Les favoris s'imposent et les records tombent en Europe

9 sept. 2021
  • L’Allemagne se réveille, le Danemark et la Belgique poursuivent sur leur lancée.

  • L’Italie et Cristiano Ronaldo battent de nouveaux records.

  • Prochain rendez-vous en Europe dans un mois.

En football, sept jours peuvent paraître une éternité, surtout lorsque les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™ sont au programme. À l’entame de cette période frénétique, l’Allemagne pointait en troisième position dans son groupe, le Brésil et l’Espagne se partageaient le record d’invincibilité, la Roja n’avait plus perdu en préliminaires de la Coupe du Monde depuis 28 ans et Ali Daei était encore le meilleur buteur de l’histoire du football international. Aujourd’hui, plus aucune de ces propositions n’est vraie. Les grands noms du football européen n’ont pas ménagé leurs efforts pour tenter glaner de précieux points sur la route du Qatar. Les prochains épisodes de ce feuilleton à suspense auront lieu dans un mois mais, à ce stade, aucun des dix groupes n’a encore livré son verdict. .

UEFA : Résultats & Classements

Groupe A

Pendant 89 minutes, le Portugal a semblé promis à une défaite à domicile face à la République d’Irlande, un résultat qui aurait propulsé la Serbie en pole position. Mais Ronaldo, qui avait manqué un penalty un peu plus tôt, s’est offert un doublé in extremis pour renverser la situation. Quelques jours plus tard, son équipe a conforté son statut de leader en allant s’imposer 3-0 en Azerbaïdjan. Le 7 septembre, la République d’Irlande a empêché les Serbes de se porter à hauteur de leurs adversaires (13 points), en égalisant en fin de match. Les Orlovi restent toutefois dans la course et disposent désormais d'une confortable avance sur le Luxembourg.

Sweden's forward Alexander Isak celebrates scoring his side' first goal during the FIFA World Cup Qatar 2022 qualification Group B football match between Sweden and Spain, at the Friends Arena in Solna, Sweden on September 2, 2021. (Photo by Jonathan NACKSTRAND / AFP) (Photo by JONATHAN NACKSTRAND/AFP via Getty Images)

Groupe B

La victoire de la Suède sur l’Espagne (2-1) a un temps laissé penser à une révolution dans ce groupe, mais la contre-performance des Scandinaves, battus sur le même score par la Grèce dans la foulée, a permis à la Roja de reprendre les choses en main. Suite à leur défaite à Solna, les Espagnols se sont rassurés en battant facilement tour à tour la Géorgie et le Kosovo.

Groupe C

L’Italie, qui restait sur deux matches officiels sans victoire depuis son triomphe en finale de l’UEFA EURO, a renoué avec le succès aux dépens de la Lituanie (5-0), ce qui lui vaut de compter désormais six points d’avance sur son premier poursuivant. Avec deux matches en moins, la Suisse reste la mieux placée pour contester la domination des Azzurri, mais le nul vierge concédé en Irlande du Nord lui aura sans doute laissé un goût amer..

Groupe D

Souvent à la peine depuis le début de la compétition préliminaire, la France, championne du monde en titre, affiche pourtant sept longueurs d’avance sur son plus proche poursuivant. Les Bleus ont d'abord été tenus en échec par la Bosnie-et-Herzégovine à domicile, puis en Ukraine. Mais leurs concurrents n’ont pas connu beaucoup plus de réussite. On ne dénombre que quatre victoires dans ce groupe, dont trois sont à mettre au crédit des Français, la dernière en date contre la Finlande (2-0).

Group E

À ce stade, on voit mal qui pourrait encore contrecarrer les ambitions belges. Les Diables Rouges ont signé trois victoires de rang et totalisent désormais neuf unités de plus que leurs dauphins. La République tchèque et le Pays de Galles ont encore perdu des points en route, même si ces deux équipes accusent respectivement un et deux matches de retard sur la Belgique.

Groupe F

Six victoires consécutives, 22 buts marqués et aucun encaissé : le Danemark affiche le meilleur bilan des qualifications européennes. Les hommes de Kasper Hjulmand ont pris une option supplémentaire sur un ticket direct pour le Qatar en dominant l'Écosse (2-0) et Israël (5-0). Les Écossais, pour leur part, peuvent encore espérer arracher une place en barrage, à la faveur de leur succès 1-0 sur le terrain de l'Autriche.

Groupe G

La Norvège et les Pays-Bas ont entamé cette série de matches en partageant les points (1-1). De fait, les deux équipes ont bien du mal à se départager : elles restent au coude-à-coude, avec 13 unités chacune. Erling Haaland a brillé côté norvégien, avec cinq réalisations en trois sorties. Memphis Depay présente des statistiques identiques, grâce notamment à un triplé lors de la victoire-fleuve contre la Turquie (6-1).

Groupe H

La situation est similaire dans le Groupe H, où la Russie et la Croatie ont fait oublier une entrée en matière un peu poussive en signant deux succès de rang. À l’instar des Pays-Bas et de la Norvège dans le Groupe G, les deux équipes se partagent la première place avec 13 points mais la Slovaquie, qui n’a remporté qu'un seul de ses trois matches, reste en embuscade à quatre longueurs.

Groupe I

L’Angleterre paraissait prête à valider son billet pour le Qatar avant l’heure, mais la Pologne s’est relancée en arrachant le point du nul à la 92ème minute. Cet ultime sursaut des hommes de Paulo Sousa grâce à Damian Szymanski vient couronner une semaine fructueuse côté polonais, rythmée par deux succès sur Saint-Marin et l’Albanie, actuellement deuxième.

Groupe J

Troisième à l’entame de la fenêtre internationale derrière l’Arménie et la Macédoine du Nord, l’Allemagne affiche désormais quatre points d’avance en tête du groupe, grâce à trois succès retentissants. Avec 12 buts marqués sans réplique et deux succès sur ses rivaux dans la course à la qualification, la Nationalmannschaft a fait le plein de confiance pour la suite. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ère Hansi Flick a débuté sous les meilleurs auspices.

Portugal's forward Cristiano Ronaldo celebrates after scoring a goal during the FIFA World Cup Qatar 2022 European qualifying round group A football match between Portugal and Republic of Ireland at the Algarve stadium in Loule, near Faro.

Les stats

111 : En signant ses 110ème et 111ème réalisations sous le maillot du Portugal, Cristiano Ronaldo est devenu le meilleur buteur de l’histoire du football international masculin. La République d'Irlande est désormais la 45ème équipe nationale à avoir subi les foudres de l'attaquant de Manchester United. 66 : Battue 2-1 par la Suède, l’Espagne a enregistré sa première défaite dans les qualifications pour l’épreuve mondiale depuis mars 1993. Entre ce revers 1-0 à Copenhague et la défaite à Solna, la Roja est demeurée invaincue pendant 66 matches. 37 : L’Italie reste sur une série (en cours) de 37 matches sans défaite (28 victoires et neuf nuls), ce qui constitue un nouveau record mondial. La semaine dernière, les Azzurri de Roberto Mancini ont laissé derrière eux les 35 matches sans défaite du Brésil (1993-1995) et de l’Espagne (2007-2009). 16 : Seize joueurs différents ont inscrit les 22 buts du Danemark dans les qualifications pour Qatar 2022. Skov Olsen est le seul Danois à avoir fait mouche plus d'une fois. 12 : Memphis Depay a signé 12 réalisations avec les Pays-Bas en 2021, égalant au passage le record de Patrick Kluivert sur une année calendaire. Le buteur du FC Barcelone affiche désormais 33 buts en oranje. Il rejoint ainsi le grand Johan Cruyff et Abe Lenstra au classement des meilleurs buteurs en équipe des Pays-Bas. .

Entendu...

"De tous les records que j’ai battus dans ma carrière - et il y en a eu quelques-uns - celui-ci est sans doute celui qui a le plus de valeur à mes yeux. Ça fait partie des choses que je suis fier d’avoir accompli." - Cristiano Ronaldo, attaquant du Portugal