Revanche, record et dernier carré en vue

29 juil. 2021
  • Place aux quarts du Tournoi Olympique de Football Féminin

  • Les Pays-Bas retrouvent les États-Unis pour la revanche de la finale de France 2019

  • Marta et Sinclair face à face avec un nouveau record en ligne de mire

Rescapés d’une phase de groupes éprouvante, les favoris attendus se retrouvent en quarts de finale pour des affiches de gala. Si les projecteurs seront braqués sur Yokohama et le remake de la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™, les trois autres rencontres valent également coup d'œil, avec des dénouements quasiment impossibles à pronostiquer.

Présentation des premières rencontres à élimination directe.

Le programme

Vendredi 30 juillet (heures locales)

Canada - Brésil Miyagi Stadium, 17h00

Grande-Bretagne - Australie Kashima Stadium, 18h00

Suède - Japon Saitama Stadium, 19h00

Pays-Bas - États-Unis International Stadium Yokohama, 20h00

SAO PAULO, BRAZIL - AUGUST 19: Marta of Brazil and Christine Sinclair of Canada embarce before the Women's Football Bronze Medal match between Brazil and Canada on Day 14 of the Rio 2016 Olympic Games at Arena Corinthians on August 19, 2016 in Sao Paulo, Brazil.  (Photo by Robert Cianflone - FIFA/FIFA via Getty Images)

À savoir

Deux légendes et un record en ligne de mire

Le quart de finale entre le Canada et le Brésil rassemble deux grandes dames du football féminin, toutes deux en quête de leur première médaille d’or olympique : Christine Sinclair et Marta. La Canadienne a décroché le bronze à deux reprises (2012, 2016) et la Brésilienne compte deux médailles d’argent à son palmarès (2004, 2008). toutes deux convoitent également le record de buts inscrits sur la scène olympique. Les 14 buts de Cristiane sont à portée de fusil de son ancienne partenaire sur le front de l’attaque canarinha (13) et de la joueuse la plus prolifique de l’histoire du football international féminin (12).

Une nouvelle mission pour Ertz

Vivianne Miedema a déjà battu le record du nombre de buts inscrits lors d’une même édition du Tournoi Olympique de Football Féminin. L’attaquante a déjà frappé à huit reprises et le Groupe d’Étude Technique de la FIFA n’a pas manqué de souligner son rôle central dans le dispositif des Pays-Bas. Les Américaines sont prévenues, si besoin était. Ancienne sélectionneuse des championnes du monde, Jill Ellis a indiqué à FIFA.com qu’en finale de France 2019, elle avait confié à Julie Ertz la mission de museler cette joueuse "très influente". Ertz étant de nouveau sur pied et Miedema affichant une forme resplendissante, Vlatko Andonovski pourrait reconduire un ajustement tactique qui a fait ses preuves.

Kerr s’attaque à la forteresse britannique

Avec trois buts et une passe décisive, Samantha Kerr a réalisé une phase de groupes prolifique. Lors du dernier rendez-vous, l’Australienne a pourtant été muselée par une formation américaine qui comptait deux anciennes coéquipières dans ses rangs. En quart de finale, la buteuse des Matildas aura de nouveau droit à des retrouvailles entre amies. Sa coéquipière à Chelsea Millie Bright est un pilier d’une arrière-garde britannique qui présente le meilleur bilan défensif de la compétition, avec un seul but encaissé en 270 minutes. Kerr espère faire sauter le verrou de la Team GB.

Le Japon face à un gros morceau

La Suède a su s'extirper d’un groupe extrêmement relevé avec le seul carton plein du tournoi. Les Scandinaves peuvent également puiser de la confiance dans une série d’invincibilité entamée il y a 16 mois. Le Japon, qui a eu du mal à trouver le chemin du but jusqu’ici, devra hausser son niveau de jeu de plusieurs crans s’il veut aller chercher une place sur le podium.

SAITAMA, JAPAN - JULY 24: Lina Hurtig #8 of Team Sweden celebrates with team mates after scoring their side's second goal during the Women's First Round Group G match between Sweden and Australia on day one of the Tokyo 2020 Olympic Games at Saitama Stadium on July 24, 2021 in Saitama, Japan. (Photo by Alex Grimm - FIFA/FIFA via Getty Images)