Tous les chemins mènent aux quarts

21 nov. 2016

LE FILM DE LA JOURNÉE - La dernière levée des Groupes C et D de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016 a tenu toutes ses promesses à l'issue de débats animés. Dans le Groupe C, les États-Unis et la France ont dû se départager d'une manière originale pour établir le classement final après la victoire des Bleuettes contre la Nouvelle-Zélande, et le nul des Stars and Stripes contre le Ghana.

Dans le Groupe D, l'Allemagne n'a, en revanche, laissé aucune place au doute en signant sa troisième victoire de rang, aux dépens de la République de Corée. Profitant de la défaite des Asiatiques, les Mexicaines se sont adjugé la deuxième place, à la faveur de leur succès sur le Venezuela.

Les résultats Groupe C États-Unis 1:1 Ghana Nouvelle-Zélande 0:2 France

Groupe D République de Corée 0:2 Allemagne Venezuela 2:3 Mexique

Le but Allemagne - République de Corée : Dina Orschmann (13') Pour l'ouverture du score allemande face à la République de Corée, Dina Orschmann a préparé un savant cocktail d'énergie, de technique et de vista. Après avoir récupéré le ballon côté droit, la milieu de terrain s'infiltre dans la surface de réparation, décale la balle sur son pied gauche et décoche une frappe enroulée qui ne laisse aucune chance à la gardienne Kim Minjung, avant de terminer sa course dans l'angle opposé.

Les moments-clés 15 minutes de gloire : Le premier but inscrit par la Papouasie-Nouvelle-Guinée dans un tournoi FIFA a fait couler beaucoup d'encre. La chaîne de télévision nationale EM TV avait donc décidé d'inviter la capitaine Yvonne Gabong et la sélectionneuse Lisa Cole dans ses studios. Durant la retransmission du match entre la Nouvelle-Zélande et la France, toutes deux sont revenues sur l'état d'esprit qui règne actuellement au sein du groupe. "J'étais totalement éberluée. Je n'arrivais pas à croire que nous venions de marquer un but", a confié Gabong, auteure de la passe décisive. "Au fil des mois, nous avons construit une équipe digne de ce nom et nous sommes toujours restées unies."

Un avertissement lourd de conséquences : À la 48ème minute du match contre la Nouvelle-Zélande, Estelle Cascarino a reçu un carton jaune suite à une faute sur Emma Rolston. Sur le coup, la défenseuse n'a sans doute pas réalisé les répercussions de cet avertissement apparemment anodin. Au coup de sifflet final, les Bleuettes étaient à égalité parfaite avec les États-Unis (même nombre de points et même nombre de buts) en tête du Groupe C. Les deux équipes s'étant quittées sur un résultat nul (0:0), elles ont dû se départager… au classement du fair-play. Le carton jaune de Cascarino a relégué la France derrière les Américaines, qui ont bouclé la phase de groupes sans le moindre avertissement. Cela permet aux Stars and Stripes de s'adjuger la première place.

Les débuts laborieux de la Nouvelle-Zélande : Lors de chacune de leurs trois sorties, les Kiwis ont eu bien du mal à entrer dans le match. Si, face au Ghana, les championnes d'Océanie en titre ont pu faire la différence en fin de partie, elles ont en revanche payé au prix fort leurs mauvais débuts contre les États-Unis et la France. "C'est une question d'expérience. Mes joueuses sont très jeunes", rappelle le sélectionneur Leon Birnie. "Ce tournoi va les aider à progresser."

La stat 800 - En ouvrant le score face au Venezuela, la Mexicaine Kiana Palacios ne s'est pas contentée de lancer son équipe sur le chemin de la victoire ; elle a également inscrit le 800ème but de l'histoire de la Coupe du Monde Féminine U-20.

Entendu… "Si on nous avait proposé ce résultat ce matin, nous aurions signé tout de suite. Tout n'était pas parfait, il nous reste quelques détails à régler. Nous manquons encore un peu de cohésion en défense et la précision nous a parfois fait défaut dans le dernier geste. Mais globalement, je suis fier de mon équipe et de la performance qu'elle a livrée aujourd'hui." - Gilles Eyquem, sélectionneur de la France  

A venir Jeudi 24 novembre Quarts de finale RDP Corée - Espagne, 16h00 (National Football Stadium) Japon - Brésil, 19h30 (National Football Stadium)

Vendredi 25 novembre Quarts de finale États-Unis - Mexique, 16h00 (Sir John Guise Stadium) Allemagne - France, 19h30 (Sir John Guise Stadium)

(horaires en heure locale)

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 11.0px Helvetica; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 11.0px Helvetica; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 13.0px} span.s1 {text-decoration: underline ; font-kerning: none} span.s2 {font-kerning: none}