Le trône mondial attend ses nouvelles reines

14 mars 2014

Ce samedi 15 mars marquera un page de l'histoire footballistique du Costa Rica avec l'ouverture de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2014. Cette jeune compétition a été inaugurée en 2008 et n'a connu pour l'instant que trois éditions, et trois vainqueurs différents. Entre des équipes expérimentées et d'autres participant à leur première Coupe du Monde, l'édition 2014 pourrait sacrer de nouvelles reines, surtout en l'absence des Françaises, tenantes du titre.

Cette Coupe du Monde se distingue également par le fait qu'elle sera la seconde à utiliser du gazon synthétique, après Azerbaïdjan 2012. Elle se déroulera sur quatre stades : San José, Liberia, Tibás et Alajuela, les deux derniers ayant été équipés de pelouses synthétiques par la FIFA.

Le Stade National de la capitale San José sera le théâtre du premier match de la compétition, entre le Costa Rica et le Venezuela. "Nous espérons être à la hauteur du football costaricain et récolter les fruits des efforts fournis ces derniers temps", annonce le sélectionneur du pays hôte, Juan Diego Quesada, conscient de la pression énorme qui pèsera sur ses protégées, devant un stade à guichets fermés. Malgré tout, il a confiance en son équipe et son objectif est de franchir le premier tour, ce qui serait une première dans l'histoire de son pays.

Nouvelles têtes et nouveau champion La France, qui a brandi la Coupe du Monde à Azerbaïdjan 2012, ne défendra pas son titre après avoir été éliminée des qualifications de la zone Europe. Elle a donc ouvert la porte à un nouveau champion. Il faudra aussi compter sans les États-Unis, éliminés par le Mexique en qualifications.

De leur côté, l'Italie et la Zambie participeront à leur première Coupe du Monde Féminine U-17 et essaieront de faire bonne impression. À l'inverse, sept autres équipes ont disputé les trois éditions précédentes et possèdent une grande expérience. Il s'agit de l'Allemagne, du Nigeria, du Canada, du Ghana, de la Nouvelle-Zélande, du Japon et de la RDP Corée, championne du monde à Nouvelle-Zélande 2008.

Durant les 21 jours de compétition, 16 équipes s'affronteront pour réaliser le rêve de brandir la Coupe du Monde et rentrer glorieusement au pays. Pour certaines d'entre elles, le Costa Rica ne constitue que la première étape d'un long chemin vers la célébrité, qui en fera peut-être des icônes du football mondial féminin. Quel que soit le vainqueur, aucune des participantes ne sortira perdante après avoir eu l'honneur de représenter son pays dans un événement sportif international. Elles rentreront chez elles heureuses et la tête remplie de souvenirs, avec plein d'histoires à raconter à leurs proches sur Costa Rica 2014.

Vous aussi, vous pourrez vous construire vos propres souvenirs en suivant le tournoi sur FIFA.com, qui couvrira en exclusivité cette fête du football féminin !