiel des filles et des femmes de cette communauté

  • Les sites de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™ porteront des noms indigènes

Kyah Simon a offert à l’Australie l’unique victoire de son histoire dans un match à élimination directe de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. À l’autre bout du terrain, Lydia Williams a réalisé l’un des plus beaux arrêts de Canada 2015 en s’interposant sur un tir de Formiga pour décrocher un succès historique face à un Brésil favori.

Ce n’est pas un hasard si deux joueuses indigènes ont tenu un rôle essentiel dans cet exploit, tant les Aborigènes sont indissociables de l’histoire des Matildas. Karen Menzies a été la première femme indigène à enfiler ce maillot en 1983.

La Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie & Nouvelle-Zélande 2023™ représente une occasion de valoriser le potentiel de ces communautés. Cette ambition se trouve au cœur d’Héritage ’23, le programme d’héritage de l’Australie. James Johnson, Directeur Général de Football Australia, est revenu sur ce projet : "Le plan Héritage '23 se propose d’améliorer la diversité dans notre sport en créant un environnement plus bienveillant et plus inclusif à tous les niveaux, du football de base aux championnats professionnels".

Dans le cadre de la Semaine de Réconciliation Nationale, Football Australia a annoncé le 1er juin qu’Azmeena Hussain, Directrice de Football Victoria, et la présentatrice TV Narelda Jacobs, militante des droits indigènes, rejoignaient les rangs du programme des ambassadeurs d’Héritage '23. La capitaine australienne Julie Dolan, la commissaire en charge de la lutte contre la discrimination sexuelle Kate Jenkins et l’international australien Awer Mabil ont été les premiers nommés, dès les mois d’avril.

Changer le football

"Héritage '23 nous offre une occasion unique de changer la perception des Australiens et du monde vis-à-vis du sport féminin", note Jacobs, qui siège également au sein du Conseil National Indigène de Football Australia. "En tant qu’ambassadrice d’Héritage '23, je souhaite voir davantage d’Aborigènes, de femmes et de personnes gender fluid s’investir dans le football ; sur le terrain, bien sûr, mais aussi dans l’administration, les postes de direction ou le commentaire."

"L’idée derrière Héritage '23 est d’utiliser l’aura du tournoi pour interagir avec cette communauté et augmenter la participation. Tout le monde aimerait être à la place de Kyah Simon ou de Lydia Williams. Ces futures joueuses pourront marcher sur leurs traces."

De nouvelles opportunités

Les organisateurs d’Australie & Nouvelle-Zélande 2023 ont en outre décidé d’utiliser les noms de villes indigènes. La finale aura donc lieu à Sydney/Gadigal, tandis qu’Auckland/Tamaki Makaurau accueillera le match d'ouverture. Cette initiative progressiste s’inscrit dans le cadre du thème de la Semaine de Réconciliation Nationale : "Soyez courageux, osez le changement".

"La langue est un élément essentiel de chaque culture", rappelle Jacobs. "Avec l’utilisation de ces deux noms, nous rappelons au monde que la nôtre n’est pas morte. Nous les utilisons encore aujourd'hui, même s’ils ne sont pas familiers en dehors de notre communauté. En fait, nous n’avons jamais cessé de les utiliser. Le reste du monde va pouvoir les découvrir et constater que la culture indigène est bien vivante et qu’elle n’a jamais cessé de l’être."  

L’objectif à plus long terme est d’encourager les communautés indigènes à adopter la pratique du football. "Nous essayons de supprimer les barrières qui pourraient empêcher les Aborigènes de jouer au football. Nous faisons en sorte de rendre les inscriptions plus abordables et nous nous adressons à toutes les franges de la communauté pour améliorer la participation. Nous étudions les équipements à disposition pour les rendre encore plus attrayants. Nous essayons aussi de faire progresser le leadership dans les communautés. En somme, nous avons plusieurs stratégies pour rendre le football plus accessible."

Retrouvez toutes les informations concernant les demandes de billets pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie & Nouvelle-Zélande 2023™ ici