Nguyen et le Viêt-Nam entretiennent la flamme

10 juin 2021
  • Nguyen est le plus capé des internationaux vietnamiens en activité

  • Il a largement contribué au bon parcours de son équipe dans les qualifications pour Qatar 2022

  • Il espère mener le Viêt-Nam au troisième tour

Le milieu de terrain vietnamien Nguyen Trong Hoang aborde l’avant-dernier match du deuxième tour des qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ avec un objectif précis en tête : face à la Malaisie, son pays pourrait entrer dans l’histoire.

Vainqueurs (4-0) de l’Indonésie le 7 juin, les Guerriers à l’Étoile d’Or de Park Hangseo totalisent désormais quatre victoires et deux nuls dans le Groupe G. Installés dans le fauteuil de leader, ils comptent deux longueurs d’avance sur leurs hôtes émiriens et cinq unités de plus que des équipes comme la Thaïlande et la Malaisie. Une victoire face aux Tigres malais les rapprochait du troisième tour, leur permettant de négocier leur dernier match face aux Émirats Arabes Unis, quatre jours plus tard, dans de bien meilleures conditions.

"Le Viêt-Nam n’a encore jamais atteint le dernier tour des qualifications pour la Coupe du Monde", note l’ailier de 32 ans, suspendu contre l’Indonésie. "Aujourd’hui, nous avons l’opportunité d’accéder à ce stade de la compétition, pour la première fois de notre histoire. Tous les Vietnamiens rêvent de voir leur équipe en Coupe du Monde. Il nous revient désormais de réaliser ce rêve. Avant d’arriver aux EAU, le sélectionneur nous a fixé pour mission de remporter au moins six points lors des trois derniers matches. C’est un objectif qui me paraît réaliste !"

iatxf9uqb46ld3byyee3.jpg

Un homme d’expérience

Tous ceux qui ont eu l’occasion de voir cette équipe du Viêt-Nam en action ont pu mesurer le rôle essentiel joué par Nguyen. Au sein d’un groupe rajeuni par Park (près de la moitié de ses joueurs ont moins de 23 ans), il fait figure de taulier, étant le plus capé des internationaux en activité, avec 70 sélections à son actif.

Vétéran de deux campagnes de qualification mondialiste, il peut également se prévaloir d’une solide expérience à ce niveau. Il a notamment participé à la victoire (2-1) face au Qatar, sur la route de Brésil 2014. Plus près de nous, Nguyen a été titularisé lors des cinq premiers matches du deuxième tour des préliminaires asiatiques de Qatar 2022. Sous son impulsion, le Viêt-Nam a pris les commandes du groupe, en s’offrant au passage une victoire de prestige sur les EAU (1-0).

"C’est vrai, je suis là depuis quelques années. Mais dans cette équipe, tout le monde a un rôle important à tenir", précise l’ailier. "Nous sommes les rouages d'une grande machine. Pour que l’équipe évolue à son meilleur niveau, nous devons travailler ensemble. À titre personnel je fais de mon mieux et j’essaye de faire profiter les jeunes de mon expérience."

Depuis la nomination de Park en 2017, le Viêt-Nam est sur une trajectoire ascendante. Sous la houlette du technicien sud-coréen, le pays a atteint les demi-finales de la Coupe d’Asie de l’AFC 2019 avant de s’incliner sur la plus petite des marges face au Japon, futur finaliste de l’épreuve. L’optimisme est de mise parmi les supporters, d’autant que l’équipe fait désormais la part belle à de jeunes footballeurs prometteurs.

"J’entends souvent dire que nous avons énormément progressé sur le plan tactique", poursuit Nguyen. "C’est vrai, mais nous sommes aussi plus affûtés physiquement. Nous portons plus d’attention aux détails : nos contrôles, nos passes et même nos remises en jeu. Enfin, il règne une très bonne ambiance au sein du groupe."

Nguyen Tien Linh et Nguyen Van Toan sont souvent cités parmi les grands espoirs du pays. Tous deux ont participé à la victoire face à l’Indonésie, le premier se payant même le luxe d’ouvrir le score. "Ils ont beaucoup de talent. Leur technique est irréprochable, mais ils possèdent aussi une bonne vision du jeu et ils sont solides physiquement. Ils incarnent l’avenir de notre sélection."

uakyo663b931wpgnygxr.jpg

*En pleine réussite *

À en juger par ses performances en V.League 1 sous les couleurs de Viettel, Nguyen n’a pas fini de faire parler de lui. En 2020, il a offert à son club le titre national.

"J’ai été quatre fois champion du Viêt-Nam, avec trois équipes différentes. Mais ce sacre avec Viettel ne ressemble pas aux autres car le club entamait sa deuxième saison parmi l’élite. La devise de Viettel est : ‘Briller le temps d’un instant’. C’est un slogan qui me convient bien. Maintenant, j’ai très envie de me projeter vers l’avenir et d’atteindre de nouveaux sommets avec la sélection," conclut-il

mp2zd3iizrc4v3qzbvdp.jpg