Tsedenbal, la polyvalence au service de la défense

22 août 2020
  • Norjmoo Tsedenbal a marqué le 1er but des éliminatoires pour Qatar 2022

  • La Mongolie s'est qualifiée pour le 2nd tour des qualifications

  • Il n'est pas loin de battre le record de buts de son pays

Sans sa passion pour le football, Norjmoo Tsedenbal serait sans doute devenu célèbre dans un autre sport. À vrai dire, la lutte et l'équitation, deux sports traditionnels mongols, faisaient partie de son répertoire quand il était gamin. "Tous les Mongols aiment ces sports", explique le capitaine de l'équipe nationale de Mongolie à FIFA.com. "Ici, les enfants grandissent en faisant des combats de lutte les uns contre les autres. C'était mon cas."

Comptant parmi les meilleurs lutteurs et cavaliers de sa région, Tsedenbal, aujourd'hui âgé de 31 ans, remporte même des titres scolaires. Mais alors que le football commence à prendre de l'ampleur en Mongolie, Tsedenbal tombe d'amour pour le ballon rond. Ses progrès sont fulgurants. Impressionnant avec l'équipe de son lycée, Tsedenbal est convoqué pour la première fois en équipe nationale en 2009. Depuis, il a cumulé 30 sélections et marqué sept buts.

Aujourd'hui, Tsedenbal est l'un des footballeurs les plus emblématiques du pays. Il n'est d'ailleurs qu'à une réalisation du record de buts en sélection détenu par Lumbengarav Donorov. Pour en arriver là, le défenseur, et capitaine, a fait notamment trembler les filets à trois reprises, contribuant activement à l'historique qualification de Mongolie pour le 2nd tour des éliminatoires asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™.

Le Saviez-vous ?

  • Pour la première fois de son histoire, la Mongolie s'est qualifiée pour le deuxième tour

  • Le tout premier but des qualifications pour Qatar 2022 a été inscrit par Tsedenbal (face à Brunei)

"C'était vraiment génial de voir notre équipe nationale passer ce premier tour", se réjouit-il. "Nos victoires ont propulsé le football mongol à un autre niveau. La plupart du temps, les enfants mongols regardent la Premier League anglaise ou la Liga espagnole, mais suite à nos succès, ils ont suivis notre parcours. Le nombre de nos supporters a augmenté de façon exponentielle."

De hautes ambitions

Tsedenbal n'est pas non plus en reste avec son club. Après avoir débuté sa carrière au Ulaanbaataryn Unaganuud FC avec qui il a remporté la Premier League mongole en 2009, il est parti pour l'Ulaanbaatar City FC où il a décroché la Coupe de la MFF et la Super Coupe. Évoluant aujourd'hui avec le Khaan Khuns-Erchim FC, 12 fois champion national, Tsedenbal vise d'autres sommets. "Je vais avoir 32 ans au mois de septembre. Je veux aider mon équipe à remporter le titre de champion pour qu'on puisse représenter notre pays en Coupe de l'AFC l'an prochain", affirme-t-il.

Alors que la Mongolie doit encore disputer trois journées de qualifications à la Coupe du Monde, il espère aussi connaître d'autres succès. La campagne qualificative servant également de qualifications à la Coupe d'Asie de l'AFC 2023, Tsedenbal souhaiterait en effet passer au tour suivant même si le groupe dans lequel la Mongolie se trouve est relevé, avec notamment le Japon, Myanmar et la République Kirghize.

"On est derniers du groupe avec seulement trois points, mais j'espère qu'on pourra obtenir d'autres bons résultats pour terminer quatrièmes", dit-il. "Cela leur permettrait de se qualifier pour le troisième tour de la Coupe d'Asie.

"Le football mongol a fait des pas de géants ces derniers temps", conclut-il. "Quand on était jeunes, on ne pouvait jouer que sur des terrains en terre, mais aujourd'hui, on a de la pelouse artificielle. La Fédération mongole de football fait beaucoup pour promouvoir le football qui devient de plus en plus populaire. Une nouvelle génération prometteuse est en train d'émerger et je sais qu'un jour, le football bénéficiera du même statut que les sports traditionnels mongols."