Folie dans les quarts

30 juil. 2021
  • Les gardiennes brillent aux tirs au but

  • L’Australie passe un cap, la Suède enchaîne

  • FIFA.com revient sur les quarts de finale

A-t-on déjà vu un Tournoi Olympique de Football Féminin donner lieu à autant de suspense sur une seule journée ? Peut-être pas. Lorsque les États-Unis se sont retrouvés menés au score face aux Pays-Bas, on a un instant cru que la compétition livrerait un vainqueur inédit. C’était avant que les championnes du monde re réagissent pour s’imposer aux tirs au but.

Le Canada a, lui aussi, composté son billet pour une demi-finale 100 % nord-américaine au prix d’une épreuve de vérité sous tension. L’Australie a réussi à inverser la vapeur face à la Grande-Bretagne dans une rencontre complètement folle. Enfin, la Suède a été trop forte pour le Japon, qui ne décrochera donc pas de médaille chez lui.

Les résultats

Canada 0-0 (4-3 t.a.b.) Brésil

Le Canada a fait preuve de résilience pour contrôler une équipe brésilienne qui avait fait feu de tout bois dans son groupe. Au cours d’une rencontre riche en occasions, le Brésil a semblé plus menaçant, mais la situation la plus franche aura été le coup de tête sur la transversale de la défenseuse canadienne Vanessa Gilles en seconde période.

D’abord menées dans l’épreuve de vérité, les Canucks ont été sauvées par leur gardienne Stephanie Labbé, qui a sorti deux superbes parades en fin de séance. Le Canada accède au dernier carré du Tournoi Olympique de Football Féminin pour la troisième édition consécutive.

Grande-Bretagne 3-4 Australie

Cette rencontre trouvera sa place dans l’histoire du Tournoi Olympique de Football Féminin. Menée 2-1, l’Australie est parvenue à arracher la prolongation in extremis. Dans un match à rebondissements qui a donné lieu à des buts spectaculaires, des penalties manqués et du beau jeu à volonté, Ellen White a signé un triplé, mais elle n’a pu empêcher la défaite des siennes. Du côté des Aussies, Sam Kerr a inscrit un doublé et la jeune Mary Fowler a confirmé son statut de prodige en signant un but décisif.

Suède 3-1 Japon

Après avoir subi l’entame tonitruante des Suédoises, les Japonaises ont dominé la possession et sont revenues dans le match. Mais au final, les Nordiques se sont révélées trop fortes, trop rapides et trop athlétiques pour les locales.

En fin de rencontre, Caroline Seger a fait parler son expérience en reculant d’un cran pour former un deuxième rempart défensif. À 3-1 en leur défaveur, les Asiatiques n’ont plus semblé en mesure de trouver la faille. Les trois buts de la Suède ont été inscrits par des joueuses différentes, ce qui confirme la richesse de son arsenal offensif.

Pays-Bas 2-2 (2-4 t.a.b.) États-Unis

Les États-Unis ont apporté une nouvelle confirmation de leur capacité à trouver des réserves insoupçonnées. Alors qu’elle semblait mal embarquée, Team USA a réussi à égaliser pour s’imposer aux tirs au but. Dans un bon jour, les Néerlandaises semblaient pourtant en mesure de venger leur défaite en finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™, à l’image d’une Vivianne Miedema qui a signé un nouveau doublé.

C’était sans compter sur Alyssa Naeher, qui a écarté un penalty dans les dernières minutes du temps réglementaire avant de s’interposer devant deux tentatives oranjes lors de la séance de tirs au but. Les Stars and Stripes ont écarté les démons de leur élimination en quart de finale à Rio 2016.

Les moments-clés

Un festival de buts mémorable

Pour trouver trace d’un but australien en phase à élimination directe du Tournoi Olympique de Football Féminin, il fallait remonter à celui de Lisa De Vanna lors de l’édition 2004. À Kashima, les Matildas ont retrouvé le chemin du but avec la manière puisqu’elles ont marqué à quatre reprises au cours d’un festival offensif digne de la victoire 4-3 des Américaines face aux Canadiennes à Londres 2012.

Des gardiennes décisives

Dans cette compétition riche en buts, les quarts de finale ont été marqués par le rôle décisif des gardiennes. Stephanie Labbé a offert la victoire au Canada aux tirs au but grâce à deux parades. Quant à la néophyte australienne Teagan Micah, elle a inversé le cours de la rencontre face à la Grande-Bretagne en repoussant le penalty de Caroline Weir en prolongation. La gardienne américaine Alyssa Naeher a pour sa part a sorti un penalty en fin de match face aux Pays-Bas, puis a réalisé deux nouvelles interventions lors de l’épreuve de vérité.

Marta et Sinclair muettes, Miedema se rapproche

Buteuses prolifiques sur la scène olympique, Marta (13) et Christine Sinclair (12) se retrouvaient face à face avec le record de Cristiane (14) en ligne de mire. Malgré l’avalanche de buts de la journée, aucune des deux joueuses n’est parvenue à marquer au terme d’un match nul vierge. Grâce à son doublé, Vivianne Miedema a porté son record sur une seule édition à 10 unités, tout en se rapprochant de ce trio. L’attaquante néerlandaise a inscrit au moins deux buts lors de chacun de ses cinq derniers matches internationaux.

La vidéo a compté

Restant sur sa dynamique, la Suède a composté son billet pour le dernier carré en faisant parler sa vitesse et son impact athlétique face au Japon. Le score de 3-1 donne à penser qu’il n’y a pas eu photo entre les deux équipes mais il y a pourtant eu vidéo. Les Scandinaves se sont vues accorder un penalty par la VAR, qui a également annulé celui obtenu par les Japonaises.

La stat

57 – Cela faisait 57 ans qu’un joueur ou une joueuse n’avait pas inscrit au moins 10 buts sur une même édition d’un Tournoi Olympique de Football. À Tokyo 1964, le Hongrois Ferenc Bene avait frappé à 12 reprises. Éliminée en quart, Miedema a atteint la barre des 10 buts.

Entendu...

"Je ne sais pas, je ne peux pas donner de réponse maintenant, j’ai tellement de choses qui me passent par la tête. Je ressens beaucoup d’émotions. Je demande simplement aux gens de ne pointer leur doigt sur personne. Ou s’ils le font, qu’ils le fassent sur moi, je suis habituée." - Marta, interrogée sur son avenir avec la sélection brésilienne

Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020 : Quarts de finale en images

FIFA COVERAGE - Great Britain v Australia: Women's Football Quarterfinal - Olympics: Day 7

KASHIMA, JAPAN - JULY 30: Alanna Kennedy #14 of Team Australia celebrates after scoring their side's first goal during the Women's Quarter Final match between Great Britain and Australia on day seven of the Tokyo 2020 Olympic Games at Kashima Stadium on July 30, 2021 in Kashima, Ibaraki, Japan. (Photo by Hector Vivas - FIFA/FIFA via Getty Images)

FIFA COVERAGE - Great Britain v Australia: Women's Football Quarterfinal - Olympics: Day 7

KASHIMA, JAPAN - JULY 30: Alanna Kennedy #14 of Team Australia scores their side's first goal past Ellie Roebuck #1 of Team Great Britain during the Women's Quarter Final match between Great Britain and Australia on day seven of the Tokyo 2020 Olympic Games at Kashima Stadium on July 30, 2021 in Kashima, Ibaraki, Japan. (Photo by Hector Vivas - FIFA/FIFA via Getty Images)