Ertz et les USA passent à l'Oranje

29 juil. 2021
  • États-Unis - Pays-Bas en quart de finale de Tokyo 2020 

  • Remake de la finale de France 2019

  • Entretien avec Julie Ertz, milieu de terrain des USA

Arrivés au Japon avec leur statut de champions du monde, les États-Unis ont connu une phase de groupes plus laborieuse qu'attendu dans ce Tournoi Olympique de Football Féminin. Séchées par la Suède (3-0) puis déchainées contre la Nouvelle-Zélande (1-6), les Américaines ont montré des signes d’impuissance voire de nervosité contre l’Australie (0-0). 

"Je ne dirais que nous étions nerveuses", relativise Julie Ertz au micro de FIFA.com. "Nous avions un bloc compact et avons essayé d'attaquer ensemble. Nos choix n'ont pas été les plus judicieux et nous aurions dû chercher à nous procurer de meilleures situations. Quand on arrive en phase de groupes, on a tendance à jouer la sécurité et à choisir l'option la plus sûre plutôt que la meilleure option", analyse la milieu de terrain des Stars and Stripes

"On a tout vécu dans ces trois matches et on a matière à réfléchir pour aller de l'avant. Quand la phase à élimination directe arrivera, on sera naturellement plus audacieuses. J'ai hâte de montrer enfin ce dont nous sommes capables et de voir comment cette équipe peut s'adapter au fil du tournoi", poursuit la joueuse de 29 ans. 

"Le premier objectif d'une phase de groupes, c'est de se qualifier. C'est fait, on tire les leçons et on va de l'avant en se concentrant sur le prochain match. C'est comme ça que notre équipe voit les choses", résume la double championne du monde qui, au moment de cet entretien, ne savait pas encore que le quart de finale serait un remake de la finale de France 2019, contre le Pays-Bas. 

La stat

9 - Ce quart de finale sera la neuvième confrontation entre les USA et les Néerlandaises. Si les Oranje Leeuwinnen ont remporté la première opposition en 1991, Team USA s'est imposée les huit fois suivantes, dont la dernière en finale de la Coupe du Monde Féminine. 

Ertz contre Miedema ?

Si Ertz et les siennes avaient survolé cette finale face à des Néerlandaises novices à ce niveau, la dynamique n'est plus la même deux ans plus tard. Contrairement à leur prochain adversaire, les Européennes ont fini en tête de leur groupe grâce deux cartons contre la Zambie (3-10) et la RP Chine (8-2), s'octroyant une différence de buts qui leur a permis de coiffer sur la ligne le Brésil, avec qui elles ont partagé les points (3-3). 

De plus, les Pays-Bas possèdent une arme que les joueuses de Vlatko Andonovski cherchent encore dans ce tournoi : une attaquante en confiance. Pour son premier tournoi olympique, Vivianne Miedema est en état de grâce avec huit buts en trois matches, ce qui fait d'elle la meilleure artilleuse non seulement de Tokyo 2020 mais de toute l’histoire de la compétition sur une édition.

Ertz, qui avait parfaitement muselé la buteuse oranje en finale de France 2019, sait que la tâche s'annonce plus ardue pour ce quart de finale où Miedema, qui fêtera sa 100ème sélection, aura sans doute à cœur de prendre sa revanche.